Marchés français ouverture 8 h 36 min

Les compagnies aériennes américaines réclament 50 milliards pour leur survie

1 / 2

Transport aérien: 10.000 salariés de Delta ont déjà quitté la compagnie aérienne

Les compagnies aériennes américaines ont appelé au secours les autorités lundi pour faire face à la pandémie de Covid-19, tandis que les mesures d'économie drastiques s'accéléraient en Europe.

Signe de la dégradation de cette crise sanitaire: le transport aérien américain demande des aides d'urgences pouvant aller jusqu'à 50 milliards de dollars au gouvernement fédéral pour survivre.

Cette requête reflète, selon Airlines For America, le lobby du secteur, une chute "sans précédent" de la demande, à un niveau bien "pire qu'après les attentats du 11-Septembre".

"Nous devons soutenir les compagnies aériennes. Ce n'est pas de leur faute", a déclaré le président Donald Trump peu après lors d'un briefing à la Maison Blanche, sans annoncer de mesures concrètes. "Nous allons devoir les soutenir", a-t-il insisté, ajoutant avoir déjà dit au secteur que le gouvernement fédéral allait l'aider.

Crise sans précédent

En Europe, Groupe ADP, qui gère les aéroports parisiens de Roissy-Charles-de-Gaulle et d'Orly, prévoit un recul du trafic de 25% sur ses principales plateformes à partir de mars et sur les quatre ou cinq mois à venir. Il va fermer une partie de ses infrastructures à Paris et des aéroports à l'étranger (Amman en Jordanie, Ohrid en Macédoine et Riga en Lettonie).

Ces annonces interviennent dans un contexte de crise sans précédent pour le transport aérien, qui avait déjà été lourdement affecté par les attentats...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi