La bourse est fermée

La Compagnie des Alpes veut profiter de l'engouement des Chinois pour le ski

1 / 2

La Compagnie des Alpes veut profiter de l'engouement des Chinois pour le ski

Pour ses 30 ans, la Compagnie des Alpes (CDA) atteint des sommets en matière de résultats avec un bénéfice record de 62 millions d'euros en hausse annuelle de 8% pour un chiffre d'affaires de 854 millions et 23,5 millions de visiteurs. L'occasion pour le groupe français, à la tête de 11 domaines skiables (Tignes, La Plagne, Val d'Isère...) et de 12 destinations de loisirs (Parc Astérix, Futuroscope...) de pousser ses pions hors de France.

Si le groupe va continuer à investir dans ses infrastructures, il constate que les possibilités d'extension en France sont désormais limitées. "Il faut se développer en Europe et ailleurs", souligne Dominique Marcel, patron de la CDA, qui était invité sur BFM Business dans l'émission "12h, L'Heure H".

"Pourquoi? Parce que le marché du ski est relativement mâture, en France. Il n'y pas beaucoup de possibilités de se développer. Il faut trouver de bonnes opportunités. Je pense que plus nous serons un groupe constitué d'un nombre important de stations, plus nous aurons une force de frappe pour trouver des clients, pour aller chercher des clients notamment à l'heure du digital. (...) La connaissance client est pour nous essentielle. (...) Pour mieux anticiper leurs besoins". Et de poursuivre: "plus vous avez une taille critique, plus vous êtes fort pour conquérir de nouveaux clients, pour fidéliser", détaille-t-il.

Deux projets en Chine

La Compagnie des Alpes entend donc poursuivre ses investissements en...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi