La bourse ferme dans 6 h 41 min
  • CAC 40

    6 669,97
    -106,28 (-1,57 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 037,16
    -72,35 (-1,76 %)
     
  • Dow Jones

    35 135,94
    +236,60 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1374
    +0,0081 (+0,72 %)
     
  • Gold future

    1 794,80
    +12,50 (+0,70 %)
     
  • BTC-EUR

    49 911,89
    -575,16 (-1,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 431,01
    +2,08 (+0,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,19
    -1,76 (-2,52 %)
     
  • DAX

    15 050,47
    -230,39 (-1,51 %)
     
  • FTSE 100

    7 003,51
    -106,44 (-1,50 %)
     
  • Nasdaq

    15 782,83
    +291,18 (+1,88 %)
     
  • S&P 500

    4 655,27
    +60,65 (+1,32 %)
     
  • Nikkei 225

    27 821,76
    -462,16 (-1,63 %)
     
  • HANG SENG

    23 475,26
    -376,98 (-1,58 %)
     
  • GBP/USD

    1,3360
    +0,0048 (+0,36 %)
     

Communiqué Orange : Résultats financiers du troisième trimestre 2021

·29 min de lecture


Communiqué de presse
Paris, le 26 octobre 2021

Information financière au 30 septembre 2021

Orange réalise une performance commerciale soutenue et confirme l'ensemble de ses objectifs 2021

En millions d’euros

T3 2021

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

9M 2021

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

Chiffre d'affaires

10 508

-0,4 %

-0,7 %

31 374

0,9 %

0,1 %

EBITDAaL

3 550

-0,7 %

-1,0 %

9 387

-0,5 %

-1,2 %

eCAPEX (hors licences)

1 709

-1,0 %

-1,2 %

5 554

14,3 %

13,7 %

EBITDAaL - eCAPEX

1 841

-0,4 %

-0,7 %

3 833

-16,2 %

-16,9 %

  • Poursuite des bonnes performances commerciales :

    • 11,3 millions de clients convergents

  • 10,8 millions de clients FTTH sur 53,8 millions de foyers raccordables. La base de clients FTTH est en croissance de 25,5% sur un an, portée notamment par la France et la Pologne

  • Chiffre d’affaires en légère baisse (-0,4%)1 au 3ème trimestre 2021. Il augmente de +1,3% hors cofinancements :

    • performance soutenue des services de détail2 avec une croissance accélérée des revenus issus de la convergence (+2,9%), du mobile (+5,6%) et du haut débit fixe (+5,2%)

    • France en recul de 4,1% mais quasi-stable hors cofinancements grâce aux services de détail dont la croissance accélère (+3,7% hors RTC)

    • Europe hors Espagne à +2,0% dont croissance accélérée des services de détail (+5,7%), et recul de l'Espagne à -4,4% malgré un léger redressement des services de détail

    • Afrique & Moyen Orient : performance toujours très forte à +12,0%

    • Entreprises en baisse (-1,4%) du fait d’un déclin des services fixes (-5.2%) non compensé par la hausse des services d’IT et d’intégration (+2.1%) et mobiles (+3.5%)

  • Opérateurs internationaux et services partagés en hausse de 10,8%

  • EBITDAaL en recul limité de 0,7%, pénalisé par de moindres cofinancements reçus en France.
    L’EBITDAaL est en croissance de 4,5% hors cofinancements.

  • eCAPEX en légère baisse : -1,0% au 3ème trimestre 2021 après la forte augmentation sur le 1er semestre en raison des investissements dans la fibre et en Afrique & Moyen Orient, en ligne avec les objectifs 2021.

Le Groupe maintient ses objectifs financiers pour 2021 après allocation du remboursement d’impôt3 :

  • un EBITDAaL stable négatif,

  • un niveau d'eCAPEX compris entre 7,6 et 7,7 milliards d'euros,

  • un cash-flow organique des activités télécoms supérieur à 2,2 milliards d’euros,

  • un ratio dette nette / EBITDAaL des activités télécoms maintenu autour de 2x à moyen terme.

Dividende

Orange versera le 15 décembre 2021 un acompte sur le dividende 2021 de 0,30 euro en numéraire4. Au titre de l’exercice 2021, le versement d’un dividende de 0,70 euro par action sera proposé à l’Assemblée générale des actionnaires de 2022.

Commentant la publication de ces résultats, Stéphane Richard, Président-Directeur Général du groupe Orange a déclaré :

« Orange affiche des performances commerciales soutenues au troisième trimestre, marquées par une dynamique solide sur les services de détail dans tous les pays où nous sommes présents ; ce qui nous permet de confirmer l’ensemble de nos engagements financiers. Dans une économie encore marquée par les effets de la crise sanitaire, parmi lesquels l’accélération de la transformation numérique, l’appétence de nos clients pour le très haut débit se confirme dans la fibre et la 5G, ainsi que pour nos offres convergentes.

En France, la bonne dynamique se poursuit avec une croissance de 1,2 point sur les services de détail. La fibre Orange compte désormais 5,6 millions de clients en France, soit une augmentation de 36% sur un an. Cette tendance prometteuse demeure cependant peu visible dans nos comptes, ce qui s’explique par la baisse des cofinancements reçus des autres opérateurs sur notre réseau fibre en 2021 par rapport à 2020.

En Espagne, si le marché reste très fragmenté et impacté par la crise sanitaire, la tendance sur le chiffre d’affaires des services de détail s’améliore trimestre après trimestre. Cette tendance est par ailleurs soutenue par des résultats commerciaux positifs avec des gains de clients sur l’ensemble des segments. Les résultats sont donc encourageants, et s’il reste beaucoup à faire, nous sommes entièrement mobilisés dans l’exécution de notre stratégie de redressement.

Les autres pays d’Europe continuent de contribuer favorablement aux résultats du Groupe, avec 5,7% de croissance sur les services de détail, grâce à notre stratégie de convergence et à l’engouement pour la fibre optique, sur laquelle Orange s’impose comme le leader européen. Le Groupe va également pouvoir renforcer son leadership grâce à l’acquisition en Roumanie de TKR qui nous permettra de disposer d’un réseau fixe de qualité pour poursuivre notre stratégie de convergence.

En Afrique, principal moteur de croissance du Groupe, nos revenus sont en forte hausse avec 12% de croissance à laquelle l’ensemble des pays contribue, tirée notamment par la data mobile, une activité en pleine expansion. Orange compte désormais plus de 40 millions de clients 4G, soit 33,6% de plus que l’année dernière. »

Analyse des chiffres-clés du Groupe

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires du groupe Orange s’élève à 10,5 milliards d'euros au 3ème trimestre 2021, en baisse de 0,4% sur un an à base comparable. Ce léger recul s'explique essentiellement par les moindres cofinancements du réseau Fibre reçus en France.

Hors cofinancements, le chiffre d'affaires serait en augmentation de 1,3%, tiré par les services de détail5 tandis que la progression des ventes d'équipements ralentit fortement (+2,1% après +27,5% au 2ème trimestre) après un effet rattrapage au trimestre précédent.

Evolution de la base clients

La base de clients convergents compte 11,3 millions de clients sur l'ensemble du Groupe au 30 septembre 2021, en hausse de 3,1% sur un an.

Les services mobiles comptent 221,8 millions d’accès au 30 septembre 2021, en hausse de 4,7% sur un an, dont 80,1 millions de forfaits, en augmentation de 5,1% sur un an.

Les services fixes totalisent 44,7 millions d’accès au 30 septembre 2021 (en baisse de 1,0% sur un an), dont 11,3 millions d’accès très haut débit qui poursuivent leur forte croissance (+25,3% sur un an et près de 528 000 ventes nettes sur le trimestre). Les accès fixes bas débit sont en baisse de 13,4% sur un an.

Les services financiers mobiles comptent près de 1,6 million de clients en Europe et 0,6 million de clients en Afrique.

EBITDAaL

L'EBITDAaL Groupe s'élève à 3,55 milliards d’euros au 3ème trimestre 2021 en baisse de 0,7%. Hors cofinancements, il serait en hausse de 4,5%, porté par la bonne performance commerciale et la baisse des coûts.

Sur les 9 premiers mois de l'année, l'EBITDAaL affiche un recul limité à -0,5%.

L'EBITDAaL des activités télécoms est de 3,58 milliards d’euros au 3ème trimestre, en baisse de 0,8%.

eCAPEX

Les eCAPEX Groupe au 3ème trimestre s'élèvent à 1,7 milliard d'euros en légère baisse de 1,0% par rapport au 3ème trimestre 2020. Sur les 9 premiers mois, ils augmentent de 14,3% du fait de l'accélération des investissements dans les réseaux, notamment dans la fibre en France et en Afrique. Ils restent en ligne avec les objectifs du Groupe pour l'année 2021.

Au 30 septembre 2021, Orange compte 53,8 millions de foyers raccordables au FTTH à travers le monde (en croissance de 20,8 % sur un an). Le nombre de foyers raccordables en France est en hausse de 31,4% à 27,4 millions.

Evolution du portefeuille d’actifs

Le 30 septembre 2021, Orange Roumanie a annoncé la réalisation de l'acquisition d'une participation majoritaire de 54 % dans l'opérateur Telekom Romania Communications (TKR) pour une valeur d'entreprise de 497 millions d'euros. TKR, deuxième plus grand opérateur fixe de Roumanie, a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires de 633 millions d’euros.

Le 31 août 2021, Orange Polska et APG Asset Management (APG) ont finalisé la création de leur FiberCo en Pologne détenue à 50/50 qui inclut 2,4 millions de lignes dont 1,7 million de prises supplémentaires à déployer au cours des cinq prochaines années.

___________________________________________________________________________________

Le Conseil d’administration d’Orange SA s’est réuni le 25 octobre 2021 et a examiné les résultats consolidés au 30 septembre 2021.

Des informations plus détaillées sur les résultats et les indicateurs de performance du Groupe sont disponibles sur le site Internet d’Orange www.orange.com/resultats-consolides.

Analyse par secteur opérationnel

France

En millions d’euros

T3 2021

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

9M 2021

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

Chiffre d'affaires

4 483

-4,1 %

-4,5 %

13 433

-1,7 %

-2,1 %

Services facturés aux clients

2 723

1,2 %

1,2 %

8 106

0,5 %

0,5 %

Convergence

1 180

3,8 %

3,8 %

3 497

2,7 %

2,7 %

Mobile seul

577

2,8 %

2,3 %

1 699

1,1 %

0,7 %

Fixe Seul

966

-2,7 %

-2,4 %

2 910

-2,4 %

-2,2 %

Services aux opérateurs

1 291

-15,4 %

-16,3 %

4 011

-8,1 %

-9,1 %

Ventes d'équipements

300

-0,4 %

-0,4 %

823

8,4 %

8,4 %

Autres revenus

169

7,3 %

7,6 %

494

3,6 %

3,9 %

Performances commerciales toujours solides

Le chiffre d'affaires d'Orange France est pénalisé par de moindres cofinancements reçus par rapport au 3ème trimestre 2020. Hors cofinancements, le chiffre d’affaires serait quasi-stable (-0,4%).

Les services facturés aux clients affichent une croissance en accélération continue (+1,2% contre +0,4% au 2ème trimestre et -0,2% au 1er trimestre). Hors RTC, ils progressent de 3.7% et compensent l’effet de la décroissance structurelle du cuivre.

Les ventes d’équipement sont en légère baisse après la très forte hausse du 2ème trimestre (+23,4%) qui avait bénéficié de la réouverture des boutiques par rapport à 2020.

Le chiffre d’affaires des services aux opérateurs est en fort recul en raison des importants cofinancements du réseau Fibre reçus au 3ème trimestre 2020.

Orange France poursuit sa forte dynamique commerciale malgré une concurrence toujours intense. Les contrats mobiles (hors M2M) poursuivent leur excellente performance avec +121 000 ventes nettes sur le trimestre tirées par les offres convergentes de la marque Orange. L’ARPO mobile continue de s’améliorer (+0,3 euro sur un an) notamment sous l’effet du retour progressif du roaming. Le taux de résiliation (churn) mobile à 11,0% est à un niveau particulièrement bas.

La solide tendance commerciale se confirme également sur le fixe haut débit avec +80 000 ventes nettes au 3ème trimestre grâce aux résultats toujours excellents de la Fibre (+343 000 ventes nettes) qui accentuent notre position de leader. Toujours plus de la moitié des nouveaux clients Fibre sont des nouveaux clients pour le Groupe.

L’ARPO convergent croît de 1,1 euro sur un an, en accélération par rapport au 2ème trimestre, notamment grâce à nos actions «more for more ».

Europe

En millions d’euros

T3 2021

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

9M 2021

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

Chiffre d'affaires

2 583

-1,1 %

-2,0 %

7 747

-0,6 %

-1,5 %

Services facturés aux clients

1 741

-1,0 %

-1,7 %

5 192

-2,5 %

-3,3 %

Convergence

679

1,2 %

0,8 %

2 016

-1,3 %

-1,7 %

Mobile seul

732

-3,8 %

-4,5 %

2 166

-4,8 %

-5,5 %

Fixe Seul

251

-5,7 %

-6,9 %

773

-4,1 %

-5,3 %

IT & services d'intégration

79

31,5 %

29,0 %

237

15,9 %

13,6 %

Services aux opérateurs

452

-5,0 %

-5,7 %

1 378

-3,0 %

-3,8 %

Ventes d'équipements

347

0,2 %

-2,3 %

1 065

12,7 %

10,2 %

Autres revenus

42

42,3 %

39,6 %

112

13,3 %

11,5 %

Forte croissance des services de détail6, hors Espagne qui réalise une bonne performance commerciale tout en poursuivant sa transformation

Le chiffre d'affaires de l’Europe (intégrant l'Espagne, la Pologne, la Belgique et le Luxembourg, la Roumanie, la Slovaquie et la Moldavie) recule au 3ème trimestre de 1,1% par rapport à 2020. Il est pénalisé essentiellement par la baisse sur un an d’activités à faible marge, notamment le trafic fixe d’interconnexion en Espagne et en Pologne, et le ralentissement des ventes d'équipements par rapport au 2ème trimestre qui avait bénéficié d’un effet de rattrapage après la fin du confinement.

Les services facturés aux clients sont en reprise tendancielle, même s’ils affichent toujours une légère baisse (-1,0%) du fait de l’Espagne, grâce à l’accélération de la croissance dans les Autres Pays d’Europe (+5,7%).

L'Europe réalise une solide performance commerciale avec +188 000 ventes nettes de contrats mobiles hors M2M et +66 000 ventes nettes fixe haut débit dont +122 000 ventes nettes Fibre au 3ème trimestre.

La performance du haut débit fixe est soutenue par l’ensemble des pays qui affichent tous des ventes nettes positives, l'Espagne étant soutenue par un rebond de la fibre et par la baisse du taux de résiliation sur un an.

En Espagne, le chiffre d’affaires est en recul (-4,4%) du fait de la baisse du trafic fixe d’interconnexion et du ralentissement séquentiel des ventes d’équipement, mais les services facturés aux clients sont en légère amélioration de tendance (-7,9% contre -8,3% au 2ème trimestre et -10,2% au 1er trimestre).

L’Espagne a connu au 3ème trimestre une forte dynamique commerciale malgré la période promotionnelle de la rentrée scolaire avec +8 000 ventes nettes d’offres convergentes, +76 000 ventes nettes de contrats mobiles hors M2M et +10 000 ventes nettes d’offres haut débit fixe (y compris +43 000 ventes nettes FTTH) tout en diminuant le taux de résiliation sur tous ces segments.

Après la migration réussie des clients de Republica Movil vers Simyo, Orange Espagne a poursuivi ses mesures de simplification et de transformation en commençant la migration des clients d'Amena vers la marque Orange, ce qui permettra de réduire son portefeuille de 5 à 3 marques.

Afrique & Moyen-Orient

En millions d’euros

T3 2021

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

9M 2021

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

Chiffre d'affaires

1 652

12,0 %

12,0 %

4 694

11,2 %

8,7 %

Services facturés aux clients

1 450

15,0 %

14,9 %

4 110

13,6 %

10,9 %

Mobile seul

1 271

14,5 %

13,9 %

3 600

12,8 %

9,8 %

Fixe Seul

168

16,1 %

19,7 %

486

18,5 %

18,5 %

IT & services d'intégration

11

82,2 %

86,9 %

24

26,7 %

46,5 %

Services aux opérateurs

166

-6,3 %

-6,0 %

476

-5,9 %

-8,2 %

Ventes d'équipements

26

13,2 %

22,0 %

81

23,2 %

30,0 %

Autres revenus

9

-32,5 %

-33,2 %

28

-13,3 %

-16,3 %

Poursuite de la croissance à deux chiffres

L’Afrique & Moyen-Orient continue d’afficher une très forte croissance de son chiffre d’affaires grâce aux performances des services facturés aux clients.

Le principal moteur de cette croissance est le Mobile, tiré par la data qui bénéficie d’une augmentation continue de la base de clients 4G (+33,6% sur un an). De son côté, Orange Money fait face à un environnement concurrentiel plus difficile avec une base de clients actifs de 22,6 millions en hausse de 12,5% sur un an.

Le haut débit fixe poursuit également une très bonne dynamique avec une base de clients en hausse de 23,4% sur un an.

De même, les services B2B connaissent une croissance spectaculaire même s’ils pèsent encore peu dans le chiffre d’affaires total.

Tous les pays sont en croissance au 3ème trimestre, dont 10 qui réalisent une croissance à deux chiffres.

Entreprises

En millions d’euros

T3 2021

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

9M 2021

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

Chiffre d'affaires

1 864

-1,4 %

-1,8 %

5 704

0,4 %

-0,9 %

Fixe Seul

899

-5,2 %

-5,6 %

2 733

-4,7 %

-6,1 %

Voix

268

-11,3 %

-11,5 %

837

-9,8 %

-10,5 %

Données

631

-2,3 %

-2,8 %

1 896

-2,3 %

-4,0 %

IT & services d'intégration

745

2,1 %

1,6 %

2 311

6,4 %

4,6 %

Mobile7

220

3,5 %

3,5 %

660

3,5 %

3,4 %

Mobile Seul

154

-3,1 %

-3,4 %

472

-2,1 %

-2,9 %

Services aux opérateurs

10

-8,1 %

-8,1 %

31

-2,6 %

-2,6 %

Ventes d'équipements

56

31,1 %

32,6 %

157

26,9 %

31,0 %

Chiffre d’affaires en baisse en raison notamment du fort recul des services voix

Le segment Entreprise affiche un chiffre d’affaires en baisse au 3ème trimestre mais reste en croissance sur les 9 premiers mois de l’année.

Cette évolution résulte principalement du déclin continu de la voix qui n’est pas compensée ce trimestre par la croissance du mobile et des activités d’IT & Services d’Intégration. La transformation des usages des clients, qui se dirigent de plus en plus vers des solutions entièrement numériques, accélère, par rapport à sa tendance historique, le recul de la voix qui ne représente plus que 14% du chiffre d’affaires total.

La croissance des activités d’IT & Services d’Intégration ralentit mais reste en croissance grâce à la Cybersécurité (+14%) et aux activités de Cloud et de Digital & Data (toutes deux > à +8%).

Opérateurs Internationaux & Services Partagés

En millions d’euros

T3 2021

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

9M 2021

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

Chiffre d'affaires

392

10,8 %

11,3 %

1 135

4,9 %

5,0 %

Services aux opérateurs

270

7,3 %

8,1 %

792

1,0 %

1,6 %

Autres revenus

122

19,6 %

19,1 %

343

14,9 %

13,9 %

Le chiffre d’affaires des Opérateurs Internationaux et Services Partagés progresse de 10,8%.

Les services aux opérateurs internationaux dont les activités ont été fortement pénalisées par la crise sanitaire en 2020 sont en forte croissance du fait de la levée partielle des restrictions aux voyages internationaux. Ils bénéficient également de la bonne performance de la voix et des activités de messaging.

Les autres revenus accélèrent leur croissance grâce à Orange Marine portée comme au 2ème trimestre par ses nouvelles activités de Survey et la forte reprise des poses de câbles.

Services Financiers Mobiles

Les services financiers mobiles comptent désormais 1,6 million de clients en Europe et 0,6 million en Afrique.

En France, la part des entrées en relation réalisées à travers des offres payantes continue de croitre et atteint 97% au 3ème trimestre 2021 contre 88% au 3ème trimestre 2020.

Calendrier des événements à venir

17 février 2022 - Publication des résultats annuels 2021

Contacts

presse :



Tom Wright
tom.wright@orange.com ; 06 78 91 35 11



communication financière : 01 44 44 04 32
(analystes et investisseurs)

Patrice Lambert-de Diesbach
p.lambert@orange.com
Samuel Castelo
samuel.castelo@orange.com
Aurélia Roussel
aurelia.roussel@orange.com
Andrei Dragolici
andrei.dragolici@orange.com
Louise Racine
louise.racine@orange.com
Hong Hai Vuong
honghai.vuong@orange.com

actionnaires individuels : 0 800 05 10 10

Avertissement

Ce communiqué contient des informations prospectives concernant la situation financière, les résultats et la stratégie d’Orange. Bien que nous estimions qu’elles reposent sur des hypothèses raisonnables, ces informations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, y compris des problématiques qui nous sont inconnues ou ne sont pas considérées à présent comme substantielles et il ne peut être garanti que les événements attendus auront lieu ou que les objectifs énoncés seront effectivement atteints. Des informations plus détaillées sur les risques potentiels pouvant affecter nos résultats financiers sont disponibles dans le document d'enregistrement universel déposé le 17 mars 2021 auprès de l'Autorité des marchés financiers et dans le rapport annuel (Form 20-F) enregistré le 18 mars 2021 auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. Sous réserve de la réglementation applicable, Orange ne s’engage nullement à mettre à jour les informations prospectives à la lumière des développements futurs.

Annexe 1 : indicateurs-clés financiers

Données trimestrielles

En millions d’euros

T3 2021

T3 2020
à base
comparable

T3 2020
en données
historiques

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

Chiffre d'affaires

10 508

10 551

10 584

-0,4 %

-0,7 %

France

4 483

4 676

4 693

-4,1 %

-4,5 %

Europe

2 583

2 610

2 636

-1,1 %

-2,0 %

Afrique & Moyen-Orient

1 652

1 474

1 474

12,0 %

12,0 %

Entreprises

1 864

1 891

1 898

-1,4 %

-1,8 %

Opérateurs Internationaux & Services partagés

392

353

352

10,8 %

11,3 %

Eliminations intra-Groupe

-466

-453

-468

EBITDAaL (1)

3 550

3 576

3 584

-0,7 %

-1,0 %

dont Activités télécoms

3 579

3 607

3 613

-0,8 %

-1,0 %

En % du chiffre d'affaires

34,1 %

34,2 %

34,1 %

-0,1 pt

-0,1 pt

dont Services Financiers Mobiles

-29

-31

-29

7,8 %

2,2 %

eCAPEX

1 709

1 727

1 730

-1,0 %

-1,2 %

dont Activités télécoms

1 707

1 718

1 723

-0,6 %

-0,9 %

en % du chiffre d'affaires

16,2 %

16,3 %

16,3 %

-0,0 pt

-0,0 pt

dont Services Financiers Mobiles

1

8

7

-82,3 %

-79,6 %

EBITDAaL - eCAPEX

1 841

1 849

1 854

-0,4 %

-0,7 %

(1) Les ajustements de présentation de l’EBITDAaL sont décrits à l'annexe 2.

Données au 30 septembre

En millions d’euros

9M 2021

9M 2020
à base
comparable

9M 2020
en données
historiques

variation
à base
comparable

variation
en données
historiques

Chiffre d'affaires

31 374

31 104

31 353

0,9 %

0,1 %

France

13 433

13 667

13 717

-1,7 %

-2,1 %

Europe

7 747

7 791

7 864

-0,6 %

-1,5 %

Afrique & Moyen-Orient

4 694

4 222

4 320

11,2 %

8,7 %

Entreprises

5 704

5 679

5 757

0,4 %

-0,9 %

Opérateurs Internationaux & Services partagés

1 135

1 082

1 080

4,9 %

5,0 %

Eliminations intra-Groupe

-1 339

-1 338

-1 384

EBITDAaL (1)

9 387

9 434

9 498

-0,5 %

-1,2 %

dont Activités télécoms

9 471

9 540

9 598

-0,7 %

-1,3 %

En % du chiffre d'affaires

30,2 %

30,7 %

30,6 %

-0,5 pt

-0,4 pt

dont Services Financiers Mobiles

-85

-106

-101

19,8 %

16,1 %

eCAPEX

5 554

4 858

4 886

14,3 %

13,7 %

dont Activités télécoms

5 540

4 834

4 865

14,6 %

13,9 %

en % du chiffre d'affaires

17,7 %

15,5 %

15,5 %

2,1 pt

2,1 pt

dont Services Financiers Mobiles

14

24

21

-40,8 %

-33,1 %

EBITDAaL - eCAPEX

3 833

4 577

4 612

-16,2 %

-16,9 %

(1) Les ajustements de présentation de l’EBITDAaL sont décrits à l’annexe 2.

Annexe 2 : tableau de passage des données ajustées aux éléments du compte de résultat

Données trimestrielles

T3 2021

T3 2020
en données historiques

En millions d’euros

Données ajustées

Ajustements de présentation

Compte de résultat

Données ajustées

Ajustements de présentation

Compte de résultat

Chiffre d'affaires

10 508

-

10 508

10 584

-

10 584

Achats externes

-4 298

0

-4 298

-4 261

-

-4 261

Autres produits opérationnels

165

-

165

132

-

132

Autres charges opérationnelles

-91

-5

-96

-112

-7

-119

Charges de personnel

-1 982

12

-1 970

-1 991

67

-1 924

Impôts et taxes d'exploitation

-339

-

-339

-352

-

-352

Résultat de cession d'actifs immobilisés, de titres et d'activités

na

362

362

na

14

14

Coûts des restructurations

na

-40

-40

na

2

2

Dotations aux amortissements des actifs financés

-21

-

-21

-15

-

-15

Dotations aux amortissements des droits d'utilisation

-363

-

-363

-367

-

-367

Pertes de valeur des droits d'utilisation

-

-

-

-

-

-

Intérêts sur les dettes liées aux actifs financés

-0

0

na

-0

0

na

Intérêts sur les dettes locatives

-28

28

na

-33

33

na

EBITDAaL

3 550

359

na

3 584

109

na

Principaux litiges

-

-

na

-3

3

na

Charges spécifiques de personnel

21

-21

na

68

-68

na

Revue du portefeuille d'actifs immobilisés, de titres et d'activités

362

-362

na

14

-14

na

Coûts des programmes de restructuration

-40

40

na

2

-2

na

Coûts d'acquisition et d'intégration

-13

13

na

-6

6

na

Intérêts sur les dettes liées aux actifs financés

na

-0

-0

na

-0

-0

Intérêts sur les dettes locatives

na

-28

-28

na

-33

-33

Données au 30 septembre

9M 2021

9M 2020
en données historiques

En millions d’euros

Données ajustées

Ajustements de présentation

Compte de résultat

Données ajustées

Ajustements de présentation

Compte de résultat

Chiffre d'affaires

31 374

-

31 374

31 353

-

31 353

Achats externes

-13 031

-3

-13 034

-12 808

-

-12 808

Autres produits opérationnels

487

-

487

403

-

403

Autres charges opérationnelles

-318

-73

-391

-387

-181

-568

Charges de personnel

-6 355

-36

-6 391

-6 333

33

-6 300

Impôts et taxes d'exploitation

-1 527

-31

-1 558

-1 584

-

-1 584

Résultat de cession d'actifs immobilisés, de titres et d'activités

na

374

374

na

73

73

Coûts des restructurations

na

-284

-284

na

-11

-11

Dotations aux amortissements des actifs financés

-62

-

-62

-37

-

-37

Dotations aux amortissements des droits d'utilisation

-1 093

-

-1 093

-1 019

-

-1 019

Pertes de valeur des droits d'utilisation

-

-60

-60

-

-6

-6

Intérêts sur les dettes liées aux actifs financés

-1

1

na

-1

1

na

Intérêts sur les dettes locatives

-86

86

na

-91

91

na

EBITDAaL

9 387

-26

na

9 498

-0

na

Principaux litiges

-89

89

na

-172

172

na

Charges spécifiques de personnel

-21

21

na

40

-40

na

Revue du portefeuille d'actifs immobilisés, de titres et d'activités

374

-374

na

73

-73

na

Coûts des programmes de restructuration

-344

344

na

-17

17

na

Coûts d'acquisition et d'intégration

-34

34

na

-16

16

na

Intérêts sur les dettes liées aux actifs financés

na

-1

-1

na

-1

-1

Intérêts sur les dettes locatives

na

-86

-86

na

-91

-91

Annexe 3 : tableau de passage des CAPEX économiques aux investissements incorporels et corporels

En millions d’euros

T3 2021

T3 2020
en données
historiques

9M 2021

9M 2020
en données
historiques

eCAPEX

1 709

1 730

5 554

4 886

Neutralisation du prix de cession des actifs immobilisés

51

68

99

266

Licences de télécommunication

420

5

713

47

Actifs financés

2

56

25

173

Investissements incorporels et corporels

2 182

1 860

6 391

5 372

Annexe 4 : indicateurs-clés de performance

En milliers, en fin de période

Au 30 septembre
2021

Au 30 septembre
2020

Nombre de clients des services convergents

11 256

10 914

Nombre d'accès mobiles (hors MVNO) (1)

221 788

211 856

dont

Accès mobiles de clients convergents

20 371

19 484

Accès mobiles seuls

201 417

192 371

dont

Clients avec forfaits

80 115

76 252

Clients avec offres prépayées

141 673

135 604

Nombre d'accès fixes (2)

44 674

45 128

Nombre d'accès fixes Retail

29 301

29 357

Nombre d'accès fixes haut débit

22 323

21 301

dont

Accès très haut débit (THD)

11 270

8 997

Accès fixes des clients convergents

11 256

10 914

Accès fixes seuls

11 067

10 387

Nombre d'accès fixes bas débit

6 978

8 055

Nombre d'accès fixes Wholesale

15 373

15 771

Total des accès Groupe (1+2)

266 462

256 983

Les données 2020 sont à base comparable.

Les indicateurs-clés par pays sont présentés dans le document "Orange investors data book Q3 2021", accessible sur le site du groupe orange.com, à la rubrique Finance/Résultats : https://www.orange.com/fr/derniers-resultats-consolides

Annexe 5 : glossaire

Chiffres clés

Données à base comparable : des données à méthodes, périmètre et taux de change comparables sont présentées pour la période précédente. Le passage des données historiques aux données à base comparable consiste à conserver les résultats de la période écoulée et à retraiter les résultats de la période correspondante de l’exercice précédent, dans le but de présenter, sur des périodes comparables, des données financières à méthodes, périmètre et taux de change comparables. La méthode utilisée est d’appliquer aux données de la période correspondante de l’exercice précédent, les méthodes et le périmètre de la période écoulée ainsi que les taux de change moyens utilisés pour le compte de résultat de la période écoulée. Les variations en données à base comparable permettent de refléter l’évolution organique de l’activité. Les données à base comparable ne constituent pas des agrégats financiers définis par les normes IFRS et peuvent ne pas être comparables aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.

EBITDAaL ou "EBITDA after Leases": résultat d’exploitation, avant dotations aux amortissements des actifs immobilisés, avant effets liés aux prises de contrôle, avant reprise des réserves de conversion des entités liquidées, avant pertes de valeur des écarts d’acquisition et des actifs immobilisés, avant résultat des entités mises en équivalence, après charges d’intérêts sur dettes locatives et dettes liées aux actifs financés, et ajusté des effets des principaux litiges, des charges spécifiques de personnel, de la revue du portefeuille d'actifs immobilisés, de titres et d'activités, des coûts des programmes de restructuration, des coûts d'acquisition et d'intégration et, le cas échéant, d’autres éléments spécifiques systématiquement précisés, qu’il s’agisse de produits ou de charges. L’EBITDAaL ne constitue pas un indicateur financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.

eCAPEX ou "CAPEX économiques" : (i) investissements corporels et incorporels hors licences de télécommunication et hors actifs financés, (ii) diminués des prix de cession des actifs immobilisés. Les e-CAPEX ne constituent pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peuvent ne pas être comparables aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.

Cash-Flow Organique (activités télécoms) : le cash-flow organique des activités télécoms correspond, sur le périmètre des activités télécoms, au flux net de trésorerie généré par l’activité, diminué (i) des remboursements des dettes locatives et des dettes sur actifs financés, et (ii) des acquisitions et cessions d’immobilisations incorporelles et corporelles, nettes de la variation des dettes de fournisseurs d’immobilisations, (iii) hors licences de télécommunication décaissées et hors effet des principaux litiges décaissés (et encaissés). Le Cash-Flow Organique (activités télécoms) ne constitue pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.

Services facturés aux clients : agrégation des Services convergents, des Services mobiles seuls, des Services fixes seuls et des Services d’intégration et des technologies de l’information. Concerne seulement les secteurs opérationnels France, Europe et Afrique & Moyen-Orient.

Autres revenus : les autres revenus incluent notamment les ventes d’équipements aux distributeurs externes et courtiers, les revenus des portails, de la publicité en ligne et d’activités transverses du Groupe, et divers autres revenus.

Convergence

La base-clients et le chiffre d'affaires facturés aux clients (hors ventes d'équipements) de la Convergence concernent les offres convergentes définies comme la combinaison a minima d’un accès haut débit fixe et d’un forfait mobile, et souscrites par les clients du marché grand public.

ARPO Convergent : le chiffre d’affaires trimestriel moyen par offre convergente (ARPO) est calculé en divisant le chiffre d’affaires des services des offres convergentes grand public facturés aux clients généré sur les trois derniers mois (hors ajustements IFRS15) par la moyenne pondérée du nombre d’offres convergentes grand public sur la même période. L’ARPO est exprimé en chiffre d’affaires mensuel par offre convergente.

Indicateurs de performance

Les accès fixes Retail correspondent au nombre d’accès fixes de détail (grand public et entreprises) comprenant, d’une part, les accès haut débit (xDSL, FTTx, câble, 4Gfixe, satellite…), et d’autre part, les accès bas débit (accès RTC, publiphonie et autres).

Les accès fixes Wholesale correspondent au nombre d’accès fixes haut débit et bas débit opérés par Orange auprès des autres opérateurs.

Services Mobile Seul

Le chiffre d'affaires des services Mobile Seul concernent les revenus facturés aux clients des offres mobiles hors ceux de la Convergence grand public et hors ventes d'équipements. La base-clients regroupe les clients des forfaits hors Convergence grand public, les forfaits machine-to-machine et les prépayés.

ARPO Mobile Seul : le chiffre d’affaires trimestriel moyen Mobile Seul (ARPO) est calculé en divisant le chiffre d’affaires des services Mobile Seul (hors machine-to-machine et hors ajustement IFRS15) généré sur les trois derniers mois par la moyenne pondérée du nombre de clients Mobile Seul (hors machine-to-machine) sur la même période. L’ARPO est exprimé en chiffre d’affaires mensuel par client Mobile Seul.

Services Fixe Seul

Le chiffre d'affaires des services Fixe Seul inclut le chiffre d'affaires des services fixes hors ceux de la Convergence grand public et hors ventes d'équipements : téléphonie fixe classique, fixe haut débit, solutions et réseaux d’entreprise (à l’exception de la France, où l'essentiel des solutions et des réseaux d’entreprise est porté par le secteur Entreprises). Pour le secteur Entreprises, le chiffre d’affaires des services fixes seuls comprend les ventes d’équipements de réseau liés à l’exploitation des services de voix et de données. La base-clients est constituée des clients de la téléphonie fixe et du haut débit fixe, hors les clients de la Convergence grand public.

ARPO Fixe Seul haut débit : le chiffre d’affaires trimestriel moyen Fixe Seul haut débit (ARPO) est calculé en divisant le chiffre d’affaires des services du Fixe Seul haut débit (hors ajustement IFRS15) généré sur les trois derniers mois par la moyenne pondérée du nombre de clients Fixe Seul haut débit sur la même période. L’ARPO est exprimé en chiffre d’affaires mensuel par client Fixe Seul haut débit.

IT & services d'intégration

Le chiffre d'affaires de l'IT et des services d’intégration inclut les revenus des services de communication et de collaboration unifiés (Local Area Network et téléphonie, conseil, intégration, gestion de projet, offres de vidéoconférence), les services d'hébergement et d'infrastructure (dont le cloud computing), les services applicatifs (gestion de la relation clients et autres services applicatifs), les services de sécurité, les services liés au machine-to-machine (hors connectivité), ainsi que les ventes d'équipements liées aux produits et services ci-dessus.

Services aux opérateurs

Le chiffre d'affaires réalisé avec les autres opérateurs inclut (i) les services mobiles aux autres opérateurs qui regroupent le trafic mobile entrant, le roaming visiteurs, le partage de réseaux, l'itinérance nationale et les opérateurs de réseaux virtuels (MVNO), et (ii) les services fixes aux autres opérateurs qui comprennent notamment l'interconnexion nationale, les services aux opérateurs internationaux, les services d'accès à haut et très haut débit (accès fibre, dégroupage de lignes téléphoniques, ventes d'accès xDSL), et la vente en gros de lignes téléphoniques.

1 Sauf mention contraire, les variations présentées dans le présent communiqué sont en données à base comparable.
2 Services facturés aux clients (B2C et B2B). Voir la définition dans le glossaire en annexe.
3 Ces objectifs tiennent compte de l’allocation des 2,2 milliards d’euros reçus fin 2020 à la suite de la décision favorable du Conseil d’Etat au sujet d’un ancien contentieux fiscal, qui vise à générer de la valeur ajoutée pour le Groupe à long terme mais a un impact sur les objectifs à court terme.

4 La date de détachement du dividende est fixée au 13 décembre.
5 Services facturés aux clients (B2C et B2B). Voir la définition dans le glossaire en annexe.
6 Services facturés aux clients (B2C et B2B). Voir la définition dans le glossaire en annexe.

7 Les revenus du Mobile incluent les services mobiles et les ventes d’équipements mobiles facturés aux entreprises, et le trafic mobile entrant des entreprises facturé aux autres opérateurs.

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles