La bourse ferme dans 1 h 57 min
  • CAC 40

    6 235,93
    -31,35 (-0,50 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 987,57
    -27,23 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    33 777,47
    -38,43 (-0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,2071
    +0,0054 (+0,45 %)
     
  • Gold future

    1 789,20
    +7,20 (+0,40 %)
     
  • BTC-EUR

    40 470,22
    -5 425,80 (-11,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 114,99
    -8,91 (-0,79 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,33
    -0,10 (-0,16 %)
     
  • DAX

    15 162,97
    -157,55 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 900,06
    -38,18 (-0,55 %)
     
  • Nasdaq

    13 869,64
    +51,23 (+0,37 %)
     
  • S&P 500

    4 144,03
    +9,05 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    29 020,63
    -167,54 (-0,57 %)
     
  • HANG SENG

    29 078,75
    +323,41 (+1,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,3857
    +0,0014 (+0,10 %)
     

Une compagnie aérienne japonaise propose un repas à 450 euros… sur un parking !

·1 min de lecture

La nourriture servie à bord des avions est peut-être l'une des dernières choses qui manquent aux gens pendant la pandémie. Et pourtant, une compagnie aérienne japonaise a vu des clients affluer pour déguster des repas à bord d'un avion immobilisé sur le tarmac.

Il faut dire que All Nippon Ariways (ANA) avait mis les petits plats dans les grands : foie gras, mousse de crabe et filet de bœuf wagyu étaient au menu. Le tout pour la modique somme de... 460 euros pour un repas en première classe et 229 euros pour un repas en classe affaires.

Un "restaurant avec des ailes" éphémère. Il n'a ouvert ses portes que pour la journée du mercredi 31 mars. Mais face au nombre affolant de demandes, la compagnie envisage de réitérer l'opération.

>> A lire aussi - Compagnies aériennes : après un trou d’air historique, le boom ?

Le restaurant proposait des repas de première classe ou de classe affaires habituellement servis sur des vols internationaux. Les "passagers" montaient à bord d'un Boeing 777 à l'aéroport Haneda de Tokyo munis de billets conçus pour ressembler à des cartes d'embarquement.

Selon la compagnie, l'expérience culinaire était accompagnée d'annonces de l'équipage et les repas étaient servis dans les sièges de la cabine. Coup de chance pour les clients : les ceintures de sécurité n'étaient pas requises !

"Les billets pour le restaurant se sont vendus en une journée", a déclaré jeudi 1er avril une porte-parole, et la compagnie prévoit désormais 11 dates supplémentaires. ANA a indiqué (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Boeing vend 11 avions P-8A Poseidon à l'US Navy
Auto, 5G… face à la pénurie de puces, le géant taiwanais TSCM va investir un montant inimaginable
L’ancien patron d’Ikea Industry France relaxé après la mort d’un salarié
Un nouvel avion supersonique dévoilé
Vinci : grosse acquisition en Espagne, cap sur les énergies renouvelables