La bourse ferme dans 8 h 22 min
  • CAC 40

    6 385,51
    0,00 (0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,26 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2161
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • Gold future

    1 835,40
    +4,10 (+0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    48 361,43
    +148,41 (+0,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 567,19
    +131,41 (+9,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,56
    +0,66 (+1,02 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,95 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,44 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 518,34
    +160,52 (+0,55 %)
     
  • HANG SENG

    28 532,78
    -77,87 (-0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,4060
    +0,0070 (+0,50 %)
     

A Compiègne, des étudiantes créent une course virtuelle pour défendre la cause animale

Atelier des modules
·1 min de lecture

Pascal et son fidèle Shadow courent en forêt de Compiègne (Oise) pour la bonne cause. Le chien et son maître participent à Runfordogs, un canicross virtuel contre l’abandon et la maltraitance animale. Chaque participant réalise 5 kilomètres au total. Une cagnotte accompagne le dispositif.

"Abandonner son chien c’est vraiment une chose ignoble. Je ne comprends pas les gens qui peuvent maltraiter leurs animaux, alors qu'eux, ils sont toujours contents, toujours là avec nous", confie Pascal Martinache.

200 personnes ont déjà participé

Une fois son défi réalisé, le coureur envoie une photo avec son chien aux organisatrices de l’évènement. Comme Pascal, ce sont près de 200 personnes à travers la France qui participent depuis le 12 avril.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cette course virtuelle, qui permet de sensibiliser le public, a été imaginée par 5 étudiantes de l'école de commerce de Compiègne, passionnées par les animaux et le sport. "On se rend compte maintenant que ça a pris une ampleur vraiment nationale. On a des coureurs de partout qui rejoignent la course. On a des photos de nos participants de partout en France et ça fait plaisir", se réjouit Laurine Bouré.

Les bénéfices seront reversés à la fondation Clara à Beauvais, qui recueille des animaux abandonnés et maltraités. La structure constate que leur nombre a plus que doublé en un an, avec la crise sanitaire. A l’heure actuelle, une trentaine (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi