Marchés français ouverture 6 h 46 min
  • Dow Jones

    33 945,58
    +68,61 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    14 253,27
    +111,79 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 884,13
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1943
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    28 309,76
    -179,24 (-0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    26 884,12
    +228,56 (+0,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    755,54
    -38,78 (-4,88 %)
     
  • S&P 500

    4 246,44
    +21,65 (+0,51 %)
     

Commerce: Bruno Le Maire favorable à un report des soldes au 30 juin

·2 min de lecture

Le ministre de l'Economie s'est déclaré favorable à un report des soldes de 7 jours, au 30 juin au lieu du 23 juin prévu. Il a aussi confirmé que le gouvernement maintenait sa prévision de croissance de 5% du PIB.

Le ministre de l'Economie, , souhaite que les soldes d'été débutent le 30 juin, au lieu du 23 comme prévu jusqu'à présent, a-t-il indiqué jeudi sur France Inter. Relevant que le décalage des soldes d'été l'an dernier n'avait pas été une bonne chose pour tous les commerçants, il a estimé "plus sage de ne pas décaler exagérément la date des soldes (...) je propose qu'elle soit décalée au 30 juin", a affirmé le ministre, ajoutant que cela serait officialisé rapidement par le ministre chargé des PME La période de soldes est programmée jusqu'ici du 23 juin au 20 juillet.

Certains professionnels demandaient un report en juillet, ou un prolongement. "On a beaucoup échangé avec les représentants des commerçants, avec les grandes enseignes. Je sais que beaucoup de petits commerces disent qu'il faut retarder les soldes. Ce que je constate, c'est que l'année dernière on les avait repoussés à la mi-juillet, le résultat n'avait pas été probant", a-t-il argumenté. Effectivement, l'an dernier, les soldes avaient été décalées au 15 juillet au lieu du 24 juin, mais , touchés par le premier confinement.

Lire aussi

Au moment où la consommation des ménages rebondit avec la réouverture des commerces, le ministre a estimé que ne pas trop décaler les soldes permettrait de "profiter justement de ce rebond de la consommation des Français". Le ministre n'a pas évoqué la piste avancée la semaine dernière par le Premier ministre Jean Castex selon laquelle le gouvernement étudiait la possibilité d'introduire une différenciation territoriale pour la période des soldes.

Prévision de croissance maintenue à 5%

Il a également déclaré que le gouvernement français maintient sa prévision d'une croissance de 5% du produit intérieur brut (PIB) cette année, une prudence justifiée par l'inconnue de la rentrée, en fonction de la progression de la vaccination. La prévision de croissance est inférieure à celles des grandes organisations internationales (Commission européenne, FMI et OCDE) et de la Banque de[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles