La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 276,61
    -51,18 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 460,24
    +81,19 (+0,61 %)
     
  • Nikkei 225

    28 406,84
    +582,01 (+2,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,2220
    +0,0064 (+0,53 %)
     
  • HANG SENG

    28 593,81
    +399,72 (+1,42 %)
     
  • BTC-EUR

    35 644,57
    +430,26 (+1,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 223,11
    -30,03 (-2,40 %)
     
  • S&P 500

    4 162,70
    -0,59 (-0,01 %)
     

Comment les complémentaires santé rembourseront vos séances de psy

·1 min de lecture

Pour lutter contre la détresse psychologique des Français - en télétravail depuis plus d’un an et confinés à de multiples reprises -, les différents acteurs de la complémentaire santé avaient annoncé le 22 mars la prise en charge des séances de psychologues pour des dizaines de millions de Français. Dans des communiqués distincts, la Fédération française de l’assurance (FFA), la Fédération nationale de la mutualité française (FNMF) ainsi que le Centre technique des instituts de prévoyance (CTIP) se sont ainsi engagés à rembourser “dès le premier euro” les séances, en restant parfois vagues sur les modalités d’application, ou en divergeant sur les détails. C’est ainsi qu’une note émise par les trois organismes a vu le jour ce lundi 19 avril, afin de mettre en place un socle commun de garanties. Capital a pu la consulter et en livre les grandes lignes.

Dans ce document comportant les indications “susceptibles d’aider à la mise en œuvre du dispositif et à son succès”, les bénéficiaires ont été clairement identifiés : l’ensemble des personnes couvertes, à la date de chaque séance, par un contrat d’assurance complémentaire santé, qu’il soit individuel et collectif. Une mesure massive, sachant que 96% des Français sont couverts par une complémentaire santé selon les dernières données de la Drees, la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques. Les ayants droit - des membres de la famille ou le conjoint inclus dans le contrat de l’assuré - pourront également (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Déclaration de revenus : pourquoi vous devez vérifier le montant de vos heures supplémentaires défiscalisées
Près de Vannes, un faux conseiller Orange vide la pension retraite de l’octogénaire
Un Belge découvre une carte Pokémon rarissime à 415.000 euros, mais refuse de la céder
Indépendants, entrepreneurs : vous pouvez demander le fonds de solidarité de mars
Jours glissants : signification et plafond de la carte bancaire