La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 009,28
    +38,81 (+0,11 %)
     
  • Nasdaq

    14 773,47
    +59,56 (+0,40 %)
     
  • Nikkei 225

    29 839,71
    -660,34 (-2,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1734
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    35 927,03
    -1 498,79 (-4,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 045,51
    -18,33 (-1,72 %)
     
  • S&P 500

    4 364,22
    +6,49 (+0,15 %)
     

Cette compagnie aérienne devra payer maquillage, manucure et épilation à ses hôtesses

·1 min de lecture

La compagnie aérienne brésilienne Gol a été sommée par la justice de payer à ses hôtesses de l'air et aéroportuaires leurs frais de maquillage, manucure et épilation, une décision qui pourrait s'étendre à d'autres secteurs professionnels. La décision rendue fin juillet par un conseil de prud'hommes du sud du pays et révélée par des médias locaux seulement cette semaine, oblige la compagnie aérienne à "fournir gratuitement à toutes ses employées le kit de maquillage prévu dans son code de présentation du personnel" et à participer aux frais de "manucures, séances d'épilation des sourcils et de la lèvre".

Le conseil, saisi après une action collective, a estimé que, contrairement à leurs collègues masculins, les employées de Gol étaient contractuellement tenues de consacrer une partie de leur revenu à leur apparence. En compensation, la compagnie aérienne devra leur verser 220 réais (35 euros) mensuels. Le responsable du Syndicat national des hôtesses et stewards (SNA), Clauver Castilho, a estimé que l'action collective concernait "quelque 4.000 femmes", hôtesses de l'air et aéroportuaires.

>> A lire aussi - United Airlines accusée de favoriser les stewards et hôtesses blonds et jeunes

Gol a objecté lors du procès que les soins cosmétiques n'étaient que des recommandations. Mais le conseil a affirmé que la compagnie aérienne s'était rendue coupable d'"une discrimination de genre et d'une réduction du salaire des femmes" par rapport à celui des hommes. Il réclame une indemnisation (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Privé de publicité par Google, France Soir dénonce une "une atteinte à la liberté d'expression"
Les alternatives à la viande, un placement d’avenir ? : le conseil Bourse du jour
Grippe et rappel Covid : Moderna vise le vaccin unique
La Compagnie des Alpes lance une ligne ferroviaire directe entre Londres et les stations de ski
Norvège : la note (très) salée d’une rupture avec le pétrole pour l’économie et l’emploi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles