La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 671,08
    +170,33 (+0,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Commande de vaccins par l'UE : "La population a choisi Pfizer", constate Marie-Paule Kieny

·1 min de lecture

A cause des rares cas de thromboses associés au vaccin anti-Covid AstraZeneca, les Français semblent se tourner de plus en plus vers les sérums à ARN messager de Pfizer-BioNTech et Moderna. Faut-il davantage parier sur ces vaccins pour accélérer la vaccination ? Non, a paru répondre Jean Castex samedi. Le Premier ministre a exhorté les Français de plus de 55 ans à se faire vacciner, "en particulier avec AstraZeneca".

Mais l'Union européenne annonçait dans le même temps un nouveau contrat avec l'alliance entre le géant pharmaceutique américain Pfizer et la start-up allemande BioNTech pour acheter jusqu'à 1,8 milliard de doses. "Heureuse d'annoncer que la Commission vient d'approuver un contrat pour 900 millions de doses fermes (+900 millions en option) avec BioNTech et Pfizer", a tweeté la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 8 mai

"C’est un miracle de la science qu’on les ait"

"La population a choisi Pfizer" par rapport à Moderna et aux autres vaccins, constate Marie-Paule Kieny, la présidente du Comité vaccin Covid-19 et directrice de recherches à l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), samedi midi sur Europe 1. Pour Marie-Paule Kieny, ce choix entre Pfizer et Moderna est fait "sans aucune raison, parce que ces deux vaccins se valent".

>> Retrouvez le journal de la mi-journée week-end en podcast et en replay ici

"Ces deux vaccins sont extrao...


Lire la suite sur Europe1