La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 576,65
    -333,72 (-1,12 %)
     
  • Nasdaq

    12 197,70
    -8,14 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    26 433,62
    -211,09 (-0,79 %)
     
  • EUR/USD

    1,1936
    -0,0034 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    26 341,49
    -553,19 (-2,06 %)
     
  • BTC-EUR

    16 236,63
    +906,71 (+5,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    380,70
    +16,11 (+4,42 %)
     
  • S&P 500

    3 618,63
    -19,72 (-0,54 %)
     

Confinement : fermer les librairies, c'est nous "priver du meilleur bataillon pour affronter l'obscurantisme", plaide François Busnel

franceinfo
·1 min de lecture

Le critique littéraire lance une pétition pour que les librairies puissent rester ouvertes pendant le confinement.

"Nous avons tous entendu le président de la République nous dire 'nous sommes en guerre'. Pourquoi nous priver du meilleur bataillon pour nous permettre d'affronter l'obscurantisme", s'est interrogé sur franceinfo vendredi 30 octobre le journaliste et critique littéraire François Busnel qui lance une pétition pour que les librairies soient autorisées à rester ouvertes malgré le confinement, qui démarre ce vendredi pour au moins un mois. Selon lui, "tout est lié y compris ce qu'il s'est passé de tragique hier à Nice".

franceinfo : Au moment où l'épidémie s'emballe, que tout un pan de l'économie est menacé, en quoi est-ce si grave de fermer une librairie ?

François Busnel : Pour plein de raisons, qui sont toutes liées les unes aux autres, c'est à dire au combat que tout le monde essaye de mener contre l'ignorance, contre l'obscurantisme, contre le fanatisme. Les librairies, c'est le seul endroit peut-être où vous pouvez faire disparaître, avec les bibliothèques, toute théorie du complot. Parce que vous avez des livres qui racontent des histoires, qui expliquent que les choses ne sont pas noir ou blanc, et que contre un livre unique, quel qu'il soit, il y a les livres. C'est aussi l'endroit où vous pouvez vous armer avec des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi