Marchés français ouverture 5 h 46 min
  • Dow Jones

    29 872,47
    -173,77 (-0,58 %)
     
  • Nasdaq

    12 094,40
    +57,62 (+0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    26 440,16
    +143,30 (+0,54 %)
     
  • EUR/USD

    1,1927
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    26 663,54
    -6,21 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    15 667,94
    -144,64 (-0,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    366,75
    -3,77 (-1,02 %)
     
  • S&P 500

    3 629,65
    -5,76 (-0,16 %)
     

Des économistes proposent de taxer les salariés en télétravail

Cyprien Tardieu
·2 min de lecture
Des économistes proposent une taxe pour les salariés en télétravail
Des économistes proposent une taxe pour les salariés en télétravail

Un rapport de la Deutsche Bank prévoit de faire payer les salariés en télétravail en guise de solidarité avec ceux contraints de se déplacer.

Les télétravailleurs devront-ils payer plus pour soutenir les salariés obligés de se déplacer sur leur lieu de travail ? Cette idée très controversée émane de plusieurs économistes de la Deutsche Bank. Dans un rapport relayé par The Guardian, les chercheurs de la Deutsche Bank proposent la création d’une “taxe télétravail” à hauteur de 5% du salaire des employés invités à rester chez eux pour endiguer la pandémie de Covid-19. Objectif d’une telle mesure : soutenir les bas revenus qui ne peuvent pas travailler depuis chez eux comme les soignants, caissiers et routiers, entres autres.

La pandémie a rendu “évidente” cette taxe

Selon eux, cette taxe visant les télétravailleurs serait quasiment indolore en raison des économies réalisées lors des trajets domicile-travail et les pauses déjeuner. “Le travail à domicile fera partie de la nouvelle normalité bien après la fin de la pandémie. Nous soutenons que les travailleurs à distance devraient payer un impôt pour ce privilège”, peut-on lire dans le rapport.

À LIRE AUSSI >> Pourquoi la généralisation du télétravail pourrait entraîner un désastre écologique

Selon Luke Templeman, l’un des auteurs de cette étude, une taxe de ce type est “nécessaire” depuis plusieurs années maintenant. “Le Covid l’a juste rendue évidente”, souligne-t-il. Et d’ajouter comme pour enfoncer le clou : “Les travailleurs à distance contribuent moins à l'infrastructure de l'économie tout en bénéficiant de ses avantages. C'est un gros problème pour l'économie”.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

Que donnerait l’instauration d’une telle taxe dans les chiffres ? Le salarié moyen aux États-Unis paierait 10,58 dollars (9 euros) par jour de travail à la maison, tandis qu'un travailleur allemand serait imposé à hauteur de 7,69 euros. Selon les propositions de la Deutsche Bank, ce nouvel impôt pourrait également aider les personnes qui ont perdu leur emploi ou ont été contraintes d’assumer des fonctions moins bien rémunérées.

Ce contenu peut également vous intéresser :