La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 741,03
    +514,00 (+1,46 %)
     
  • Nasdaq

    15 696,26
    +471,11 (+3,09 %)
     
  • Nikkei 225

    28 455,60
    +528,23 (+1,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1251
    -0,0036 (-0,32 %)
     
  • HANG SENG

    23 983,66
    +634,28 (+2,72 %)
     
  • BTC-EUR

    45 420,23
    +1 407,94 (+3,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 315,95
    -5,33 (-0,40 %)
     
  • S&P 500

    4 688,36
    +96,69 (+2,11 %)
     

Compensation carbone: les entreprises se réconcilient avec la nature en plantant des arbres

·2 min de lecture

Planter des arbres pour compenser ses émissions de CO2. L'idée séduit de plus en plus d'entreprises, encouragée en France par le label Bas Carbone. Orange vient ainsi d'annoncer la plantation de 260.000 arbres d'ici un an, en partenariat avec Alliance forêts bois.

Les entreprises, meilleures amies des arbres? Alors que la pression s'accroît sur le secteur privé pour décarboner l’activité, les firmes sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers la plantation d’arbres pour séquestrer du carbone et compenser ainsi une partie de leurs émissions de gaz à effet de serre. , dont 500 millions pour des projets de reforestation. En France, Orange vient également de signer un partenariat avec l’Alliance forêts bois, la plus grande coopérative de forestiers française, pour planter des arbres dans une trentaine de sites un peu partout en France métropolitaine. Des projets rendus possible par le , créé par le ministère de la Transition écologique en 2019.

L’objectif: séquestrer une partie des 20% d’émissions de CO2 qu’Orange n’aura pas réussi à éviter à l’horizon 2040. "Dans notre plan d’action 'net zéro carbone 2040', nous travaillons sur l’éco-conception de nos produits, nous réduisons nos consommations d’énergie, et nous compensons, indique Fabienne Dulac, directrice générale adjointe du groupe Orange et CEO d’Orange France. Nous serons capables de réduire 80% de nos émissions, mais nous aurons 20% incompressibles, nous avons donc une politique de séquestration du CO2. C’est pour cela que nous allons chercher ce qui est en train d’émerger avec le label bas carbone: le financement de puits carbone."

L’entreprise a déjà commencé à financer des , pour éviter des émissions. L’autre solution consiste à capter le carbone émis en plantant des arbres. Après quelques premiers projets dans les pays en pointe sur le sujet, notamment au Sénégal, Orange se lance cette fois en France avec la plantation de 260.000 arbres en métropole, de quoi absorber 32.000 tonnes de C[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles