La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 906,42
    -143,40 (-0,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2091
    -0,0023 (-0,19 %)
     

Un commissaire de police condamné pour avoir demandé des faveurs pour sa famille

Dargent Vincent/ABACA

Luc Frappat affichait un parcours exemplaire de 25 ans dans la police. Sur son profil LinkedIn, il souligne avoir “participé à de très nombreuses gestions de crise, ou gestion d'évènements de grande ampleur: Euro 2016, blocage des raffineries sur toute la France en 2010, gestion d'un attentat à la voiture suicide, etc…”. Il a notamment été au cabinet du préfet de police de Paris Michel Gaudin entre 2005 et 2008, ce qui lui a valu une médaille de bronze pour “acte de courage et de dévouement”. En 2019, il est promu chef du commissariat de Saint Priest (Rhône), dirigeant 70 personnes. D’emblée, il affiche sa fermeté. Dans le Progrès, il assure que sa priorité sera de “lutter contre les trafics”. Puis, pendant la crise sanitaire, il multiplie les contrôles sur le port du masque, prônant un “tolérance zéro”.

En fait, dès son arrivée à Saint Priest, le commissaire Frappat a eu un comportement contestable. Comme l’indique un arrêt du Conseil d’Etat, “M. Frappat a sollicité à de nombreuses reprises en 2019 le maire [de Saint Priest] afin qu'il propose un emploi à son épouse dans les services de la collectivité, en suggérant qu'il pouvait en contrepartie accomplir ou s'abstenir d'accomplir des actes relatifs à ses fonctions. Malgré un ferme rappel à l'ordre de sa hiérarchie, M. Frappat a en 2020, de manière tout aussi insistante et en faisant usage des mêmes arguments, sollicité aux mêmes fins le maire nouvellement élu d'une commune voisine [Bron]. Il a également utilisé sa messagerie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

En pleine épidémie de bronchiolite, ce département dispose enfin d'une pédiatre libérale
Vente aux enchères "exceptionnelle" des douanes : l'État récolte 1,3 million d'euros
Lâché par les labos, le carnet de santé numérique a-t-il encore un avenir ?
Un collège d'Avignon coûte trop cher à chauffer, la décision radicale de l'académie
Depuis son rachat par Elon Musk, Twitter a perdu près d'un million d'utilisateurs