Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 619,67
    +117,96 (+0,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 388,54
    +57,64 (+4,33 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Collision entre deux cargos en mer du Nord : fin des recherches des 4 marins disparus

Les recherches pour retrouver les marins "ont été suspendues dans la nuit de mardi à mercredi" et elles "ne seront pas reprises" mercredi, a indiqué la société allemande de secours en mer (DGzRS) dans un communiqué.

Les nombreux moyens d'intervention - navires et hélicoptères - ont une nouvelle fois fouillé "entièrement" la zone maritime concernée durant la nuit mais cette opération, dans des conditions météorologiques difficiles, "n'a donné aucun résultat", selon la même source.

A l'aube, mardi matin, deux cargos sont entrés en collision au large des côtes allemandes, à 22 km au sud-ouest de l'île de Helgoland, pour une raison qui reste inconnue.

Le choc a envoyé par le fond un des deux navires sur lequel se trouvaient sept membres d'équipage. Dans les heures qui ont suivi, deux ont été sauvés et un a été retrouvé mort. Quatre restent portés disparus.

PUBLICITÉ

Outre les recherches à la surface, l'envoi de plongeurs sur l'épave du navire ayant coulé n'avait pas permis, mardi, de localiser les disparus.

Le "Verity", un cargo de 91 mètres de long battant pavillon britannique, a sombré à environ 30 mètres de fond. Il était chargé d'acier et avait à son bord environ 1.300 m3 de carburant.

Au regard de ce chargement, "les mesures à prendre autour du lieu de l'accident seront décidées par le commandement des opérations de secours dans la matinée", précise le communiqué.

Le "Verity" avait quitté le port allemand de Brême et se rendait à Immingham, en Grande-Bretagne.

L'autre cargo impliqué dans la collision, le "Polesie", a accosté à Cuxhaven, dans le nord-ouest de l'Allemagne, vers 04h00 du matin (02h00 GMT) mercredi, après avoir participé la veille aux opérations de secours.

Le "Polesie", d'une longueur de 190 mètres, appartient à l'armateur polonais Polsteam et navigue sous pavillon des Bahamas. Avec 22 personnes à bord, il était, avant l'accident, en provenance du port allemand de Hambourg et se dirigeait vers La Corogne, en Espagne.

La mer du Nord a été le théâtre début août d'un important accident maritime, au large des Pays-Bas : un cargo avait pris feu avec des centaines de voitures électriques à son bord et l'incendie a fait rage des jours durant.

Le bateau avait finalement pu être remorqué vers un port néerlandais.

Les secours avaient évité une catastrophe écologique à proximité de la mer des Wadden, classée au patrimoine mondial par l'Unesco, notamment pour la richesse de sa faune et sa flore.

Selon le dernier rapport de l'assureur Allianz paru en mai, les collisions ont été la seconde cause d'incidents impliquant des cargos sur les mers du monde en 2022, soit 280 collisions sur un total de plus 3 000 incidents.

Mais peu de collisions sont graves au point d'entraîner une perte du bateau : 38 cargos ont été fatalement endommagés l'an dernier, quatre à cause de collisions.