La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 270,09
    -121,43 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    12 997,75
    -361,04 (-2,70 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,2067
    -0,0020 (-0,17 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • BTC-EUR

    42 311,80
    +2 732,57 (+6,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 020,52
    +32,42 (+3,28 %)
     
  • S&P 500

    3 819,72
    -50,57 (-1,31 %)
     

Complémentaire santé : quelles économies pouvez-vous réaliser en optant pour un contrat entrée de gamme qui rembourse à 100% ?

·2 min de lecture

Elle est désormais entièrement opérationnelle. La réforme du 100% santé a achevé sa troisième et dernière étape de déploiement au 1er janvier 2021. L’ensemble des contrats de complémentaires santé dits responsables, ainsi que la complémentaire santé solidaire, remboursent désormais, en parallèle de l’Assurance maladie, à 100% vos soins optiques, dentaires et auditifs. Pour être sans reste à charge, ces actes doivent être compris dans le panier “100% santé”. La réforme est d'importance car selon une étude de la Drees datant de 2014 - la dernière grosse enquête menée sur le sujet -, 67% des malentendants ne seraient pas équipés. Et respectivement 17% et 10% des Français renonceraient à bénéficier de soins dentaires et optiques pour des raisons financières.

Tous ces contrats responsables, et quel que soit le niveau de couverture - élevé, moyen ou minimum - remboursent donc ces soins selon les mêmes modalités. Dans ces conditions, beaucoup de Français, qui avaient souscrit par exemple un contrat de moyenne gamme pour bénéficier d’une meilleure prise en charge de leurs lunettes et verres, mais aussi des couronnes ou bridges, peuvent donc maintenant être tentés d’abaisser leurs garanties. L’opération, bien qu’elle s’accompagne de quelques bémols, peut s’avérer intéressante. Elle s'adresse avant tout aux actifs de moins de 40 ans, peu consommateurs de soins, considérés comme des profils peu à risques.

>> A lire aussi - Un premier bilan en demi-teinte pour les lunettes remboursées à 100%

Capital a ainsi demandé au comparateur Hyperassur, de mesurer les économies que pourraient réaliser trois profils d’assurés - étudiant, travailleur non salarié et retraité -, si ces derniers décidaient d’abandonner leur contrat de moyenne à gamme actuel pour un contrat d’entrée de gamme responsable. Nous avons également ajouté le cas d’un salarié, qui bien qu’il ne soit pas la cible principale de la réforme (car couvert par un contrat d’entreprise collectif), pourra tout de même en profiter. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Emploi à domicile : cette nouvelle qui va rassurer les particuliers employeurs
Assurance vie : le choix du bénéficiaire du contrat n’est pas totalement libre
Dons aux associations : la Cour des Compte fustige le manque de contrôles
Epargne retraite : attention à ne pas se tromper de rente
Perte de chance : conditions et indemnisation