Marchés français ouverture 1 h 13 min
  • Dow Jones

    27 685,38
    -650,19 (-2,29 %)
     
  • Nasdaq

    11 358,94
    -189,34 (-1,64 %)
     
  • Nikkei 225

    23 485,80
    -8,54 (-0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,1836
    +0,0022 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    24 799,28
    -119,50 (-0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    11 058,30
    -36,78 (-0,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    260,58
    -2,83 (-1,07 %)
     
  • S&P 500

    3 400,97
    -64,42 (-1,86 %)
     

COMPAGNIE LEBON :

COMPAGNIE LEBON
·7 min de lecture

COMPAGNIE LEBON Paris, le 23 septembre 2020 à 18 heures

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2020

Impact Covid-19 significatif sur les métiers de l’hôtellerie et du thermalisme, résilience des métiers d’investissement

RNPG de -16,0 M€ au S1 2020 (2,9 M€ au S1 2019)1

Création de valeur de -14,5 M€ au S1 2020 (7,1 M€ au S1 2019)

ANR au 30/06/2020 : 227,0 M€ (241,5 M€ au 31/12/2019)

« Les activités hôtelières et thermales ont été totalement arrêtées pendant le confinement et ont connu une reprise modérée durant la période estivale. Quant aux métiers financiers, tout en composant avec leur segment de marché, ils se montrent plus résistants. »

Bertrand Leclercq, Président du Conseil d’Administration de la Compagnie Lebon

Les chiffres clés2

Le Résultat Net Part du Groupe (RNPG) s’établit à -16,0 M€ au 30/06/2020 contre 2,9 M€ au 30/06/2019

Résultat Net Part du Groupe

En M€

S1 2020

S1 2019

Hôtellerie

-7,7

-1,0

Thermalisme

-3,7

-1,3

Activité patrimoniale

-0,4

-0,4

Total secteur exploitation

-11,8

-2,7

Immobilier

0,0

4,7

Capital Investissement

-4,1

0,9

Total secteur financier

-4,1

5,6

TOTAL COMPAGNIE LEBON

-16,0

2,9

Le secteur exploitation de la Compagnie a été impacté de façon significative par la Covid19 du fait de la fermeture des établissements hôteliers et thermaux. Ce secteur contribue négativement au RNPG malgré l’apport des mesures de soutien gouvernementales (PGE, chômage partiel, report d’échéances fiscales, sociales et bancaires).

Hôtellerie (Esprit de France) : après un début d’année dynamique, l’activité hôtelière a été stoppée mi-mars en raison de la propagation du virus Covid et des restrictions sur les déplacements personnels et professionnels, en France et à l’international.

Certains hôtels ont pu réouvrir progressivement à partir du mois de mai, avec des taux d’occupation très en deça des moyennes habituelles et du seuil d’équilibre d’exploitation. La majorité du parc hôtelier d’Esprit de France est concentrée à Paris qui accueille habituellement de nombreux voyageurs long-courriers.

Thermalisme (Sources d’Equilibre) : alors que le début de la saison thermale s’annonçait prometteur avec un bon taux de réservation des cures thermales et des soins, les établissements de Brides-les-Bains et Allevard ont dû fermer le 16 mars jusqu’à fin juin sur décision administrative, comme toutes les stations thermales en France.

L’activité patrimoniale qui correspond à la gestion du siège social et de la dette corporate n’a pas évolué par rapport à l’exercice 2019.

Dans le secteur financier, la baisse du RNPG par rapport au 1er semestre 2019 s’explique par :

des cessions dans l’immobilier moins importantes en comparaison de celles réalisées sur l’exercice 2019 ;

la baisse de la juste valeur des titres en portefeuille liée à l’impact de la crise sanitaire sur les activités des sociétés sous-jacentes.

L’Actif Net Réévalué (ANR) s’élève à 227,0 M€ au 30/06/2020 contre 241,5 M€ au 31/12/2019 (soit une baisse de 6%).

Actif Net Réévalué

En M€

30/06/2020

31/12/2019

Hôtellerie

133,9

136,1

Thermalisme

19,0

17,9

Activité patrimoniale

-55,6

-28,3

Total secteur exploitation

97,4

125,6

Immobilier

45,4

54,5

Capital Investissement

84,2

61,4

Total secteur financier

129,7

115,9

TOTAL COMPAGNIE LEBON

227,0

241,5

Le premier semestre est marqué par l’absence de création de valeur et par l’impact négatif du RNPG sur l’ANR en baisse de 14,5 Millions d’Euros. La création de valeur de 2019 a été perdue au 1er semestre 2020.

Concernant l’ANR de l’Hôtellerie et du Thermalisme, l’impact de la crise est pris en compte dans le RNPG.

Les variations de l’ANR du secteur financier sont caractérisées par les éléments suivants :

l’augmentation de l’ANR du capital investissement due à l’augmentation de capital sur PMC 1,

la diminution de l’ANR de l’immobilier qui reflète principalement l’impact de la cession d’Oberkampf réalisée en dépit du confinement.

Perspectives

Secteur exploitation :

Seule une partie des hôtels Esprit de France est ouverte. Les équipes siège ont mis en place des mesures proactives de soutien et recherchent de nouvelles clientèles. Celle-ci travaillent au redémarrage et préparent l’avenir avec des projets de rénovation en cours de préparation.

Les stations thermales ont pu ouvrir le 29 juin et ont bénéficié d’un relatif dynamisme des réservations estivales dans un contexte de mesures sanitaires strictes et de protocoles de soins modifiés afin de protéger les curistes et le personnel. La prolongation de la saison thermale jusqu’au 21 novembre 2020 devrait permetttre de réaliser un meilleur 2e semestre.

Secteur financier :

L’équipe de capital investissement réalise depuis le début de la crise un pilotage et un accompagnement attentifs des participations existantes qui dans l’ensemble montrent une certaine résilience.

Après un 1er semestre sans investissement et un deal flow en baisse compte tenu de la crise, et après deux années très dynamiques (2018 et 2019), l’équipe reste à l’affut des opportunités et adopte une approche sélective du marché pour la fin 2020 et 2021.

En immobilier, le Groupe est en position d’acquéreur pour saisir des opérations à forte valeur ajoutée susceptibles de se présenter fin 2020 et courant 2021.

La feuille de route 2018-2022 est influencée par ce contexte exceptionnel Covid 19. La qualité intrinsèque des actifs sous-jacents du portefeuille hôtelier et thermal doit permettre d’anticiper le rebond post Covid.

Par ailleurs, la résilience des métiers d’investissement, l’agilité financière et la mobilisation de l’ensemble des équipes permettront à la Compagnie de faire face si un impact Covid comparable à 2020 devait avoir lieu en 2021.

Le Conseil d’Administration de la Compagnie Lebon a adopté le 2 septembre une nouvelle gouvernance marquée par l’implication renforcée de la famille fondatrice et le recrutement de nouveaux talents avec des compétences financières adaptées à ce contexte sans précédent.

« La qualité des équipes en place et leur renforcement grâce au recrutement de nouveaux talents nous permettront de trouver les solutions pour rebondir et sortir renforcés de la crise. La Compagnie Lebon conserve le sens du temps long.».

Bertrand Leclercq, Président de la Compagnie Lebon

En application du règlement d'exécution (UE) 2016/1055 de la Commission du 29 juin 2016 établissant des normes techniques d'exécution relatives aux modalités techniques de publication et de report des informations privilégiées conformément au règlement (UE) n°596/2014 du Parlement européen et du Conseil, le présent communiqué de presse est susceptible de contenir des informations privilégiées et a été communiqué au diffuseur agréé de la Compagnie Lebon le 23 sepembre 2020 à 18 h.

A propos de la Compagnie Lebon :
La Compagnie Lebon, société cotée sur Euronext Paris (compartiment B) est contrôlée par la famille Paluel-Marmont et développe quatre métiers complémentaires. Le secteur financier regroupe le Capital investissement avec Palulel-Marmont Capital et l’Immobilier avec Paluel-Marmont Valorisation. Le secteur Hospitalité comprend quant à lui l’hôtellerie avec les Hôtels Esprit de France, le thermalisme avec les Thermes Spa et hôtels Sources d’Equilibre, ainsi qu’une activité patrimoniale.
ANR au 31/12/2019 : 241,5 M€ - RNPG 2019 : 8,0 M€ - Effectifs : 630 personnes

Contact investisseurs et analystes
Anne-Sophie Caux – Compagnie Lebon – Tél : 01 44 29 98 00 – as.caux@compagnielebon.fr

Contact médias
Karima Doukkali & Aurélie Vinzent
karimadoukkali@shadowcommunication.fr & aurelievinzent@shadowcommunication.fr
07 77 36 64 10 & 06 58 66 80 49



1 Calcul en IFRS 8. En IFRS le RNPG SI 2020 ressort à -17,1 M€


2 Les procédures d’audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification est en cours d’émission.


Pièce jointe