La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 318,69
    +455,86 (+2,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Common Good Summit: comment enfin réguler les plateformes numériques

Lors du sommet sur le bien commun, organisé par Challenges et Toulouse school of economics à Toulouse, le prix Nobel d'économie Jean Tirole, a confronté ce vendredi 20 mai sa vision à celle de la commissaire européenne Margrethe Vestager.

Deux visions complémentaires de la nécessaire, et juste, régulation du digital. Ce vendredi 20 mai au matin, Jean Tirole, prix Nobel d'économie en 2014, et la vice-présidente de la Commission européenne à la concurrence, Margrethe Vestager, ont confronté leurs points de vue sur la meilleure régulation du monde numérique, quand celui-ci franchit la ligne jaune. "Nous sommes dans un moment crucial a développé celle qui lutte . Le moment est venu pour les démocraties de réguler le numérique, comme on l’a fait pour la finance ou l’économie auparavant. Les règles du jeu, qui s'appliquent hors ligne, doivent désormais s'appliquer en ligne."

L'actualité est brûlante sur ce sujet. L'Europe a trouvé : le Digital Services Act (DSA) et le Digital Market Act (DMA) afin d'actualiser sa régulation des plateformes, tout en ajoutant de nouvelles obligations. "Ce qui se fait en Europe, le DSA et le DMA, c’est très bien de vérifier le contenu des plateformes a jugé Jean Tirole. Nous pouvons discuter des détails, mais le fait que l’Europe soit proactive, c’est très important pour nous." Pour le prix Nobel d'économie, les questions centrales sont les mêmes que pour la commissaire européenne: le taux de commission par exemple, appliqué sur les places de marché doit-il être fixé unilatéralement par la plateforme? "Les lois de la concurrence existantes ne sont plus appropriées en Europe, ajoute Jean Tirole, cela n’est pas suffisant en l'état, il faut améliorer l’existant. La règlementation appliquée pour les secteurs des télécoms et de l’électricité par le passé ne marche pas. Et cela car les Gafa sont des acteurs mondiaux, EDF était une plateforme nationale, il n’avait pas des centaines de règlementations applicables."

Une nécessaire régulation mondiale

Si l'Europe veut avoir un rôle pionnier avec les DSA et DMA, comme avec le règlement général de la protection des données (RGPD) auparavant, la vice-présidente de la Commission européenne à la concurrence a rappelé le besoin d'une réelle[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles