La bourse est fermée

Les complémentaires santé coûtent de plus en plus cher

Une enquête de l'UFC-Que Choisir révèle mardi que les tarifs des mutuelles n'ont cessé d'augmenter depuis plus de dix ans.

Frais de gestion démesurés, tarifs qui ne cessent d'augmenter, absence de transparence... Les complémentaires santé sont la cible de nombreuses critiques dans une enquête publiée mardi par l'UFC-Que Choisir. Et ce alors que la Mutualité française tient son 42e congrès mercredi 13 juin à Montpellier, en présence d'Emmanuel Macron qui devrait annoncer le remboursement à 100 % des frais d'optique, dentaires et d'audioprothèses.

L'enquête tombe d'autant plus mal pour les mutuelles que la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a récemment déclaré vouloir les mettre à contribution dans le dispositif "zéro reste à charge" sans qu'elles n'augmentent leurs tarifs. Une pilule qui sera difficile à avaler au regard des affirmations d'UFC-Que Choisir.

⋙ Lire aussi Soins de santé remboursés à 100% : ce que Macron s'apprête à annoncer

Selon l'organisation, depuis 2006, les cotisations annuelles des assurés ont augmenté de plus de 47 %, alors que l'inflation n'a pas dépassé les 14 %. Soit des cotisations qui sont passées en moyenne de 468 euros par an à 688 euros. Certes, la fiscalité sur les contrats de complémentaire santé est passée de 2,56 % en 2006 à 13,27 % en 2011, rappelle le Parisien. Mais, pour UFC-Que Choisir, les (...) Cliquez ici pour voir la suite