Marchés français ouverture 8 h 42 min
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,35 (+1,27 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,29 (+2,09 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,68 (+2,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0263
    -0,0063 (-0,61 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,22 (+0,46 %)
     
  • BTC-EUR

    23 618,90
    -443,94 (-1,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     

Communiqué Orange : résultats du premier semestre 2022

Orange
Orange

Communiqué de presse
Paris, le 28 juillet 2022

Information financière au 30 juin 2022

Croissance de l'EBITDAaL et baisse des eCapex alimentent la progression du cash-flow organique

Le Groupe confirme à nouveau ses objectifs financiers pour 2022, point d’étape vers l’atteinte de ses engagements 2023

En millions d’euros

 

T2 2022

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

 

6M 2022

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

Chiffre d'affaires

 

10 715

(0,4)%

1,6 %

 

21 297

0,1 %

2,1 %

EBITDAaL

 

3 314

0,5 %

1,3 %

 

5 934

0,7 %

1,7 %

Résultat d'exploitation

 

 

 

 

 

2 420

na

na

Résultat net de l'ensemble consolidé

 

 

 

 

 

1 467

 

na

eCAPEX (hors licences)

 

1 803

(11,1)%

(13,5)%

 

3 413

(8,7)%

(11,3)%

EBITDAaL - eCAPEX

 

1 511

19,2 %

27,2 %

 

2 521

17,0 %

26,6 %

Cash-flow organique (activités télécoms)

 

 

 

 

 

1 445

 

72,1 %

  • Chiffre d’affaires en croissance de +0,1%1 au S1 2022 et en léger recul de 0,4% au T2 2022, pénalisé par l’effet de base des cofinancements du réseau Fibre reçus au T2 2021. Au T2 2022 :

    • France (-2,7%) réalise une solide croissance de 1,4% des services de détail (+3,4% hors RTC).

    • Europe (-0,9%) s’améliore (après -2% au T1 2022) grâce aux fortes progressions de la Pologne (+3,4%) et de la Belgique (+4%) et au redressement en cours de l’Espagne (-4%).

    • Afrique & Moyen Orient (+7,2%) poursuit sa forte croissance.

    • Entreprises (-1,1%) est en recul car le déclin structurel des activités historiques Voix et Data est supérieur aux relais de croissance des services IT & intégration.

  • EBITDAaL en hausse de 0,5% sur le T2 2022 (+4,5% hors cofinancement). La marge d’EBITDAaL des activités télécoms progresse pour le 2nd trimestre consécutif.
    Sur le S1, la croissance de l'EBITDAaL atteint 0,7% grâce à l'Afrique & Moyen Orient (+11,6%) et à l’Europe (+0,6%) et malgré la forte dégradation d'Entreprises (-25,3%). La France à -0,9% serait en croissance de +3,6% hors cofinancement. Conformément à nos objectifs de fin d’année, la progression de l’EBITDAaL s’accélérera au S2, notamment grâce au retournement des effets de base (cofinancements et plan d’actionnariat salariés).

  • Résultat d’exploitation au 30 juin 2022 de +2 420 millions d'euros (contre -1 752 millions d’euros en données historiques au 30 juin 2021 qui avait été affecté par la dépréciation de l’écart d’acquisition de l'Espagne).

  • Résultat net de l'ensemble consolidé à 1 467 millions d’euros en hausse de 4 071 millions d’euros en données historiques. Hors dépréciation de l’écart d’acquisition de l'Espagne, il resterait en progression de 369 millions d’euros.

  • eCAPEX en baisse de 11,1% au T2 2022. Sur l'ensemble du 1er semestre, ils atteignent 3 413 millions d'euros confirmant la diminution, de moindre ampleur, attendue sur l'année.

  • Cash-flow organique des activités télécoms au 30 juin 2022 en forte croissance à 1 445 millions d’euros (+605 millions d’euros par rapport au 30 juin 2021 en données historiques).

Le Groupe confirme à nouveau ses objectifs financiers pour 20222, point d’étape vers l’atteinte de ses engagements 2023 :

  • EBITDAaL en progression de 2,5 à 3%

  • eCAPEX n'excédant pas 7,4 milliards d'euros

  • Cash-flow organique des activités télécoms d'au moins 2,9 milliards d'euros

  • Ratio dette nette/EBITDAaL des activités télécoms inchangé autour de 2x à moyen terme

Orange versera le 7 décembre 2022 un acompte sur le dividende 2022 de 0,30 euro en numéraire.

Au titre de l’exercice 2022, le versement d’un dividende de 0,70 euro par action sera proposé à l’Assemblée générale des actionnaires de 2023.

Commentant la publication de ces résultats, Christel Heydemann, Directrice Générale du groupe Orange a déclaré :

« Dans un environnement encore marqué par la crise sanitaire, les incertitudes géopolitiques et les effets de l’inflation, Orange a une nouvelle fois apporté la preuve de sa solidité au premier semestre 2022, tant sur sa dynamique commerciale que sur ses principaux indicateurs financiers.

Je souhaite donc avant tout remercier l’ensemble des femmes et des hommes de l’entreprise, partout dans le monde. C’est en effet grâce à leur engagement quotidien ainsi qu’à leurs efforts que nous avons collectivement atteints les résultats présentés aujourd’hui.

Cette performance solide nous permet de confirmer notre guidance pour l’année en cours, point d’étape vers l’atteinte des engagements 2023. Elle nous permet également de préparer l’avenir avec confiance et responsabilité pour l’élaboration de notre prochain plan stratégique, qui sera dévoilé début 2023.

Je tiens à souligner en particulier la résilience de notre Ebitdaal, en croissance de 0.5% sur le trimestre mais de +4.5% hors effets de base liés aux cofinancements de 2021. Cette tendance reflète la pertinence de notre stratégie commerciale « more for more », grâce à laquelle nous proposons à nos clients qui le souhaitent une expérience de connectivité augmentée tout en conservant des offres accessibles pour tous.

En Espagne, nous avons souffert ces derniers trimestres d’un marché télécom extrêmement concurrentiel et d’une situation économique difficile. Nous pouvons nous réjouir de constater une satisfaction client en hausse et une réduction des taux de résiliation. Nos revenus sur le marché grand public autant que notre EBITDAaL s’améliorent, et nous sommes en bonne voie vers le retour à la croissance en 2023. De plus, l’accord historique signé la semaine dernière avec MasMovil pour regrouper nos activités au sein d’une nouvelle co-entreprise nous donne beaucoup de raisons de croire au potentiel de croissance en Espagne.

Sur les autres marchés, la tendance est similaire. En France, la fibre et la 5G continuent de susciter l’appétit de nos clients et de contribuer à la stabilisation de notre performance financière. La zone Afrique/Moyen Orient maintient sa dynamique, avec une forte croissance de l’EBITDAaL sur le semestre à +11,6%. Cette performance s’explique par la progression continue de la demande sur la data mobile, le développement du marché Entreprises et l’appétence de nos clients pour la fibre.

Ces performances solides sur le marché grand public en Europe et en Afrique/ Moyen-Orient compensent les difficultés qui pèsent sur notre segment Entreprises. Le redressement sur ce secteur est une priorité pour le Groupe et nous sommes mobilisés avec l’ensemble des équipes, pour mettre en œuvre les actions nécessaires pour retrouver le chemin d’une croissance rentable sur ce segment. »

Analyse des chiffres-clés du Groupe

Chiffre d’affaires

Au 1er semestre 2022, le chiffre d’affaires du groupe Orange s’élève à 21 297 millions d'euros. Il est en hausse de 0,1% sur un an (+25 millions euros). La croissance est tirée par les services de détail3 qui progressent de 2,0% (+300 millions euros) et les ventes d'équipements de 3,4% (+49 millions euros) alors que les services aux opérateurs (Wholesale), affectés par les moindres cofinancements et la baisse du tarif régulé des terminaisons d’appel peu margées, reculent de 9% (-360 millions euros).

L'Afrique & Moyen Orient reste le principal contributeur de la croissance avec une progression de 7,9% sur un an (+248 millions euros). L'Europe hors Espagne4 est également en légère croissance à +0,8% (+24 millions euros) et Totem progresse de 10,2% (+ 30 millions euros).

Les revenus en France reculent de 1,7% (-153 millions euros) du fait des moindres cofinancements reçus. La baisse de l’Espagne ralentit (-4,3%) grâce au plan de redressement.

Evolution de la base clients5

La base de clients convergents compte 11,6 millions de clients sur l'ensemble du Groupe au 30 juin 2022, en hausse de 1,2% sur un an.

Les services mobiles comptent 235,7 millions d’accès au 30 juin 2022, en hausse de 6% sur un an, dont 90,1 millions de forfaits, en augmentation de 8,5% sur un an.

Les services fixes totalisent 45,9 millions d’accès au 30 juin 2022 (en baisse de 2% sur un an), dont 13,2 millions d’accès très haut débit toujours en forte croissance (+18% sur un an). Les accès fixes bas débit sont en baisse de 13,4% sur un an.

Les services financiers mobiles comptent 1,9 million de clients en Europe et 0,8 million de clients en Afrique.

EBITDAaL

L'EBITDAaL du Groupe atteint 5 934 millions d'euros au 30 juin 2022 (+0,7%). Hors cofinancement, l’EBITDAaL progresse de 3% sur les 6 premiers mois de l’année. L'Afrique & Moyen Orient reste le principal contributeur de cette performance avec une croissance à deux chiffres de +11,6% sur un an qui permet de compenser la forte dégradation d’Entreprises à -25,3%, un chantier prioritaire pour le Groupe.

Au 30 juin 2022, des économies nettes cumulées de près de 450 millions d’euros ont été réalisées par rapport à 2019, à un rythme conforme au plan de marche, sur le périmètre défini lors du lancement du programme d’efficacité opérationnelle Scale Up6. Elles résultent principalement de la poursuite de la transformation des processus opérationnels.

Une accélération de la dynamique de croissance est toujours attendue au 2nd semestre en raison d'un effet de base favorable du fait de l’opération d’actionnariat salarié qui a fortement pesé sur l'EBITDAaL au dernier trimestre 2021. Le Groupe reste ainsi confiant dans l'atteinte de son objectif de progression de l’EBITDAaL entre 2,5% et 3% pour l'ensemble de l'année 2022.

L'EBITDAaL des activités télécoms s'élève à 5 989 millions d’euros (+0,7%). La marge d’EBITDAaL des activités télécoms progresse pour le second trimestre consécutif avec +31 points de base au 2ème trimestre, soit +17 points de base sur le semestre.

Résultat d'exploitation

Au 1er semestre, le résultat d’exploitation du Groupe ressort à +2 420 millions d'euros contre -1 752 millions d'euros en données historiques au 30 juin 2021. Le 1er semestre 2021 avait été affecté par la comptabilisation d’une dépréciation de 3 702 millions d'euros de l’écart d'acquisition de l'Espagne.

Résultat net

Le résultat net de l'ensemble consolidé d’Orange au 30 juin 2022 s’établit à 1 467 millions d'euros contre -2 605 millions d'euros au 30 juin 2021 en données historiques. Cette augmentation s’explique principalement par la progression du résultat d’exploitation.

eCAPEX

Les eCAPEX Groupe s'élèvent à 3 413 millions d'euros au 1er semestre 2022, en baisse de 8,7% sur un an en raison de l’effet de rattrapage intervenu au 1er semestre 2021. Cette évolution est conforme à l'objectif d'eCAPEX inférieurs à 7,4 milliards d'euros pour l'ensemble de l'année 2022.

Au 30 juin 2022, Orange compte 60,6 millions de foyers raccordables au FTTH à travers le monde (en croissance de 16,1% sur un an), dont 31,2 millions en France (+19,5%) où la base de clients FTTH progresse de 24,4%.

Cash-flow organique

Le cash-flow organique des activités télécoms au 30 juin 2022 s'élève à 1 445 millions d'euros contre 840 millions d’euros (en données historiques) au 30 juin 2021 principalement du fait de la forte diminution des eCAPEX. La génération de Cash-flow organique sera relativement linéaire en 2022.

Evolution du portefeuille d’actifs

Il n'y a pas eu d'évolution significative du portefeuille d'actifs au 2ème trimestre 2022.

A la suite des négociations exclusives entamées en mars 2022, Orange et MasMovil ont signé le 22 juillet un accord portant sur le regroupement de leurs activités en Espagne qui prendra la forme d’une co-entreprise contrôlée conjointement par Orange et MasMovil avec des droits de gouvernance égaux. L’opération est basée sur une valeur d’entreprise de 18,6 milliards d’euros. Elle est soumise à l’approbation des autorités administratives compétentes et devrait être conclue au cours du second semestre 2023 au plus tard.

Endettement financier net

La dette nette est quasi-stable (+0,1 milliard d’euros par rapport au 31 décembre 2021). La génération de cash-flow organique permet de couvrir principalement le paiement du solde du dividende en juin et les décaissements liés aux redevances de fréquences.

Le ratio "endettement financier net sur EBITDAaL des activités télécoms" s’établit à 1,91x au 30 juin 2022, en ligne avec l'objectif d'un ratio autour de 2x à moyen terme.

_________________________________________________________________________________________

Le Conseil d’administration d’Orange SA s’est réuni le 27 juillet 2022 et a examiné les comptes consolidés résumés et le rapport d’activité du 1er semestre 2022.

Des informations plus détaillées sur les résultats et les indicateurs de performance du Groupe sont disponibles sur le site Internet d’Orange www.orange.com/resultats-consolides.

Analyse par secteur opérationnel

France

En millions d’euros

 

T2 2022

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

 

6M 2022

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

Chiffre d'affaires

 

4 440

(2,7)%

(2,3)%

 

8 827

(1,7)%

(1,4)%

Services de détail (B2C+B2B)

 

2 733

1,4 %

1,4 %

 

5 466

1,6 %

1,6 %

Convergence

 

1 202

3,3 %

3,3 %

 

2 406

3,8 %

3,8 %

Mobile seul

 

583

3,5 %

3,5 %

 

1 154

2,8 %

2,8 %

Fixe seul

 

948

(2,1)%

(2,1)%

 

1 907

(1,9)%

(1,9)%

Services aux opérateurs

 

1 260

(11,9)%

(12,1)%

 

2 455

(9,4)%

(9,7)%

Ventes d'équipements

 

267

2,1 %

5,3 %

 

552

2,7 %

5,7 %

Autres revenus

 

180

1,5 %

10,2 %

 

353

1,1 %

8,6 %

EBITDAaL

 

 

 

 

 

3 035

(0,9)%

(4,6)%

EBITDAaL / Chiffre d'affaires

 

 

 

 

 

34,4 %

0,3 pt

(1,2 pt)

Résultat d'exploitation

 

 

 

 

 

1 436

(3,0)%

(7,3)%

eCAPEX

 

 

 

 

 

1 673

(16,5)%

(22,9)%

eCAPEX / Chiffre d'affaires

 

 

 

 

 

19,0 %

(3,4 pt)

(5,3 pt)

Augmentation de la marge d’EBITDAaL

Le chiffre d’affaires du 2ème trimestre recule de 2,7% en raison des moindres cofinancements reçus. Hors cofinancements, le chiffre d'affaires serait stable. Les revenus des services de détail poursuivent ainsi une solide croissance à +1,4% sur un an ou +3,4% hors RTC7, alimentées par de très bonnes performances commerciales, avec notamment +173 000 ventes nettes hors M2M sur le mobile (contre +142 000 au 2ème trimestre 2021), tirées principalement par la marque Orange et la généralisation des services Airbox.

Le marché fixe se normalise après le fort engouement provoqué par la généralisation du télétravail, ce qui se reflète dans nos 26 000 ventes nettes fixes toujours portées par des volumes supérieurs à 2019 pour la fibre avec +263 000 ventes nettes (contre +353 000 au 2ème trimestre 2021).

Grâce aux premium prix de la 5G et de la fibre tous les ARPOs progressent sur un an : +15 centimes sur le mobile seul, +31 centimes sur le fixe seul et +1,41 euro sur les offres convergentes. La nouvelle offre Livebox Max haut de gamme lancée en avril représente déjà 15% des acquisitions de clients fixes. Le niveau de satisfaction des clients s’est encore renforcé ce trimestre comme illustré par la progression continue du Net Promoter Score et par la baisse des taux de résiliation sur le mobile et le fixe auprès des clients particuliers comme professionnels.

Sur le 1er semestre, la marge d’EBITDAaL progresse de 0,3 point reflétant nos efforts sur les coûts ainsi que la baisse de revenus du wholesale dont la marge est très faible. L’évolution de l’EBITDAaL de la France sur la première moitié de l'année (-0,9% ou +3,6% hors cofinancement sur un an) devrait lui permettre de se rapprocher de la stabilité sur l’année 2022.

Enfin, les eCAPEX sont en nette diminution malgré l’effet de base adverse des cofinancements car Orange France a atteint plus de 90% de ses objectifs 2023 de déploiement de fibre en propre.

Europe

En millions d’euros

 

T2 2022

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

 

6M 2022

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

Chiffre d'affaires

 

2 677

(0,9)%

3,7 %

 

5 325

(1,5)%

3,1 %

Services de détail (B2C+B2B)

 

1 832

1,3 %

6,2 %

 

3 642

0,6 %

5,5 %

Convergence

 

701

3,1 %

4,4 %

 

1 400

3,4 %

4,7 %

Mobile seul

 

714

(0,6)%

(0,2)%

 

1 414

(1,7)%

(1,4)%

Fixe seul

 

305

(3,4)%

18,9 %

 

614

(4,3)%

17,7 %

IT & services d'intégration

 

112

17,7 %

38,5 %

 

214

15,4 %

35,7 %

Services aux opérateurs

 

445

(11,9)%

(5,7)%

 

877

(11,4)%

(5,3)%

Ventes d'équipements

 

355

0,7 %

1,7 %

 

719

(1,0)%

0,2 %

Autres revenus

 

45

23,6 %

24,8 %

 

87

23,7 %

24,6 %

EBITDAaL

 

 

 

 

 

1 323

0,6 %

(2,6)%

EBITDAaL / Chiffre d'affaires

 

 

 

 

 

24,8 %

0,5 pt

(1,5 pt)

Résultat d'exploitation

 

 

 

 

 

260

na

na

eCAPEX

 

 

 

 

 

835

(4,0)%

(4,1)%

eCAPEX / Chiffre d'affaires

 

 

 

 

 

15,7 %

(0,4 pt)

(1,2 pt)

Retour à la croissance des services de détail

Le chiffre d'affaires de l’Europe recule au 2ème trimestre de 0,9% (après -2,0% au 1er trimestre). La bonne dynamique des services de détail s'est poursuivie avec un retour à la croissance (+1,3%) pour la première fois depuis le 1er trimestre 2019, toujours tirée par la convergence (+3,1%) ainsi que par les services IT & intégration en Pologne (+29,3%) et la reprise du roaming clients (+52,7%).

Le recul du chiffre d’affaires Wholesale (-11,9%) reflète principalement la baisse réglementaire des terminaisons d’appel et le déclin du trafic international qui ont un faible impact sur les marges.

Sur le 1er semestre, l'EBITDAaL progresse de 0,6% grâce à la poursuite de l’amélioration en l’Espagne (-6.7% sur un an après -9% au 2ème semestre 2021) et l'excellente performance des Autres pays d'Europe (+6,1%). La bonne dynamique des services de détail, la reprise du roaming et les actions mises en place (hausses de prix et gestion rigoureuse des coûts) ont permis de faire croître l’EBITDAaL tout en améliorant la marge (+0.5 point sur un an).

En Espagne, le chiffre d’affaires est en baisse de 4,0% au 2ème trimestre. Le plan de redressement continue de porter ses fruits avec la poursuite de l'amélioration des revenus des services de détail
(-2,1% après -4% au T1), grâce au retour à la croissance de l’ARPO convergent, qui compense la baisse du trafic international à faible marge et celle des ventes d’équipements (-7,8%).

Dans un environnement concurrentiel toujours soutenu, les efforts portés sur la satisfaction clients ont permis de diminuer à nouveau le taux de résiliation des clients et d'améliorer le Net Promoter Score convergent tout en gardant une stratégie commerciale disciplinée.

L’EBITDAaL du 1er semestre reste négatif mais continue à s'améliorer (-6.7% après -16,2% au S1 2021 et -9% au S2 2021), soutenu par l’amélioration des services de détail et les efforts sur les coûts. Cette dynamique conforte, malgré la forte inflation, l'objectif de retour à la croissance du cash-flow organique en 2022 et de l’EBITDAaL en 2023.

Afrique & Moyen-Orient

En millions d’euros

 

T2 2022

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

 

6M 2022

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

Chiffre d'affaires

 

1 713

7,2 %

10,2 %

 

3 381

7,9 %

11,1 %

Services de détail (B2C+B2B)

 

1 521

8,6 %

11,9 %

 

2 984

8,9 %

12,2 %

Mobile seul

 

1 313

7,4 %

10,2 %

 

2 578

7,9 %

10,7 %

Fixe seul

 

196

14,1 %

24,2 %

 

384

12,9 %

20,9 %

IT & services d'intégration

 

12

70,5 %

33,1 %

 

21

96,5 %

57,2 %

Services aux opérateurs

 

158

(0,8)%

0,8 %

 

324

1,9 %

4,4 %

Ventes d'équipements

 

24

(17,0)%

(19,2)%

 

55

(0,8)%

1,6 %

Autres revenus

 

10

8,3 %

7,9 %

 

18

(1,4)%

(0,1)%

EBITDAaL

 

 

 

 

 

1 214

11,6 %

15,5 %

EBITDAaL / Chiffre d'affaires

 

 

 

 

 

35,9 %

1,2 pt

1,4 pt

Résultat d'exploitation

 

 

 

 

 

739

22,4 %

27,7 %

eCAPEX

 

 

 

 

 

609

12,7 %

16,1 %

eCAPEX / Chiffre d'affaires

 

 

 

 

 

18,0 %

0,8 pt

0,8 pt

Poursuite d'une excellente performance

La forte progression du chiffre d'affaires de l'Afrique & Moyen Orient au 2ème trimestre 2022 (+7,2%) est alimentée par ses moteurs de croissance (Data mobile +21,3%, haut débit fixe +27,6% et B2B +12,4%). Cette progression est soutenue à la fois par un effet volume avec la hausse de plus de 20% des bases clients 4G (+28,3%) et haut débit fixe (+23,6%) et par un effet valeur. La baisse d’Orange Money ralentit (-22,5% après -25,1% au 1er trimestre) sous l’effet du plan de riposte qui a permis de continuer à faire croître la base de clients actifs et la valeur des transactions enregistrées à travers Orange Money.

Sur le 1er semestre, l'EBITDAaL croît fortement de 11,6% et le taux de marge augmente de 1,2 point par rapport au 1er semestre 2021 reflétant une bonne discipline sur les coûts, particulièrement dans un contexte inflationniste. L'EBITDAaL croît plus rapidement que les revenus depuis 10 trimestres consécutifs.

Cette dynamique de croissance est soutenue par l'ensemble de la zone géographique ; 9 pays sur 16 ont enregistré une croissance à deux chiffres de leur EBITDAaL.

Entreprises

En millions d’euros

 

T2 2022

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

 

6M 2022

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

Chiffre d'affaires

 

1 943

(1,1)%

0,6 %

 

3 888

(0,2)%

1,3 %

Fixe seul

 

862

(7,6)%

(5,9)%

 

1 738

(6,8)%

(5,2)%

Voix

 

252

(11,0)%

(10,4)%

 

514

(10,3)%

(9,7)%

Données

 

611

(6,1)%

(3,9)%

 

1 224

(5,2)%

(3,2)%

IT & services d'intégration

 

845

4,1 %

6,2 %

 

1 663

4,6 %

6,2 %

Mobile

 

236

7,0 %

7,0 %

 

487

10,6 %

10,6 %

Mobile seul

 

167

3,3 %

3,3 %

 

325

2,2 %

2,2 %

Services aux opérateurs

 

10

4,0 %

4,0 %

 

20

(4,3)%

(4,3)%

Ventes d'équipements

 

59

19,8 %

19,8 %

 

141

40,4 %

40,4 %

EBITDAaL

 

 

 

 

 

364

(25,3)%

(24,7)%

EBITDAaL / Chiffre d'affaires

 

 

 

 

 

9,4 %

(3,1 pt)

(3,2 pt)

Résultat d'exploitation

 

 

 

 

 

152

(49,3)%

(48,5)%

eCAPEX

 

 

 

 

 

144

(9,6)%

(8,1)%

eCAPEX / Chiffre d'affaires

 

 

 

 

 

3,7 %

(0,4 pt)

(0,4 pt)

Détérioration significative de l'EBITDAaL dont le redressement est un chantier prioritaire

Le chiffre d'affaires du segment Entreprises est en baisse de 1,1% au 2ème trimestre en raison de la poursuite de la baisse structurelle du Fixe et notamment de la Voix (-11%). Le déclin des activités historiques est en grande partie compensé par la croissance du Mobile, portée notamment par un contrat d’équipement de terminaux mobiles signé avec le ministère de l’Intérieur, et des services IT & intégration.

Au 1er semestre, les services IT & intégration représentent désormais près de 43% du chiffre d'affaires grâce notamment à une croissance soutenue du Cloud (+15%), de Digital & Data (+8%) et de la Cybersécurité (+13%).

La forte dégradation de l’EBITDAaL au 1er semestre (-25,3%) est liée à l’accélération du déclin des services Voix et Data non compensée par les relais de croissance. A cela s’ajoutent des difficultés conjoncturelles comme la guerre en Ukraine et l’inflation des salaires dans les activités de croissance.

L’adaptation d’Entreprises à la profonde transformation du marché est un chantier prioritaire. Un certain nombre de mesures ont été déjà prises qui devraient porter leurs fruits dès le 2nd semestre 2022 avec une baisse attendue de l'EBITDAaL deux fois moins importante qu'au 1er semestre. Des changements plus profonds seront mis en place dans les douze prochains mois par la nouvelle direction.

Totem8

En millions d’euros

 

T2 2022

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

 

6M 2022

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

Chiffre d'affaires

 

167

8,4 %

-

 

328

10,2 %

-

Services aux opérateurs

 

167

8,4 %

-

 

328

10,2 %

-

Autres revenus

 

-

-

-

 

-

-

-

EBITDAaL

 

 

 

 

 

180

1,8 %

-

EBITDAaL / Chiffre d'affaires

 

 

 

 

 

54,8 %

(4,5 pt)

-

Résultat d'exploitation

 

 

 

 

 

120

(0,6)%

-

eCAPEX

 

 

 

 

 

44

7,0 %

-

eCAPEX / Chiffre d'affaires

 

 

 

 

 

13,4 %

(0,4 pt)

-

Les revenus de Totem sont en hausse de +8,4% au 2ème trimestre 2022 (+13 millions d'euros). Les activités d’hébergement qui nourrissent l’EBITDAaL sont en croissance de 2,8% (après +3,3% au 1er trimestre) tirés par les revenus tiers en progression de 7,2%.

Sur le 1er semestre, la hausse limitée de l’EBITDAaL (+1.8%) résulte des coûts de mise en place de la nouvelle organisation.

Le nombre de sites et le ratio de colocation sont encore relativement stables mais les premiers succès commerciaux de Totem confirment, d’une part l’appétit des concurrents pour son offre d’hébergement, en France comme en Espagne, et d’autre part son expertise dans l’architecture complexe de réseaux en milieu fortement contraint comme dans le cas de la ligne 15 Sud du métro Grand Paris.

Opérateurs Internationaux & Services Partagés

En millions d’euros

 

T2 2022

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

 

6M 2022

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

Chiffre d'affaires

 

390

3,2 %

3,1 %

 

772

4,0 %

3,9 %

Services aux opérateurs

 

277

3,2 %

3,6 %

 

539

2,8 %

3,1 %

Autres revenus

 

114

3,1 %

1,8 %

 

234

7,1 %

5,8 %

EBITDAaL

 

 

 

 

 

(128)

30,4 %

29,9 %

EBITDAaL / Chiffre d'affaires

 

 

 

 

 

(16,5)%

8,2 pt

8,0 pt

Résultat d'exploitation

 

 

 

 

 

(207)

59,7 %

59,7 %

eCAPEX

 

 

 

 

 

94

(14,5)%

(14,5)%

eCAPEX / Chiffre d'affaires

 

 

 

 

 

12,2 %

(2,6 pt)

(2,6 pt)

Le chiffre d’affaires des Opérateurs Internationaux et Services Partagés progresse de 3,2% au 2ème trimestre. Les services aux opérateurs internationaux continuent de bénéficier de la reprise des services mobiles à l’international. La croissance des autres revenus résulte notamment des activités de pose de câbles sous-marins d’Orange Marine.

Sur le 1er semestre, le segment parvient à réduire fortement ses pertes avec un EBITDAaL qui s’améliore de 30,4% pour atteindre -128 millions d'euros grâce à la croissance des revenus opérationnels et à la baisse des charges de personnel des fonctions centrales.

Services Financiers Mobiles

En millions d’euros

 

 

 

 

 

6M 2022

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

Produit net Bancaire (PNB)

 

 

 

 

 

56

5,1 %

5,1 %

Coût du risque de crédit bancaire

 

 

 

 

 

(22)

50,4 %

50,4 %

Résultat d'exploitation

 

 

 

 

 

(80)

(3,6)%

(3,6)%

eCAPEX

 

 

 

 

 

14

8,2 %

8,2 %

Les services financiers mobiles comptent 2,7 millions de clients au 30 juin 2022 (dont 1,9 million en Europe et 0,8 million en Afrique), en augmentation de 0,6 million sur un an.

Le Produit Net Bancaire (PNB) du 1er semestre progresse de 5,1%.

L'EBITDAaL s'améliore de 0,6% malgré l’augmentation du coût du risque lié au développement de l’activité de crédit.

En France, Orange Bank continue à améliorer son expérience utilisateur et s’est vu attribuer au 1er semestre 2022 le statut "Excellent" par la plateforme d’avis Trustpilot.

Calendrier des événements à venir

25 octobre 2022         - Publication des résultats du 3ème trimestre 2022

Contacts

presse :

Sylvain Bruno
sylvain.bruno@orange.com  
Tom Wright
tom.wright@orange.com



communication financière :
(analystes et investisseurs)

Patrice Lambert-de Diesbach
p.lambert@orange.com
Aurélia Roussel
aurelia.roussel@orange.com
Louise Racine
louise.racine@orange.com
Hong Hai Vuong
honghai.vuong@orange.com

actionnaires individuels : 0 800 05 10 10

Avertissement

Ce communiqué contient des informations prospectives concernant la situation financière, les résultats et la stratégie d’Orange. Bien que nous estimions qu’elles reposent sur des hypothèses raisonnables, ces informations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, y compris des problématiques qui nous sont inconnues ou ne sont pas considérées à présent comme substantielles et il ne peut être garanti que les événements attendus auront lieu ou que les objectifs énoncés seront effectivement atteints. Des informations plus détaillées sur les risques potentiels pouvant affecter nos résultats financiers sont disponibles dans le document d'enregistrement universel déposé le 31 mars 2022 auprès de l'Autorité des marchés financiers et dans le rapport annuel (Form 20-F) enregistré le 1er avril 2022 auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. Sous réserve de la réglementation applicable, Orange ne s’engage nullement à mettre à jour les informations prospectives à la lumière des développements futurs.

Annexe 1 : indicateurs-clés financiers

Données trimestrielles

En millions d’euros

 

T2 2022

T2 2021
à base
comparable

T2 2021
en données
historiques

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

Chiffre d'affaires

 

10 715

10 761

10 551

(0,4)%

1,6 %

France

 

4 440

4 564

4 546

(2,7)%

(2,3)%

Europe

 

2 677

2 702

2 581

(0,9)%

3,7 %

Afrique & Moyen-Orient

 

1 713

1 598

1 555

7,2 %

10,2 %

Entreprises

 

1 943

1 965

1 932

(1,1)%

0,6 %

Totem

 

167

154

-

8,4 %

-

Opérateurs Internationaux & Services partagés

 

390

379

379

3,2 %

3,1 %

Eliminations intra-Groupe

 

(616)

(601)

(441)

 

 

EBITDAaL (1)

 

3 314

3 296

3 272

0,5 %

1,3 %

dont Activités télécoms

 

3 343

3 324

3 300

0,6 %

1,3 %

En % du chiffre d'affaires

 

31,2 %

30,9 %

31,3 %

0,3 pt

(0,1 pt)

dont Services Financiers Mobiles

 

(30)

(28)

(28)

(4,2)%

(4,2)%

eCAPEX

 

1 803

2 029

2 085

(11,1)%

(13,5)%

dont Activités télécoms

 

1 795

2 022

2 079

(11,2)%

(13,6)%

en % du chiffre d'affaires

 

16,8 %

18,8 %

19,7 %

(2,0 pt)

(2,9 pt)

dont Services Financiers Mobiles

 

8

6

6

22,9 %

22,9 %

EBITDAaL - eCAPEX

 

1 511

1 267

1 187

19,2 %

27,2 %

(1)  Les ajustements de présentation de l’EBITDAaL sont décrits à l'annexe 2.

Données au 30 juin

En millions d’euros

 

6M 2022

6M 2021
à base
comparable

6M 2021
en données
historiques

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

Chiffre d'affaires

 

21 297

21 272

20 867

0,1 %

2,1 %

France

 

8 827

8 979

8 950

(1,7)%

(1,4)%

Europe

 

5 325

5 406

5 164

(1,5)%

3,1 %

Afrique & Moyen-Orient

 

3 381

3 133

3 043

7,9 %

11,1 %

Entreprises

 

3 888

3 895

3 840

(0,2)%

1,3 %

Totem

 

328

298

-

10,2 %

-

Opérateurs Internationaux & Services partagés

 

772

742

743

4,0 %

3,9 %

Eliminations intra-Groupe

 

(1 224)

(1 180)

(873)

 

 

EBITDAaL (1)

 

5 934

5 891

5 837

0,7 %

1,7 %

dont Activités télécoms

 

5 989

5 947

5 893

0,7 %

1,6 %

En % du chiffre d'affaires

 

28,1 %

28,0 %

28,2 %

0,2 pt

(0,1 pt)

France

 

3 035

3 063

3 181

(0,9)%

(4,6)%

Europe

 

1 323

1 315

1 359

0,6 %

(2,6)%

Afrique & Moyen-Orient

 

1 214

1 088

1 051

11,6 %

15,5 %

Entreprises

 

364

488

484

(25,3)%

(24,7)%

Totem

 

180

177

-

1,8 %

-

Opérateurs Internationaux & Services partagés

 

(128)

(184)

(182)

30,4 %

29,9 %

dont Services Financiers Mobiles

 

(56)

(56)

(56)

0,6 %

0,6 %

Résultat d'exploitation

 

2 420

(1 722)

(1 752)

na

na

dont Activités télécoms

 

2 499

(1 646)

(1 676)

na

na

dont Services Financiers Mobiles

 

(80)

(77)

(77)

(3,6)%

(3,6)%

Résultat net de l'ensemble consolidé

 

1 467

 

(2 605)

-

na

Résultat net part du Groupe

 

1 218

 

(2 769)

 

na

eCAPEX

 

3 413

3 737

3 845

(8,7)%

(11,3)%

dont Activités télécoms

 

3 399

3 724

3 832

(8,7)%

(11,3)%

en % du chiffre d'affaires

 

16,0 %

17,5 %

18,4 %

(1,5 pt)

(2,4 pt)

dont Services Financiers Mobiles

 

14

13

13

8,2 %

8,2 %

EBITDAaL - eCAPEX

 

2 521

2 154

1 992

17,0 %

26,6 %

Cash-flow organique (activités télécoms)

 

1 445

 

840

 

72,1 %

(1)  Les ajustements de présentation de l’EBITDAaL sont décrits à l’annexe 2.

En millions d’euros

 

Au 30 juin
2022

Au 31 déc.
2021

Endettement financier net (1)

 

24 377

24 269

Ratio d'endettement financier net / EBITDAaL des activités télécoms (2)

 

1,91

1,91

(1)  L’endettement financier net tel que défini et utilisé par Orange ne prend pas en compte les activités des Services Financiers Mobiles pour laquelle ce concept n’est pas pertinent.

(2)  Le ratio d’endettement financier net rapporté à l’EBITDAaL des activités télécoms est calculé sur la base de l’endettement financier net du Groupe rapporté à l’EBITDAaL des activités télécoms calculé sur les 12 mois précédents.

Annexe 2 : tableau de passage des données ajustées aux éléments du compte de résultat

Données trimestrielles

 

 

T2 2022

 

T2 2021
en données historiques

En millions d’euros

 

Données ajustées

Ajustements de présentation

Compte de résultat

 

Données ajustées

Ajustements de présentation

Compte de résultat

Chiffre d'affaires

 

10 715

-

10 715

 

10 551

-

10 551

Achats externes

 

(4 543)

(4)

(4 547)

 

(4 391)

(1)

(4 392)

Autres produits opérationnels

 

181

0

181

 

176

-

176

Autres charges opérationnelles

 

(95)

(8)

(103)

 

(127)

(11)

(138)

Charges de personnel

 

(2 166)

70

(2 096)

 

(2 205)

(17)

(2 222)

Impôts et taxes d'exploitation

 

(340)

3

(338)

 

(307)

(31)

(338)

Résultat de cession d'actifs immobilisés, de titres et d'activités

 

na

25

25

 

na

5

5

Coûts des restructurations

 

na

(16)

(16)

 

na

(139)

(139)

Dotations aux amortissements des actifs financés

 

(25)

-

(25)

 

(21)

-

(21)

Dotations aux amortissements des droits d'utilisation

 

(382)

-

(382)

 

(372)

-

(372)

Pertes de valeur des droits d'utilisation

 

-

6

6

 

-

(60)

(60)

Intérêts sur les dettes liées aux actifs financés

 

(0)

0

na

 

(0)

0

na

Intérêts sur les dettes locatives

 

(32)

32

na

 

(31)

31

na

EBITDAaL

 

3 314

108

na

 

3 272

(222)

na

Principaux litiges

 

1

(1)

na

 

(35)

35

na

Charges spécifiques de personnel

 

71

(71)

na

 

(14)

14

na

Revue du portefeuille d'actifs immobilisés, de titres et d'activités

 

25

(25)

na

 

5

(5)

na

Coûts des programmes de restructuration

 

(11)

11

na

 

(199)

199

na

Coûts d'acquisition et d'intégration

 

(12)

12

na

 

(11)

11

na

Intérêts sur les dettes liées aux actifs financés

 

na

(0)

(0)

 

na

(0)

(0)

Intérêts sur les dettes locatives

 

na

(32)

(32)

 

na

(31)

(31)

Données au 30 juin

 

 

6M 2022

 

6M 2021
en données historiques

En millions d’euros

 

Données ajustées

Ajustements de présentation

Compte de résultat

 

Données ajustées

Ajustements de présentation

Compte de résultat

Chiffre d'affaires

 

21 297

-

21 297

 

20 867

-

20 867

Achats externes

 

(9 039)

(11)

(9 050)

 

(8 733)

(4)

(8 736)

Autres produits opérationnels

 

366

0

366

 

322

-

322

Autres charges opérationnelles

 

(222)

(9)

(231)

 

(227)

(68)

(295)

Charges de personnel

 

(4 361)

33

(4 329)

 

(4 373)

(48)

(4 421)

Impôts et taxes d'exploitation

 

(1 235)

0

(1 235)

 

(1 188)

(31)

(1 219)

Résultat de cession d'actifs immobilisés, de titres et d'activités

 

na

36

36

 

na

12

12

Coûts des restructurations

 

na

(47)

(47)

 

na

(245)

(245)

Dotations aux amortissements des actifs financés

 

(47)

-

(47)

 

(41)

-

(41)

Dotations aux amortissements des droits d'utilisation

 

(762)

-

(762)

 

(731)

-

(731)

Pertes de valeur des droits d'utilisation

 

(1)

6

5

 

-

(60)

(60)

Intérêts sur les dettes liées aux actifs financés

 

(1)

1

na

 

(1)

1

na

Intérêts sur les dettes locatives

 

(61)

61

na

 

(58)

58

na

EBITDAaL

 

5 934

70

na

 

5 837

(385)

na

Principaux litiges

 

(2)

2

na

 

(89)

89

na

Charges spécifiques de personnel

 

35

(35)

na

 

(41)

41

na

Revue du portefeuille d'actifs immobilisés, de titres et d'activités

 

36

(36)

na

 

12

(12)

na

Coûts des programmes de restructuration

 

(41)

41

na

 

(305)

305

na

Coûts d'acquisition et d'intégration

 

(21)

21

na

 

(20)

20

na

Intérêts sur les dettes liées aux actifs financés

 

na

(1)

(1)

 

na

(1)

(1)

Intérêts sur les dettes locatives

 

na

(61)

(61)

 

na

(58)

(58)

Annexe 3 : tableau de passage des CAPEX économiques aux investissements incorporels et corporels

En millions d’euros

 

T2 2022

T2 2021
en données
historiques

 

6M 2022

6M 2021
en données
historiques

eCAPEX

 

1 803

2 085

 

3 413

3 845

Neutralisation du prix de cession des actifs immobilisés

 

78

29

 

124

48

Licences de télécommunication

 

30

15

 

244

293

Actifs financés

 

39

3

 

69

23

Investissements incorporels et corporels

 

1 950

2 132

 

3 850

4 208

Annexe 4 : indicateurs clés de performance

En milliers, en fin de période

 

Au 30 juin
2022

 

Au 30 juin
2021

Nombre de clients des services convergents

 

11 552

 

11 418

Nombre d'accès mobiles (hors MVNO) (1)

 

235 746

 

222 485

dont

Accès mobiles de clients convergents

 

21 056

 

20 595

 

Accès mobiles seuls

 

214 690

 

201 890

dont

Accès mobiles des clients avec forfaits

 

90 138

 

83 046

 

Accès mobiles des clients avec offres prépayées

 

145 607

 

139 439

Nombre d'accès fixes (2)

 

45 916

 

46 831

 

Accès fixes Retail

 

31 072

 

31 377

 

 

Accès fixes Haut débit

 

24 002

 

23 214

 

 

dont

Accès fixes Très haut débit

 

13 224

 

11 203

 

 

 

Accès fixes des clients convergents

 

11 552

 

11 418

 

 

 

Accès fixes seuls

 

12 450

 

11 796

 

 

Accès fixes Bas débit

 

7 070

 

8 163

 

Accès fixes Wholesale

 

14 845

 

15 453

Total des accès Groupe (1+2)

 

281 662

 

269 316

Les données 2021 sont à base comparable.

Les indicateurs-clés par pays sont présentés dans le document "Orange investors data book Q2 2022", accessible sur le site du groupe orange.com, à la rubrique Finance/Résultats : www.orange.com/fr/derniers-resultats-consolides

Annexe 5 : glossaire

Chiffres clés

Données à base comparable : données à méthodes, périmètre et taux de change comparables présentées pour la période précédente. Le passage des données historiques aux données à base comparable consiste à conserver les résultats de la période écoulée et à retraiter les résultats de la période correspondante de l’exercice précédent, dans le but de présenter, sur des périodes comparables, des données financières à méthodes, périmètre et taux de change comparables. La méthode utilisée est d’appliquer aux données de la période correspondante de l’exercice précédent, les méthodes et le périmètre de la période écoulée ainsi que les taux de change moyens utilisés pour le compte de résultat de la période écoulée. Les variations en données à base comparable permettent de refléter l’évolution organique de l’activité. Les données à base comparable ne constituent pas des agrégats financiers définis par les normes IFRS et peuvent ne pas être comparables aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.

EBITDAaL ou "EBITDA after Leases": résultat d’exploitation, (i) avant dotations aux amortissements des actifs immobilisés, avant effets liés aux prises de contrôle, avant reprise des réserves de conversion des entités liquidées, avant pertes de valeur des écarts d’acquisition et des actifs immobilisés, avant résultat des entités mises en équivalence, (ii) après charges d’intérêts sur dettes locatives et dettes liées aux actifs financés, et (iii) ajusté des effets des principaux litiges, des charges spécifiques de personnel, de la revue du portefeuille d'actifs immobilisés, de titres et d'activités, des coûts des programmes de restructuration, des coûts d'acquisition et d'intégration et, le cas échéant, d’autres éléments spécifiques systématiquement précisés, qu’il s’agisse de produits ou de charges. L’EBITDAaL ne constitue pas un indicateur financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.

eCAPEX ou "CAPEX économiques" : (i) investissements corporels et incorporels hors licences de télécommunication et hors actifs financés, (ii) diminués des prix de cession des actifs immobilisés. Les e-CAPEX ne constituent pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peuvent ne pas être comparables aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.

Cash-Flow Organique (activités télécoms) : cash-flow organique des activités télécoms correspondant, sur le périmètre des activités télécoms, au flux net de trésorerie généré par l’activité, diminué (i) des remboursements des dettes locatives et des dettes sur actifs financés, et (ii) des acquisitions et cessions d’immobilisations incorporelles et corporelles, nettes de la variation des dettes de fournisseurs d’immobilisations, (iii) hors licences de télécommunication décaissées et hors effet des principaux litiges décaissés (et encaissés). Le Cash-Flow Organique (activités télécoms) ne constitue pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.

Services de détail (B2C+B2B) : agrégation des revenus (i) des Services Convergents, (ii) des Services Mobile seul, (iii) des Services Fixe seul et (iv) des Services d’intégration et des technologies de l’information (voir ces définitions). Le chiffre d’affaires des Services de détail (B2C + B2B) regroupe l’ensemble des revenus d’un périmètre donné hors chiffre d’affaires des Services aux opérateurs, Ventes d’équipements et Autres revenus (vois ces définitions).

Indicateurs de performance

Accès fixes Retail : nombre d’accès fixes vendus au détail (grand public et entreprises) comprenant, d’une part, les accès haut débit (xDSL, FTTx, câble, 4Gfixe, satellite…), et d’autre part, les accès bas débit (accès RTC, publiphonie et autres).

Accès fixes Wholesale : nombre d’accès fixes haut débit et bas débit opérés par Orange auprès des autres opérateurs.

Convergence

Services Convergents : base de clients et chiffre d’affaires des offres Convergentes vendues au détail aux clients grand public, hors ventes d'équipements (voir cette définition). Une offre convergente est définie par la combinaison a minima d'un accès haut débit fixe (xDSL, FTTx, câble, 4G fixe) et d'un forfait mobile voix.

ARPO Convergent : chiffre d’affaires trimestriel moyen par offre convergente (ARPO) calculé en divisant le chiffre d’affaires des offres convergentes vendues au détail aux clients grand public généré sur les trois derniers mois (hors ajustements IFRS15) par la moyenne pondérée du nombre d’offres convergentes grand public sur la même période. L’ARPO est exprimé en chiffre d’affaires mensuel par offre convergente.

Services Mobile seul

Services Mobile seul : chiffre d’affaires des offres mobiles (appels sortants principalement : voix, SMS et données) vendues au détail, hors services convergents et hors ventes d'équipements (voir ces définitions). La base de clients regroupe les clients des forfaits hors Convergence grand public, les forfaits machine-to-machine et les offres prépayées.

ARPO Mobile seul : chiffre d’affaires trimestriel moyen Mobile seul (ARPO) calculé en divisant le chiffre d’affaires des services Mobile seul vendus au détail (hors machine-to-machine et hors ajustement IFRS15) généré sur les trois derniers mois par la moyenne pondérée du nombre de clients Mobile seul (hors machine-to-machine) sur la même période. L’ARPO est exprimé en chiffre d’affaires mensuel par client Mobile seul.

Services Fixe seul

Services Fixe seul : chiffre d’affaires des services fixes vendus au détail, hors services convergents et hors ventes d'équipements (voir ces définitions). Il comprend (i) les services fixes bas débit (téléphonie fixe classique), (ii) les services fixes haut débit, et (iii) les solutions et réseaux d’entreprises (à l’exception de la France, pour lequel l’essentiel des solutions et réseaux d’entreprises est porté par le secteur Entreprises). Pour le secteur Entreprises, le chiffre d’affaires des services Fixe seul comprend les ventes d’équipements de réseau liés à l’exploitation des services de voix et de données. La base de clients est constituée des clients de la téléphonie fixe et du haut débit fixe, hors les clients de la Convergence grand public.

ARPO Fixe seul haut débit : chiffre d’affaires trimestriel moyen Fixe seul haut débit (ARPO) calculé en divisant le chiffre d’affaires des services du Fixe seul haut débit vendus au détail (hors ajustement IFRS15) généré sur les trois derniers mois par la moyenne pondérée du nombre de clients Fixe seul haut débit sur la même période. L’ARPO est exprimé en chiffre d’affaires mensuel par client Fixe seul haut débit.

IT & services d'intégration

Services d'intégration et des technologies de l'information : chiffre d’affaires incluant les services de communication et de collaboration unifiés (Local Area Network et téléphonie, conseil, intégration, gestion de projet), les services d'hébergement et d'infrastructure (dont le cloud computing), les services applicatifs (gestion de la relation clients et autres services applicatifs), les services de sécurité, les offres de vidéoconférence, les services liés au machine-to-machine (hors connectivité) ainsi que les ventes d'équipements liées aux produits et services ci-dessus.

Services aux opérateurs

Services aux opérateurs : chiffre d'affaires incluant (i) les services mobiles aux opérateurs, qui regroupent notamment le trafic mobile entrant, l’itinérance (roaming) visiteurs, le partage de réseaux, l'itinérance nationale et les opérateurs de réseaux mobiles virtuels (MVNO), et (ii) les services fixes aux opérateurs, qui comprennent notamment l’interconnexion nationale, les services aux opérateurs internationaux, les services d'accès à haut et très haut débit (accès fibre, dégroupage de lignes téléphoniques, ventes d'accès xDSL), et la vente en gros de lignes téléphoniques.

Ventes d’équipements

Ventes d’équipements : chiffre d’affaires des ventes d'équipements fixes et mobiles, à l'exception (i) des ventes d'équipement liées à la fourniture des services d'intégration et des technologies de l'information, (ii) des ventes d’équipements de réseau liées à l’exploitation des services de voix et de données du secteur Entreprises, et (iii) des ventes d'équipements aux distributeurs externes et courtiers.

Autres revenus

Autres revenus : chiffre d’affaires incluant notamment (i) les ventes d'équipements aux distributeurs externes et courtiers, (ii) les revenus des portails, (iii) de la publicité en ligne et (iv) d’activités transverses du Groupe, et (v) divers autres revenus.

1 Sauf mention contraire, les variations présentées dans le présent communiqué sont en données à base comparable
2 Hors opérations non finalisées de croissance externe
3         Services facturés aux clients (B2C et B2B). Voir la définition dans le glossaire en annexe
4         Pologne, Belgique et Luxembourg, Roumanie, Slovaquie et Moldavie (Autres pays d’Europe)
5         Les données intègrent les bases de clients de la société Orange Romania Communications (anciennement Telekom Romania Communications) acquise en septembre 2021. Les variations sont présentées en données à base comparable.
6         Périmètre délimité de 13,8 milliards d'euros correspondant aux coûts indirects du Groupe en 2019 (i) hors Afrique & Moyen-Orient et Services Financiers Mobiles et (ii) hors charges de personnel, autres charges de réseau et charges informatiques des activités IT & services d'intégration d'Entreprises
7 Revenus liés au Réseau Téléphonique Commuté (RTC)
8         Totem est la société européenne du Groupe Orange qui détient et gère le portefeuille d’infrastructures mobiles passives des tours de télécommunications (dans un premier temps en France et en Espagne). Elle a démarré ses activités fin 2021. Totem est présenté depuis le 1er janvier 2022 comme un nouveau secteur opérationnel.

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles