Marchés français ouverture 4 h 36 min

Confinement : le gouvernement réquisitionne des chambres d'hôtels pour accueillir les sans-abris

Le gouvernement a commencé à réquisitionner des chambres d'hôtel afin de permettre aux sans-abri de se confiner à l'heure où l'épidémie de Covid-19 frappe la France, a indiqué jeudi le ministre du Logement Julien Denomandie.

La mobilisation du gouvernement, des collectivités et des associations est "totale" pour "mettre à l'abri celles et ceux qui vivent encore dehors", a souligné M. Denormandie lors d'une séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

"La situation est évidemment compliquée parce que cette mise à l'abri nécessite des dispositifs particuliers, on privilégie notamment les chambres individuelles, les hôtels", a expliqué le ministre du Logement. "On travaille beaucoup avec ces derniers pour libérer un maximum de chambres", a-t-il complété.

>> Notre service - Estimez le prix d’un bien immobilier (immédiat, gratuit et sans engagement)

Les premières ont été ouvertes mercredi soir à Paris. "Plus de 170" seront proposées dans la capitale d'ici la fin de la semaine. Le gouvernement va également proposer des solutions spécifiques pour les sans-abri infectés par le Covid-19 mais dont l'état ne nécessite pas une hospitalisation. "Pour ces personnes-là nous ouvrons d'ores et déjà des centres dédiés", a indiqué M. Denormandie, précisant que 150 places seront disponibles à Paris et dans ses environs d'ici à la fin de la semaine.

Au total, le gouvernement a identifié 80 sites sur l'ensemble de la France qui pourraient accueillir des personnes dans ce cas de figure. Pour mettre en place ces dispositifs, le gouvernement a prévu une enveloppe de 50 millions d'euros. "Et s'il faut aller plus loin, nous irons plus loin", a ajouté le ministre car "la solidarité ne doit pas être une victime du Covid-19".

Mercredi, les associations de lutte contre l'exclusion ont lancé à l'unisson des appels aux dons et à la mobilisation en "urgence" pour venir en aide aux sans-abri qui subissent de plein fouet les conséquences de la crise du coronavirus. On estime à 250.000 le

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le coronavirus progresse plus vite en France qu’en Italie
"Dans l'entrepreneuriat, 100% des gagnants ont tenté leur chance !"
Le gendarme de la Bourse alerte sur les arnaques à l’investissement dans le whisky
Nouveau podcast : découvrez le journal du télétravail
Après Netflix, Google (Youtube) prend des mesures drastiques pour éviter de bloquer l'internet