La bourse ferme dans 8 h 20 min

Dans les "conf calls", Google fait désormais moins jaser qu'Amazon

1 / 2

Dans les "conf calls", Google fait désormais moins jaser qu'Amazon

Dans les conférences téléphoniques des actionnaires des grands groupes américains, Google est de moins en moins cité. Désormais, c'est la puissance d'Amazon qui semble de plus en plus inquiéter les entreprises.

Il existe de nombreux moyens de comparer Amazon et Google: le nombre d'utilisateurs, le chiffre d’affaires, l’effectif ou encore le bénéfice. Mais pour mesurer la menace que les deux groupes représentent chez les actionnaires des grandes entreprises, le cabinet FactSet utilise une autre méthode comme le révèle le site américain ReCode. Il calcule le nombre de fois où le nom d'une entreprise est cité lors des conférences téléphoniques organisées entre actionnaires.

Depuis 2005, Google était le champion incontestable de ce classement, mais le groupe vient d'être détrôné par Amazon. Alors que l'année n'est pas encore finie, la société de Jeff Bezos a été citée 2090 fois contre 1500 fois pour Google. Et le moteur de recherche ne souffre pas seulement de la montée en puissance d’Amazon (+11% entre 2016 et 2017). Google préoccupe de moins en moins les investisseurs. En une année, le nombre de fois où son nom a été cité a baissé de 19%.

Amazon est devenu plus inquiétant que Google

Depuis le début des années 2000, Google inquiète en dominant le marché de la donnée grâce à son moteur de recherche et la puissance de sa régie publicitaire, tandis qu’Amazon n’était perçu que comme un vendeur en ligne. Mais aujourd’hui, ces deux entreprises bataillent sur le marché des assistants intelligents (Google Home et Amazon Echo) qui en s’installant dans le domicile des clients et...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi