Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,99 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 204,38
    +44,08 (+0,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,88 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,02 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2655
    +0,0029 (+0,23 %)
     

Commerçants : attention à l'arnaque au "rendez-moi"

Andrey Gonchar/Adobe Stock

C'est un nouveau type d'escroquerie dont a été victime une boulangère d’Yssingeaux (Haute-Loire), samedi 29 octobre. Comme le relate Le Progrès, la commerçante se serait fait berner par une cliente au visage masqué et ne parlant pas français. Cette dernière s'est présentée dans l'établissement pour acheter une tarte avec un billet de 200 euros.

Comme beaucoup de commerçants, la boulangère s'est empressée de contrôlerà la main le billet. Une fois la vérification effectuée, elle a alors rendu la monnaie à sa cliente en coupures de 20 euros. Sauf que cette dernière est revenue sur sa décision d'acheter une tarte. La vendeuse lui rend alors son billet de 200 euros et récupère en retour ses billets. La cliente lui indique alors qu'elle va revenir.

La boulangère commence ensuite à servir une nouvelle personne, avant de vérifier les billets que lui a rendus sa précédente cliente. Problème, le compte n'est pas bon : il manque quatre billets de 20 euros. Les images de vidéosurveillance confirmeront l'escroquerie. En effet, on y voit la cliente dissimuler quelques billets discrètement dans son autre main avant de tendre la liasse à la commerçante. Une plainte a été déposée à la gendarmerie par la boulangère.

Cette nouvelle arnaque, baptisée "vol au rendez-moi", serait en recrudescence dans la région. Plusieurs supermarchés en auraient été victimes le mois dernier, affirment nos confrères du Progrès. Leur technique bien rodée serait presque toujours la même : déstabiliser le vendeur en changeant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Démarchage téléphonique : comment mettre fin à tous ces appels indésirables
Brest : la ville propose des monuments funéraires recyclés, à prix cassés
Investissement immobilier : les rendements des SCPI en hausse au troisième trimestre
Il s'amuse à prendre au piège des arnaqueurs en ligne
Taxe d’habitation : les dates limites de paiement à ne pas rater