La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 598,18
    +31,39 (+0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 527,79
    +16,85 (+0,48 %)
     
  • Dow Jones

    29 910,37
    +37,90 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1967
    +0,0054 (+0,45 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    -23,10 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    14 486,10
    +156,09 (+1,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    333,27
    -4,23 (-1,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,53
    -0,18 (-0,39 %)
     
  • DAX

    13 335,68
    +49,11 (+0,37 %)
     
  • FTSE 100

    6 367,58
    +4,65 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    12 205,85
    +111,44 (+0,92 %)
     
  • S&P 500

    3 638,35
    +8,70 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    26 644,71
    +107,40 (+0,40 %)
     
  • HANG SENG

    26 894,68
    +75,23 (+0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3313
    -0,0044 (-0,33 %)
     

Colombie: Les forces de sécurité ont abattu un commandant de l'ELN

·1 min de lecture
COLOMBIE: LES FORCES DE SÉCURITÉ ONT ABATTU UN COMMANDANT DE L'ELN
COLOMBIE: LES FORCES DE SÉCURITÉ ONT ABATTU UN COMMANDANT DE L'ELN

BOGOTA (Reuters) - Les forces de sécurité colombiennes ont abattu un commandant des rebelles de l'Armée de libération nationale (ELN) au cours d'une opération dans la province côtière de Choco, a déclaré dimanche soir le président Ivan Duque lors d'une allocution télévisée.

Le commandant connu sous le nom de code "Uriel", célèbre pour ses apparitions dans les médias et des vidéos diffusées en ligne, était responsable de l'enlèvement et du meurtre d'activistes et de membres des forces de sécurité, et procédait au recrutement forcé de mineurs, a dit le chef de l'Etat au côté de représentants de la police et de l'armée.

Composé de quelque 2.000 combattants, l'ELN a mené en janvier 2019 une attaque à la voiture piégée contre l'académie de police à Bogota qui a fait 22 morts et anéanti une éventuelle ouverture au dialogue du gouvernement Duque, opposé à entamer des négociations avec les rebelles tant que ceux-ci ne libéreraient pas tous leurs otages.

(Nelson Bocanegra et Julia Symmes Cobb; version française Jean Terzian)