La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 739,73
    -336,14 (-4,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,58
    -203,66 (-4,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,04 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1322
    +0,0110 (+0,99 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    48 240,78
    -131,50 (-0,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,82 (-6,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,15
    -10,24 (-13,06 %)
     
  • DAX

    15 257,04
    -660,94 (-4,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 044,03
    -266,34 (-3,64 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,57 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,66 (-2,53 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,64 (-2,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,3342
    +0,0022 (+0,16 %)
     

Compte personnel de formation : le démarchage téléphonique abusif bientôt banni ?

·1 min de lecture

Depuis de longues semaines, voire de longs mois, de nombreux messages, courriers électroniques et coups de téléphone enquiquinent la vie de nombreux concitoyens. Tous visent à leur faire utiliser les deniers amassés et dormant dans leur compte personnel de formation (CPF). Mais ce démarchage téléphonique devrait bientôt être interdit, en vertu d'un amendement qui sera prochainement déposé au projet de loi de finances, a affirmé la ministre du Travail au Parisien, dans un article publié lundi 15 novembre.

L'annonce de l'interdiction de ce démarchage téléphonique avait été faite par le ministère en juin dernier, mais sa mise en pratique prend du temps. Auprès du quotidien, Elisabeth Borne confirme toutefois l'objectif de l'amendement qui sera bientôt déposé. "Il s'agit de s'inspirer de la loi mise en place après les abus constatés dans le cadre de la rénovation énergétique, qui interdit tout démarchage téléphonique", précise la ministre.

>> À lire aussi - Compte personnel de formation : un nouveau site pour renforcer l’accompagnement des Français

Ce démarchage a tendance à conférer une image peu reluisante au dispositif et ce, alors que la plupart des appels proviennent de centres basés en Israël ou en Afrique subsaharienne. Des structures qui, selon les informations du quotidien, sont sous contrat de sous-traitance avec de nombreux centres de formation. Et les appels et messages sont répétitifs. "C’est très massif. Même nous, nous en recevons sur nos téléphones !", déplore auprès (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le salaire des grands patrons a baissé en 2020
Le nombre de personnes en situation de surendettement en France continue de baisser
Avec le télétravail, "on ne montera plus à Paris, on y passera"
Un conducteur de train japonais poursuit son employeur après la retenue d'une somme dérisoire sur son salaire
Notes de frais, indemnité kilométrique… Deux employés sur trois n’hésiteraient pas à tricher

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles