La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,20 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1718
    -0,0029 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 750,60
    +0,80 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    36 909,16
    +260,20 (+0,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 067,20
    -35,86 (-3,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,95
    +0,65 (+0,89 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,25 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,50 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,84 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3672
    -0,0049 (-0,36 %)
     

Un concurrent gratuit de Netflix et Disney+ débarque en France

·1 min de lecture

Netflix, Amazon ou Disney+ ont-ils du souci à se faire dans les prochains mois ? Selon les informations de Bloomberg, Comcast et ViacomCBS ont décidé de s'associer pour lancer un service de diffusion en Europe, qui sera connu sous le nom de SkyShowtime. L'offre globale devrait combiner les contenus de NBCUniversal, Universal Pictures, Peacock (Comcast) ainsi que de Sky, mais également Showtime Nickelodeon, Paramount Pictures et Paramount+ de ViacomCBS, soit au total plus de 10.000 heures de visionnage.

Ce service devrait arriver sur 20 marchés européens en 2022 dont la France, mais aussi l'Amérique latine, l'Asie et l'Australie. Si les deux entreprises n'ont pas révélé combien leur service coûterait, il se pourrait que l'offre soit totalement gratuite puisque tout est financé par la publicité. Mais la France pourrait n'avoir accès qu'à Peacock dans un premier temps. Et c'est la raison pour laquelle le service serait gratuit, car comme le rappelle PhoneAndroid, les utilisateurs du service peuvent y accéder gratuitement s'ils respectent une pause de 5 minutes de publicités toutes les heures. Pour s'en débarrasser, il suffit juste de payer 4,99 euros par mois.

Cette négociation s'inscrit dans un paysage économique audiovisuel où Netflix, par exemple, a perdu plus de 400.000 clients aux Etats-Unis ou au Canda. Si dans le Wall Street Journal, la présidente de ViacomCBS s'était dit ouverte à conclure des accords entre groupes, pour l'instant, du côté de Comcast, on semble satisfait du (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Economie : l'activité du secteur privé poursuit calmement sa progression en août
Valneva demande l'autorisation de son candidat-vaccin auprès des autorités de santé britanniques
Royaume-Uni : les utilisateurs de PayPal autorisés à acheter et vendre des cryptomonnaies
Suisse, zone euro… les choix de Pictet AM : le conseil Bourse du jour
Nouveau scandale chez Facebook : le réseau social aurait dissimulé un rapport compromettant

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles