La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 946,99
    -491,27 (-1,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 181,54
    -343,01 (-2,98 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0525
    -0,0061 (-0,58 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,47 (+0,85 %)
     
  • BTC-EUR

    19 358,25
    -560,63 (-2,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    441,05
    -9,01 (-2,00 %)
     
  • S&P 500

    3 821,55
    -78,56 (-2,01 %)
     

Common Good Summit : les économistes décryptent les sujets brûlants du quinquennat

Lors de la conclusion du 2e sommet du Bien commun, trois économistes de choc, Philippe Aghion, Christian Gollier et Jean Tirole ont décrypté les sujets explosifs du quinquennat.

Quels seront les sujets cruciaux à traiter par , au moment où se met en place son équipe gouvernementale ? Pour répondre à cette question, Challenges a rassemblé trois de nos meilleurs économistes, le prix Nobel Jean Tirole, le directeur général de l’Ecole d’Economie de Toulouse, Christian Gollier et le professeur au Collège de France, Philippe Aghion, en conclusion du 2e sommet du Bien Commun, à Toulouse.

Premier dossier très clivant du quinquennat : le climat, dont le président a fait une priorité. "C’est le sujet majeur, souligne Jean Tirole. Mais il y a un contraste entre le consensus des économistes et les opinions publiques qui y sont assez hostiles." D’où l’exigence de compensations pour les plus modestes, si on veut utiliser cet outil, le plus efficace pour modifier les comportements. En particulier la taxe carbone aux frontières pourrait éviter "que nos entreprises intensives en carbone ne délocalisent", ajoute Jean Tirole.

Ne pas se focaliser sur l'âge légal de départ en retraite

Deuxième sujet clivant, les retraites , mesure largement rejetée par les Français. Selon Jean Tirole, "Il faut rappeler la nécessité de faire une réforme. Les prévisions du COR (Conseil d’Orientation des Retraites) sont très optimistes. C’est dangereux". Urgence martelée par Philippe Aghion: "Il faut augmenter la durée de cotisation. C’est la seule mesure non régressive car sinon il ne sera nécessaire de baisser les pensions". Mais il invite Emmanuel Macron à jouer sur la durée de cotisation sans nécessairement faire référence à l’âge légal, une façon "d’embarquer la CFDT" dans la réforme. Autre exigence mise en avant par Jean Tirole : doper l’emploi des seniors . Et "responsabiliser" vraiment les entreprises sur la pénibilité.

Troisième sujet explosif, passé sous silence pendant la campagne électorale : la dégradation des finances publiques, suite au "quoiqu’il en coûte". "Il y aura une difficulté à revenir à la réalité financière, avertit Christian Gollier. Il faut reconnaître[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles