La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    47 307,78
    -5 126,56 (-9,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

Confinement: "les coiffeurs pourront rester ouverts", précise Gabriel Attal

·2 min de lecture

Les coiffeurs dans les zones concernées par un nouveau confinement "pourront rester ouverts", avec "un protocole sanitaire particulier", a précisé vendredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

Les coiffeurs dans les zones concernées par un nouveau confinement "pourront rester ouverts", avec "un protocole sanitaire particulier", a précisé vendredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

Interrogé sur RTL sur le sort des petits commerces à quelques heures de l'entrée en vigueur de nouvelles restrictions dans 16 départements, il a indiqué qu'un décret va préciser quels commerces pourront rester ouverts, avec des protocoles "améliorés".

Les contrôles pour s'assurer que les entreprises qui peuvent recourir au télétravail le font bien ainsi que les sanctions pour celles qui contreviennent à cette règle vont par ailleurs être "augmentés". La ministre du Travail Elisabeth Borne les précisera "très prochainement".

Dans ce confinement nouvelle version, "tout ce qu'on peut faire dehors, il faut le faire dehors", a expliqué le porte-parole du gouvernement: "Il ne s'agit pas de vivre dehors" mais pour "les interactions que vous devez avoir (...), il vaut mieux passer un peu de temps dehors plutôt qu'en intérieur avec d'autres personnes" où le risque de contamination est plus grand.

Les Français des seize départements concernés pourront "croiser des personnes qui ne sont pas de (leur) foyer" dehors, mais pas les retrouver en intérieur.

Alors que l'exécutif est accusé d'avoir trop tardé à confiner, il a fait valoir que "l'explosion des contaminations à la mi-février" attendue par les "projections d'épidémiologistes" n'a "pas eu lieu".

Le niveau des nouvelles contaminations par jour est actuellement d'environ 27.000, du niveau des projections faites pour la mi-mars s'il y avait eu un confinement très strict en février, a-t-il affirmé.

"Oui on a eu raison de ne pas confiner (...) Les projections ont été déjouées car les Français se sont mobilisés, on a pris des mesures supplémentaires, on a avancé le couvre-feu à 18h", a-t-il ajouté.

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi un nouveau confinement de quatre semaines à partir de vendredi pour seize départemen[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi