La bourse est fermée

Santé : où en sont les promesses pour rendre vos remboursements de complémentaires plus lisibles ?

Comprendre facilement son contrat d'assurance santé, un parcours du combattant pour de nombreux Français. Partant de ce constat, l’Union nationale des organismes de complémentaire santé (Unocam), organisme qui réunit les fédérations de complémentaires d’assurance maladie - la Mutualité française, la Fédération française de l’Assurance et le Centre technique de l’institut de prévoyance - s’est engagée en février 2019 à améliorer la lisibilité des contrats d’assurance. Une promesse prise devant la ministre des Solidarités et de la Santé de l’époque, Agnès Buzyn.“Cet accord harmonise les libellés de garanties avec des grands sous ensembles communs, mais aussi des rubriques communes”, rappelle Albert Lautman, directeur général de la Mutualité française, groupement professionnel qui regroupe une très grosse partie des acteurs de la complémentaire.

L’accord en question a tout d’abord prévu que les intitulés de 12 garanties de base soient harmonisés au sein des contrats. Un engagement qui doit être tenu d’ici la fin de l’année 2020, rappelle le ministère des Solidarités et de la Santé, contacté par Capital. Parmi ces 12 intitulés, on retrouve ainsi le “forfait journalier hospitalier” - la participation financière du patient lors d’un séjour en hôpital -, les “honoraires médicaux” - facturés par un généraliste ou spécialiste -, les “médicaments” ou encore “analyses et examens laboratoires”, c’est-à-dire les radios et prises de sang. Les lunettes, appareils auditifs et soins dentaires seront également uniformisés, d’autant qu’ils sont maintenant proposés sans reste à charge pour l’assuré. Ces mesures de lisibilité interviennent pour clarifier une situation jusque là confuse. Chaque assurance pouvait ainsi choisir de donner une appellation différente à une garantie pourtant identique.

>> A lire aussi - Complémentaire santé : la résiliation à tout moment et sans frais définitivement adoptée

Surtout, et il s’agit ici de la plus grosse avancée, tous les contrats doivent être

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Envie de faire construire votre maison ? Les régions où les terrains sont les moins chers
Ortec, Veolia, Suez... les employeurs préférés des salariés de l’environnement
Taux d'intérêt : "la réunion de crise de la BCE risque de faire grimper l'euro"
Coronavirus : ce graphique montre la brusque accélération de l’épidémie en France
Les actions Novacyt s’envolent, ses tests du coronavirus font un carton