La bourse ferme dans 7 h 7 min
  • CAC 40

    6 244,56
    +10,42 (+0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 001,93
    +8,50 (+0,21 %)
     
  • Dow Jones

    34 035,99
    +305,10 (+0,90 %)
     
  • EUR/USD

    1,1989
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    1 765,70
    -1,10 (-0,06 %)
     
  • BTC-EUR

    51 522,97
    -1 596,29 (-3,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 376,26
    -4,69 (-0,34 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,45
    -0,01 (-0,02 %)
     
  • DAX

    15 332,74
    +77,41 (+0,51 %)
     
  • FTSE 100

    7 003,36
    +19,86 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    14 038,76
    +180,92 (+1,31 %)
     
  • S&P 500

    4 170,42
    +45,76 (+1,11 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    29 007,87
    +214,73 (+0,75 %)
     
  • GBP/USD

    1,3749
    -0,0035 (-0,26 %)
     

Coline Berry prête à pardonner, ses surprenantes confidences sur Richard Berry : "Je l'aime"

·2 min de lecture

Coline Berry a déclenché un véritable séisme médiatique avec ses accusations. La fille de Richard Berry a déposé plainte jeudi 21 janvier 2021 contre lui et son ex-femme Jeane Manson pour "viols, agressions sexuelles et corruption de mineur”. Une enquête a aussitôt été ouverte et confiée la Brigade de protection des mineurs (BPM) malgré la prescription des faits qui se seraient déroulés il y a trente ans. Soutenue par sa cousine Marilou Berry et sa tante Josiane Balasko, Coline Berry a relaté sur Instagram dans un long texte publié en story, les "jeux sexuels" du couple, auxquels elle aurait été contrainte de prendre part durant son enfance. De terribles souvenirs que la mère de famille de 45 ans accepte de dévoiler publiquement pour une raison précise : “J’ai besoin de la reconnaissance des faits. Je n’ai jamais eu besoin qu’elle s’effectue soit par un procès, soit par un rapport privé entre mon père et moi. Ce que je veux, c’est la reconnaissance. Cela ne m’apporterait rien qu’il soit condamné", avait-elle expliqué lundi 15 février 2021 sur France Info.

Mercredi 3 mars 2021, sur les ondes de la matinale d’Europe 1, Coline Berry est revenue sur cette affaire complexe qu'elle décrit comme "un paradoxe d’amour et de souffrance." Accompagnée de son avocate maître Karine Shebabo, elle a d’ailleurs assuré : "C’est toujours mon père et je l’aime. Ce n’est pas parce qu’on fait des choses monstrueuses à un moment qu’on est un monstre". Coline Berry affirme également avoir tendu la main à son père, "des dizaines de fois et des dizaines de fois dans le privé". Son but, à présent ? "J’espère par le biais de l’enquête arriver à un moment donné à une paix. Je lui ai toujours dit que j’étais prête à lui pardonner".

L’avocate de Coline Berry a profité de leur présence à la radio pour faire un point sur l’affaire. "On a un dossier, on a 8 heures d’auditions devant la brigade des mineurs. On a plus qu’une simple parole", a-t-elle expliqué. Jeudi 11 février 2021, Coline Berry a en effet (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite