Marchés français ouverture 1 h 14 min
  • Dow Jones

    33 980,32
    -171,69 (-0,50 %)
     
  • Nasdaq

    12 938,12
    -164,43 (-1,25 %)
     
  • Nikkei 225

    28 976,77
    -246,00 (-0,84 %)
     
  • EUR/USD

    1,0179
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    19 811,56
    -110,89 (-0,56 %)
     
  • BTC-EUR

    23 056,76
    -830,81 (-3,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    558,15
    -14,67 (-2,56 %)
     
  • S&P 500

    4 274,04
    -31,16 (-0,72 %)
     

Compagnie de l'Odet : résultats du premier semestre 2022

COMPAGNIE DE L’ODET
COMPAGNIE DE L’ODET

COMPAGNIE DE L'ODET


sultats du premier semestre 2022

Le 29 juillet 2022


Bons résultats de l’essentiel des activités

  • Chiffre d’affaires : 11 517 millions d’euros, +24% à périmètre et change constants.

  • Résultat opérationnel ajusté (EBITA(1) (2)) : 1 006 millions d’euros, +48 % à périmètre et change constants, porté par les bonnes performances des secteurs Transport et Logistique
    (560 millions d’euros, +61 %) et Communication (531 millions d’euros, +24 %).

  • Résultat net : 931 millions d’euros, +48 %, intégrant la plus-value de cession sur l’apport de la participation dans Banijay Holdings Group à FL Entertainment (526 millions d’euros). Il comprenait la contribution d’UMG pour 398 millions d’euros au premier semestre 2021. Résultat net part du Groupe : 301 millions d’euros, +201 %.

  • Endettement net : 4 682 millions d’euros, en augmentation de 1 191 millions d’euros par rapport au 31 décembre 2021, représentant un gearing de 15 %. Liquidité du Groupe : 
    6,6 milliards d’euros de lignes confirmées au 30 juin 2022, dont 3,8 milliards d’euros au niveau de Compagnie de l’Odet incluant Bolloré.

Résultats du premier semestre 2022

Le Conseil d’administration de Compagnie de l’Odet, réuni le 29 juillet 2022, a arrêté les comptes du premier semestre 2022.

Le chiffre d’affaires s’élève à 11 517 millions d’euros en hausse de +24 % à périmètre et taux de change
constants :

  • Transport et logistique : 4 819 millions d’euros, en hausse de 44 % :

    • Bolloré Logistics : +60 %, porté par la hausse des taux de fret et des volumes dans l’aérien en commission de transport ;

    • Bolloré Africa Logistics : +13 % grâce à la poursuite de la reprise des activités logistiques en Afrique ;

  • Logistique pétrolière : 1 619 millions d’euros, +41 %, principalement grâce à la forte hausse des cours des produits pétroliers liée au contexte international ;

  • Communication : 4 870 millions d’euros, +5 %, attribuable principalement au fort rebond d’Havas (+11,8 %) et à la progression de Groupe Canal+ (+2,2 %) ;

  • Stockage d’électricité et systèmes : 205 millions d’euros, +21 %, à la fois grâce à la croissance des activités de Systèmes (terminaux spécialisés et Polyconseil) et des activités en Bretagne (films plastiques et bus).

En données publiées, le chiffre d’affaires est en hausse de +29 %, compte tenu de +173 millions d’euros de variations de périmètre (dont principalement l’acquisition de Prisma Media en mai 2021) et de +163 millions d’euros d’effets de change (en raison de la dépréciation globale de l’euro, notamment par rapport au dollar).

Le résultat opérationnel ajusté (EBITA (3)) s’établit à 1 006 millions d’euros, en hausse +48 % à périmètre et taux de change constants :

  • Transport et logistique : 483 millions d’euros, +49 %, compte tenu de la forte progression de la commission de transport et, en Afrique, de la bonne marche des terminaux portuaires et de la reprise de la logistique ;

  • Logistique pétrolière : 76 millions d’euros, +226 %, bénéficiant de la forte hausse des cours des produits
    pétroliers ;

  • Communication : 531 millions d’euros (4), +24 %, porté par les bonnes performances d’Havas et de Groupe Canal+ ;

  • Stockage d’électricité et systèmes : -60 millions d’euros, en dégradation de -10 millions d’euros en données brutes par rapport au 1er semestre 2021, compte tenu notamment de la forte hausse des coûts (résines, électricité) et du recul d’activité dans les batteries.

Le résultat financier s’établit à 480 millions d’euros contre -30 millions d’euros au premier semestre 2021. Il intègre 526 millions d’euros de plus-value sur Banijay Holdings Group à la suite de l’échange par Vivendi de sa participation de 32,9 % dans Banijay contre 19,9 % dans FL Entertainment, cotée depuis le 1er juillet 2022.
  
Le résultat net des sociétés mises en équivalence non opérationnelles ressort à -210 millions d’euros contre
-25 millions d’euros au premier semestre 2021. Il intègre principalement -235 millions d’euros de quote-part de résultat net de Telecom Italia.

Après prise en compte de -231 millions d’euros d’impôts (contre -198 millions d’euros au premier semestre 2021),
le résultat net consolidé s’établit à 931 millions d’euros, contre 628 millions d’euros au premier semestre 2021.

Le résultat net part du Groupe ressort à 301 millions d’euros contre 100 millions d’euros au premier semestre 2021.

Les capitaux propres s’établissent à 30 671 millions d’euros, contre 31 336 millions d’euros au 31 décembre 2021, compte tenu de la baisse des cours de bourse sur les titres (-1,5 milliard d’euros).

L’endettement net s’élève à 4 682 millions d’euros contre 3 491 millions d’euros au 31 décembre 2021, prenant en compte :

  • L’augmentation de l’endettement de Vivendi (+1,1 milliard d’euros) en lien avec l’acquisition de 12 % de Lagardère et du retour aux actionnaires (rachats d’actions et dividendes).

  • L’augmentation de l’endettement de Compagnie de l’Odet hors Vivendi (+67 millions d’euros).

Compte tenu de ces éléments, le gearing s’établit à 15 % contre 11 % fin 2021.

A fin juin 2022, le Groupe dispose de 6,6 milliards d’euros de lignes confirmées, dont 3,8 milliards d’euros au niveau de Compagnie de l’Odet incluant Bolloré.


Structure du Groupe 

  • Accord avec le Groupe MSC pour la cession de Bolloré Africa Logistics

Au terme des négociations exclusives annoncées le 20 décembre 2021 et suite aux avis favorables émis par chacune des instances représentatives du personnel consultées, le Groupe Bolloré a signé le
31 mars 2022 le contrat prévoyant la cession au Groupe MSC de 100 % de Bolloré Africa Logistics regroupant l’ensemble des activités de transport et logistique du Groupe Bolloré en Afrique, sur la base d’une valeur d’entreprise, nette des intérêts minoritaires, de 5,7 milliards d’euros.

La réalisation de cette cession, conditionnée à l’obtention d’autorisations réglementaires et des autorités de la concurrence compétentes ainsi qu’à l’accord de certaines des contreparties de Bolloré Africa Logistics, interviendrait d’ici la fin du premier trimestre 2023.




  • Offre publique d’achat de Vivendi sur Lagardère

Dans le cadre de l’offre publique d’achat (OPA) amicale, Vivendi a acquis 17,25 millions d’actions Lagardère (12,22 % du capital) pour 433 millions d’euros. A la clôture de l’offre, Vivendi détenait
80,9 millions d’actions Lagardère, 57,35 % du capital et 48,03 % des droits de vote théoriques (5) de Lagardère. Toutefois, dans l’attente de l’autorisation de la prise de contrôle de Lagardère par les autorités de concurrence, Vivendi ne dispose que de 22,78 % des droits de vote (5).

Par ailleurs, 31,2 millions d’actions ont été présentées à la branche subsidiaire de l’OPA (22,10 % du capital), consistant en des droits de cession exerçables au prix de 24,10 € jusqu’au 15 décembre 2023, soit un montant pouvant atteindre 752 millions d’euros.


  • Achats d’actions

Au cours du 1er semestre 2022, Compagnie de l’Odet a acquis 60,3 millions d’actions Bolloré (2 % du capital) pour un montant de 283 millions d’euros et Bolloré, dans le cadre de son programme de rachat d’actions, a acquis 1,5 million de ses propres actions pour un montant de 6,4 millions d’euros en juillet 2022.





****
***
*



Chiffres clés consolidés de Compagnie de l’Odet

 


(en millions d’euros)

1er semestre 2022

1er semestre 2021 *

Variation 2021-2022

Chiffre d'affaires

11 517

8 959

29%

EBITDA (1)

1 389

880

58%

Amortissements et provisions

(383)

(324)

 

Résultat opérationnel ajusté (EBITA (1) (2))

1 006

556

81%

Amortissements issus des PPA (1)

(114)

(74)

 

Résultat opérationnel

892

482

85%

dont mises en équivalence opérationnelles

163

30

 

Résultat financier

480

(30)

 

Part dans le résultat net des sociétés

 

 

 

mises en équivalence non-opérationnelles

(210)

(25)

 

Impôts

(230)

(198)

 

Résultat net des activités destinées à la vente

-

398

 

Résultat net

931

628

48%

Résultat net part du Groupe

301

100

201%

Minoritaires

630

528

 

 

 

 

 

 

30 juin 2022

31 décembre 2021

Variation 2021-2022

Capitaux propres

30 671

31 336

(665)

dont part du groupe

21 604

22 485

(881)

Endettement net

4 682

3 491

1 191

Gearing (3)

15%

11%

 

* A compter du 23 septembre 2021, UMG a été mis en équivalence opérationnelle. Pour assurer la comparabilité et conformément à
IFRS 5, UMG est reclassé en activité abandonnée sur le premier semestre 2021.

(1)   Voir glossaire
(2)   Dont au premier semestre 2022, les contributions d’UMG (66 millions d’euros) et de Lagardère (-20 millions d’euros) mises en équivalence opérationnelle chez Vivendi, et 119 millions d’euros de contribution d’UMG mise en équivalence opérationnelle chez Compagnie de l’Odet, contre zéro en 2021
(3)   Gearing : ratio d’endettement net / fonds propres


Évolution du chiffre d’affaires par activité au 1er semestre


(en millions d’euros)

1er semestre

1er semestre

Croissance

Croissance

 

 

2022

2021 *

publiée

organique

 

Transport et Logistique

4 819

3 223

50%

44%

 

Logistique Pétrolière

1 619

1 165

39%

41%

 

Communication

4 870

4 392

11%

5%

 

Stockage d'Electricité et Systèmes

205

174

18%

21%

 

Autres (Actifs Agricoles, Holdings)

4

5

(12%)

(12%)

 

Total

11 517

8 959

29%

24%

 


Évolution du chiffre d’affaires par trimestre


(en millions d’euros)

1er trimestre

2ème trimestre

 

2022

2021 organique

2021 publié*

2022

2021 organique

2021
Publié*

Transport et Logistique

2 361

1 609

1 555

2 458

1 737

1 668

Logistique Pétrolière

848

559

565

772

592

600

Communication

2 376

2 202

2 094

2 494

2 421

2 298

Stockage d'Electricité et Systèmes

112

77

80

94

93

94

Autres (Actifs Agricoles, Holdings)

2

2

2

3

3

3

Total

5 697

4 449

4 296

5 820

4 845

4 662

* A compter du 23 septembre 2021, UMG a été mis en équivalence opérationnelle. Pour assurer la comparabilité et conformément à
IFRS 5, UMG est reclassé en activité abandonnée sur le premier semestre 2021.

Les valeurs présentées sont exprimées en millions d’euros et arrondies à la décimale la plus proche. Par conséquent, la somme des montants arrondis peut présenter des écarts non significatifs par rapport au total reporté.

Résultat opérationnel ajusté par activité (EBITA)


(en millions d’euros)

1er semestre 2022

1er semestre 2021*

Croissance publiée

Croissance
organique

 

Bolloré Transport & Logistics

560

335

67%

61%

 

Transport et Logistique (1)

483

312

55%

49%

 

Logistique Pétrolière

76

23

230%

226%

 

Communication

531

313

70%

24%

 

Vivendi (2)

412

313

32%

28%

 

UMG (Mise en équivalence opérationnelles Compagnie de de l’Odet Bolloré 18%)

119

-

 

 

 

Stockage d'Electricité et Systèmes

(60)

(50)

(21%)

(12%)

 

Autres (Actifs Agricoles, Holdings) (1)

(25)

(43)

43%

43%

 

EBITA

1 006

556

81%

48%

 

* A compter du 23 septembre 2021, UMG a été mis en équivalence opérationnelle. Pour assurer la comparabilité et conformément à
IFRS 5, UMG est reclassé en activité abandonnée sur le premier semestre 2021.

(1)    Avant redevances de marque Bolloré
(2)    Dont au premier semestre 2022, les contributions d’UMG (66 millions d’euros) et de Lagardère (-20 millions d’euros) mises en équivalence opérationnelle chez Vivendi.

La présentation détaillée des résultats de sa filiale Bolloré est disponible sur www.bollore.com.
Les procédures d’examen limité sur les comptes consolidés semestriel 2022 ont été effectuées et le rapport de certification sera émis après vérification du rapport semestriel d’activité.

*****
***
*

Comparabilité des comptes

  • Indicateurs de performance

Au 30 juin 2022, Compagnie de l’Odet n'a pas modifié la définition des indicateurs de performance, et notamment l'EBITA, qui sont comparables à ceux de 2021.

  • Évolution du périmètre de consolidation

    • Prisma Media est consolidé par Vivendi depuis le 1er juin 2021.

    • Lagardère est mis en équivalence depuis le 1er juillet 2021.

    • UMG est mis en équivalence depuis le 23 septembre 2021. 

  • Évolution des principales devises  

 Taux Moyen

S1 2022

S1 2021

Variation

 

USD

1,09

1,20

(9%)

GBP

0,84

0,87

(3%)

PLN

4,63

4,54

2%

JPY

134,22

129,80

3%

CNY

7,08

7,79

(9%)

ZAR

16,83

17,52

(4%)

Glossaire

  • Croissance organique : à taux de change et périmètre constants.

  • Résultat opérationnel ajusté (EBITA) : correspond au résultat opérationnel avant les amortissements des actifs incorporels liés aux regroupements d’entreprises – PPA (purchase price allocation), les dépréciations des écarts d’acquisition et autres actifs incorporels liés aux regroupements d’entreprises.

  • EBITDA : résultat opérationnel avant amortissements et dépréciations.

  • Endettement financier net / Position nette de trésorerie : somme des emprunts au coût amorti, minorés de la trésorerie et des équivalents de trésorerie, actifs financiers de gestion de trésorerie ainsi que des instruments financiers dérivés nets (actifs ou passifs) ayant pour sous-jacent un élément de l’endettement financier net, ainsi que des dépôts en numéraire adossés à des emprunts.

Les mesures à caractère non strictement comptable définies ci-dessus doivent être considérées comme une information complémentaire qui ne peut se substituer à toute mesure des performances opérationnelles et financières à caractère strictement comptable et Compagnie de l’Odet considère qu’ils sont des indicateurs pertinents des performances opérationnelles et financières du Groupe. De plus, il convient de souligner que d’autres sociétés peuvent définir et calculer ces indicateurs de manière différente. Il se peut donc que les indicateurs utilisés par Compagnie de l’Odet ne puissent être directement comparés à ceux d’autres sociétés.

Les pourcentages d’évolution indiqués dans ce document sont calculés par rapport à la même période de l’exercice précédent, sauf mention particulière. En raison des arrondis, dans cette présentation, la somme de certaines données peut ne pas correspondre exactement au total calculé et le pourcentage peut ne pas correspondre à la variation calculée.

1   Voir glossaire

2    Dont au premier semestre 2022, les contributions d’UMG (66 millions d’euros) et de Lagardère (-20 millions d’euros) mises en équivalence opérationnelle chez Vivendi, et 119 millions d’euros de contribution d’UMG mise en équivalence opérationnelle chez Compagnie de l’Odet, contre zéro en 2021.
3 Voir glossaire

4 Dont au premier semestre 2022, les contributions d’UMG (66 millions d’euros) et de Lagardère (-20 millions d’euros) mises en équivalence opérationnelle chez Vivendi, et 119 millions d’euros de contribution d’UMG mise en équivalence opérationnelle chez Compagnie de l’Odet, contre zéro en 2021.
5 Sur la base du nombre de droits de vote théoriques de Lagardère au 30 juin 2022.

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles