La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 965,88
    -57,92 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 136,91
    -48,06 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    34 725,47
    +564,69 (+1,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1152
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 792,30
    -2,70 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    33 822,21
    +341,59 (+1,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    863,83
    +21,37 (+2,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,29
    +0,68 (+0,79 %)
     
  • DAX

    15 318,95
    -205,32 (-1,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 466,07
    -88,24 (-1,17 %)
     
  • Nasdaq

    13 770,57
    +417,79 (+3,13 %)
     
  • S&P 500

    4 431,85
    +105,34 (+2,43 %)
     
  • Nikkei 225

    26 717,34
    +547,04 (+2,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 550,08
    -256,92 (-1,08 %)
     
  • GBP/USD

    1,3401
    +0,0019 (+0,14 %)
     

Quand le communiste Roussel met le feu aux assiettes!

·2 min de lecture

EDITO - Des écologistes sectaires s’en sont pris à Fabien Roussel qui appelait à ce que la gastronomie française soit accessible à tous. Une nouvelle illustration de la dérive d’une certaine gauche radicale et l'occasion manquée de relancer le débat sur la malbouffe.

Ce qu’on mange est … politique! en a donné une nouvelle preuve lorsqu’il a mis le feu aux assiettes - et à Internet-, affirmant sur France 3 "qu’un bon vin, une bonne viande, un bon fromage … c’était la gastronomie française et que le meilleur moyen de la défendre, c’est de permettre aux Français d’y avoir accès". A priori, pas de quoi fouetter un chat ni une crème d’homme qu’il parait être, fut-il communiste!

Pourtant, des écologistes sectaires s’en sont pris vivement à lui, le faisant passer pour "un beauf identitaire", "un chasseur attardé et bourré qui promeut l’alcoolisme", "un extrême-droitier saucisson gros rouge qui tache". Les vegans se montraient particulièrement aigres, et l’inénarrable y ajoutait sa graine, lui recommandant de se mettre "au couscous!" Une nouvelle illustration, si elle était nécessaire, de la dérive d’une partie de la gauche radicale qui voit du fasciste partout, et d’abord chez le camarade d’à côté. Mais c’est aussi, hélas, une occasion manquée de relancer le débat sur la malbouffe dans une campagne qui fait particulièrement maigre!

Quand une certaine "gauche" perd la boussole

Le PCF a fait preuve d’humour en remarquant "qu’autrefois on accusait les communistes de manger les petits enfants" et que, désormais, "on leur reproche de manger de la viande! Il y a du progrès!" Mais il aurait pu en profiter pour aller plus loin, car l’alimentation saine est une des questions qui préoccupe le plus les Français, question qui est d’ailleurs passée … sous la table. Pourtant, la fracture sociale sévit là aussi, là d’abord. La malbouffe, en conséquence l’obésité et les maladies vasculaires notamment, ce sont les classes populaires qui en sont d’abord victimes. Les écologistes eux-mêmes auraient pu renchérir et se faire ente[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles