La bourse ferme dans 8 h 13 min
  • CAC 40

    4 531,65
    -38,02 (-0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    2 940,52
    -19,51 (-0,66 %)
     
  • Dow Jones

    26 659,11
    +139,16 (+0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,1686
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    1 874,00
    +6,00 (+0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    11 382,67
    -69,71 (-0,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    260,81
    +18,13 (+7,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    36,08
    -0,09 (-0,25 %)
     
  • DAX

    11 598,07
    0,00 (0,00 %)
     
  • FTSE 100

    5 551,54
    -30,21 (-0,54 %)
     
  • Nasdaq

    11 185,59
    +180,72 (+1,64 %)
     
  • S&P 500

    3 310,11
    +39,08 (+1,19 %)
     
  • Nikkei 225

    22 977,13
    -354,81 (-1,52 %)
     
  • HANG SENG

    24 073,72
    -512,88 (-2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2938
    +0,0015 (+0,11 %)
     

Compte enfant : la néobanque Vybe lance enfin sa carte bancaire

Marie-Eve FRÉNAY
·1 min de lecture

Les enfants ont eux-aussi leurs comptes mobiles. En effet, après Pixpay ou encore Xaalys en 2019, de nouvelles néobanques pour adolescents se lancent cet automne. C’est le cas de Ma French Bank qui va bientôt débuter la commercialisation de WeStart, sa formule pour les adolescents. C'est aussi le cas de Vybe, une néobanque centrée sur les 13-17 ans surtout s'ils ont un penchant pour Instagram. En revanche, pour cette dernière, plus besoin d’attendre.

« Vybe, c’est vraiment parti ! », s’est en effet réjoui le 30 septembre la néobanque. Il faut dire que cela fait pas loin d’un an que la start-up fait compagne sur les réseaux sociaux pour attirer l’attention des adolescents. Résultat, pour amorcer son lancement, Vybe revendique 950 000 inscriptions sur son site, 295 000 téléchargements de son application, 190 000 cartes pré-commandées, ainsi que 52 000 abonnés sur son compte Instagram qui est son principal canal de communication.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Le palmarès 2020 de l'assurance vie en ligne
- Néobanque : comment Pumpkin agit sur votre pouvoir d'achat
- Pension de retraite, APL, prime d'activité... Des erreurs de calcul qui vous coûtent cher