La bourse est fermée

Une conductrice volontaire malmenée par des grévistes, la RATP ouvre une enquête

La RATP a ouvert une enquête après une vidéo, diffusée sur Twitter, d’une conductrice malmenée par des grévistes dans le métro parisien. Sur cette vidéo, réalisée sur un quai de métro à la station Place d'Italie, on voit la conductrice sérieusement malmenée, huée et sifflée par un groupe de grévistes majoritairement masculins. Protégée par des agents portant des brassards fluo RATP Exploitation, elle parvient à gagner la cabine de conduite sous les huées.

"Hier (lundi) matin, une conductrice a été victime d'intimidations de la part d'une vingtaine de grévistes lors de sa prise de service. Ces agissements sont inacceptables", a indiqué un porte-parole à l'AFP. "La RATP condamne fermement ces actes et apporte son soutien total à sa conductrice face à ces comportements irresponsables", a-t-il ajouté, notant qu'"une enquête interne a été ouverte". "La RATP appelle à l'apaisement et rappelle que si le droit de grève est un droit, empêcher le travail des agents est répréhensible", a souligné le porte-parole.

>> A lire aussi - Grève à la RATP : le nombre d'arrêts maladie explose depuis le début de la mobilisation

La diffusion de cette vidéo a suscité de nombreuses réactions, dont celle de Valérie Pécresse qui s'est dite "scandalisée par la violence des grévistes a l'égard d'une conductrice @RATPGroup qui assure simplement la continuité du service public au bénéfice des voyageurs". "Aucune cause ne justifie de telles insultes et un tel harcèlement. Des sanctions exemplaires doivent être prises", a tweeté la présidente de la région et d'Ile-de-France Mobilités, l'autorité régionale des transports.

>> À lire aussi - SNCF, RATP... les Français majoritairement contre la grève des bénéficiaires des régimes spéciaux

"C'est une honte, c'est tellement facile de s'en prendre à cette dame", s'est exclamé Thierry Babec, secrétaire général de l'Unsa-RATP, le premier syndicat de la régie. "La liberté de travailler est un droit absolu. Dès qu'il y a contrainte, la grève devient illégitime", a-t-il

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tesla, le géant de la voiture électrique, devrait décevoir : le conseil Bourse du jour
La Maison blanche parie sur un bond de la Bourse en 2020 et le retour des années folles
Un grand chef cuisinier en colère, une nouvelle prime pour la rénovation énergétique des logements... Le flash éco du Nouvel An
Réforme des retraites : Emmanuel Macron demande au gouvernement de "trouver un compromis rapide"
Carlos Ghosn aurait accepté le principe d'un film sur lui