La bourse ferme dans 3 h 27 min
  • CAC 40

    6 241,43
    -111,51 (-1,76 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 619,44
    -71,30 (-1,93 %)
     
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,0522
    +0,0056 (+0,54 %)
     
  • Gold future

    1 829,90
    +14,00 (+0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    28 014,54
    -530,89 (-1,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    655,87
    -14,81 (-2,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,70
    -1,89 (-1,72 %)
     
  • DAX

    13 787,77
    -219,99 (-1,57 %)
     
  • FTSE 100

    7 280,65
    -157,44 (-2,12 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     
  • Nikkei 225

    26 402,84
    -508,36 (-1,89 %)
     
  • HANG SENG

    20 120,68
    -523,60 (-2,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2430
    +0,0088 (+0,71 %)
     

La compagnie aérienne China Eastern a repris les vols de Boeing 737-800 après le crash meurtrier

·1 min de lecture

Plusieurs semaines après le crash qui avait entraîné la mort de 132 personnes, immobilisant également 223 avions, la compagnie China Eastern a repris ses vols, avec ses Boeing 737-800, dimanche 17 avril, d'après des données de suivi des vols. Les données de Flightradar.com montrent que le vol MU5843 de China Eastern a quitté la ville de Kunming, dans le sud-ouest du pays, à 9h58 heure locale (01h58 GMT) et a atterri à Chengdu à 11h03. Le Boeing 737-800, vieux de trois ans, a ensuite quitté Chengdu, également dans le sud-ouest de la Chine, à 13h02 heure locale et est retourné à Kunming, d'autres vols étant prévus mardi.

Le 21 mars, le vol MU5735 de China Eastern reliait Kunming à Guangzhou lorsqu'il a piqué du nez dans un flanc de montagne, se désintégrant sur le coup et tuant les 132 personnes à bord. La cause cet accident, le plus meurtrier en Chine depuis plus de 30 ans, n'est pas encore connue. Il a contraint China Eastern à immobiliser tous ses Boeing 737-800 pour des contrôles de sécurité, tandis que les autorités aéronautiques ont promis une inspection approfondie de deux semaines de la vaste flotte du pays.

Il s'agit d'un revers majeur pour Boeing en Chine, le dernier grand marché où le constructeur américain attend toujours l'autorisation pour refaire voler son 737 MAX après les crashs en Indonésie et en Éthiopie qui ont tué 346 personnes à eux deux en 2018 et 2019. Les deux boîtes noires de l'avion sont actuellement analysées dans un laboratoire américain avec l'aide d'enquêteurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bonne nouvelle pour les voyageurs entre la France et l'Espagne
Transport aérien : dix ans de croissance européenne perdus à cause du Covid-19
L'impressionnante facture d'électricité de la SNCF, touchée par la hausse des prix
Le leader de l'homéopathie Boiron relève la tête : le conseil Bourse
Taux d’intérêt : “face à l’inflation, la BCE est de plus en plus anxieuse, c’est l’heure des choix”

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles