Marchés français ouverture 8 h 5 min
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,2041
    +0,0061 (+0,51 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    46 548,49
    -292,15 (-0,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 273,66
    -25,30 (-1,95 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     

Mon compte bancaire est-il moins bien sécurisé que mon compte Instagram ?

Vincent MIGNOT
·1 min de lecture
Entrée d'un mot de passe sur un ordinateur
Entrée d'un mot de passe sur un ordinateur

Ils s’appellent Securipass au Crédit Agricole, Certicode Plus à La Banque Postale ou Confirmation Mobile au Crédit Mutuel… Toutes les banques de détail disposent désormais d’un dispositif d’authentification forte, destiné à sécuriser les connexions de leurs clients à leurs espaces bancaires numériques et les opérations sensibles qu’ils y accomplissent. C’est, il faut dire, une obligation, conséquence de l’entrée en vigueur en France, d’un texte européen, la 2e directive sur les services de paiement (DSP2). Depuis septembre 2019, elles doivent notamment vous demander une preuve d’identité supplémentaire, une fois au moins tous les 90 jours.

Comment cela se passe-t-il concrètement ? Lorsque vous vous connectez à votre banque depuis le navigateur de votre ordinateur ou de votre tablette, votre banque peut vous demander de renseigner un second mot de passe, à usage unique, en plus du traditionnel duo identifiant + mot de passe. C'est le cas notamment si vous n'utilisez pas son application mobile. Elle vous l’envoie alors par SMS sur le numéro de mobile associé au compte, à l’image du code 3D Secure parfois utilisé pour sécuriser les paiements en ligne.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Orange, Bouygues, SFR, Free... Où profiter des meilleures offres 5G ?
- Prêt immo : obtenir un crédit avec un CDD, est-ce possible ?
- Impôts 2021 : une surprise pour la déclaration automatique