Marchés français ouverture 7 h 11 min
  • Dow Jones

    35 719,43
    +492,40 (+1,40 %)
     
  • Nasdaq

    15 686,92
    +461,76 (+3,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 686,17
    +230,57 (+0,81 %)
     
  • EUR/USD

    1,1280
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    23 983,66
    +634,28 (+2,72 %)
     
  • BTC-EUR

    44 995,15
    -256,47 (-0,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 309,94
    -11,34 (-0,86 %)
     
  • S&P 500

    4 686,75
    +95,08 (+2,07 %)
     

Complotisme : comment Rémy Daillet comptait s’emparer de l’Élysée

·1 min de lecture
Interpellé en juin, le complotiste Rémi Daillet avait mis sur pied un vaste plan visant à renverser le gouvernement et à prendre l’Élysée.
Interpellé en juin, le complotiste Rémi Daillet avait mis sur pied un vaste plan visant à renverser le gouvernement et à prendre l’Élysée.

« Le renversement populaire est inéluctable (?), c?est une question de jours, de semaines. » Ces mots, particulièrement limpides, ont été rédigés par Rémy Daillet-Wiedemann et adressés à plusieurs députés en avril 2021. Un énième e-mail de menaces envoyé par un électeur en colère ? Rien n?est moins vrai, relate Le Parisien, qui a eu accès à l?enquête consacrée à l?ancien cadre du MoDem par la DGSI. En réalité, Rémy Daillet avait, avant son interpellation en juin 2021, commencé la mise au point d?un plan détaillé visant? à s?emparer de l?Élysée. L?idée a germé dans l?esprit de cet homme de 55 ans durant le deuxième confinement, à la fin de l?année 2020.

Opération Azur

C?est alors que naît l?« Opération Azur ». L?objectif, a expliqué l?un des bras droits de Rémy Daillet lors de sa garde à vue : « C?est l?opération finale qui consiste à mobiliser le maximum de gens, de manifestants, (?). La manifestation a une grande ampleur, tout le monde est débordé et ça précède le renversement de gouvernement et des structures étatiques. » Et pour mener à bien ce projet fou, qui consistait à s?emparer de l?Élysée, de l?Assemblée nationale et du ministère des Armées, Rémy Daillet avait commencé à s?entourer d?une organisation structurée et hiérarchisée. Parmi ses rangs, 36 « capitaines de région » se répartissant le territoire, et de nombreux militaires, gendarmes et policiers parfois toujours en activité.

À LIRE AUSSIEnlèvement de Mia : un ex-militaire mis en examen

300 consp [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles