La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 339,65
    -511,60 (-2,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Common Good Summit: Un prix Nobel américain et une députée française croisent le fer sur les retraites

SOMMET DU BIEN COMMUN - Le 19 mai, le prix Nobel d'économie, Peter Diamond, et la présidente du groupe PS à l'Assemblée, Valérie Rabault, ont débattu de la réforme des retraites au Common Good Summit organisé par Challenges et la Toulouse School of Economics. Selon l'universitaire, la France doit doter son système de mécanismes d'ajustements automatiques.

Sujet toujours brûlant en France, était au menu de la deuxième édition du . Avec deux regards croisés pour ausculter le système tricolore des pensions en comparaison à celui d’autres pays. Côté politique, Valérie Rabault, la présidente du groupe PS à l’Assemblée et grande connaisseuse des questions budgétaires. Côté économiste, Peter Diamond, professeur au MIT, prix Nobel 2010 et spécialiste mondialement reconnu des retraites.

En visio-conférence depuis Boston, c’est l’universitaire américain qui a lancé l’échange. "La question des retraites se pose dans tous les pays du monde. Partout, l’espérance de vie augmente et, au cours des vingt-cinq dernières années, la plupart des pays riches ont revu, voire réformé en profondeur, leur système de pensions. La France n’a pas échappé à la règle puisque les lois retraites se sont enchaînées dans votre pays ces dernières décennies. Pour autant, vos réformes n’ont pas modifié deux défauts majeurs du système de retraite français. Le premier est la myriade de régimes différents. Votre système est sans doute l'un des plus complexes du monde. Cette multiplication de statuts et de situations est un frein à la mobilité des travailleurs d’un métier à l’autre, ce qui est néfaste pour le dynamisme de votre économie, et surtout crée de fortes inégalités entre retraités."

Lire aussi

Lorsqu’on observe le système français dans le détail, on se rend compte qu’il recèle nombre d’injustices. Ainsi, la règle de calcul des pensions dans le privé sur les vingt-cinq meilleures années d’activité favorise en réalité ceux qui ont connu une carrière ascendante et pénalise ceux qui ont touché quasiment le même salaire toute leur vie, ce qui est souvent le cas des personnes à faibles revenus. De même, la règle de calcul des retraites dans la fonction publique basée sur les six derniers mois de traitement peut conduire à des promotions indues en toute fin de carrière à la seule fin de maximiser les retraites des fonctionnaires.

Pas de mécanisme automat[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles