La bourse ferme dans 5 h 9 min
  • CAC 40

    6 186,97
    +21,86 (+0,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 960,36
    +19,90 (+0,51 %)
     
  • Dow Jones

    33 821,30
    -256,33 (-0,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,2006
    -0,0035 (-0,29 %)
     
  • Gold future

    1 779,00
    +0,60 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    46 147,46
    +32,85 (+0,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 266,81
    +32,40 (+2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,01
    -0,66 (-1,05 %)
     
  • DAX

    15 138,64
    +9,13 (+0,06 %)
     
  • FTSE 100

    6 871,48
    +11,61 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    13 786,27
    -128,50 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 134,94
    -28,32 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3933
    -0,0003 (-0,03 %)
     

Colette: la plateforme de cohabitation entre générations

·1 min de lecture

Colette s'est donné pour mission d'aider les étudiants et jeunes actifs à s’installer chez des hôtes qui ont une chambre à louer. Cette start-up fait partie de la sélection "100 start-up où investir en 2021” de Challenges.

Capitaux recherchés: 5 millions

L’idée toute simple et dans l’air du temps consiste à mettre en relation des personnes de plus 60 ans disposant d’une chambre libre dans leur logement, avec des étudiants ou jeunes travailleurs de moins de 30 ans qui peinent à se loger. “Selon une étude de l’Insee, rien qu’à Paris, il y aurait 100.000 chambres inoccupées dans les logements de seniors”, note Justine Renaudet, 32 ans, qui a co-fondé Colette, en mai 2020 avec cinq amis. Et depuis la Loi Elan (2018), et son article sur la cohabitation intergénérationnelle, même les seniors locataires de leur logement peuvent sous-louer une chambre à un jeune. La start-up propose en outre un certain nombre de services tels que la rédaction du contrat, et la caution des locataires avec l’assureur Axa. L’inscription est gratuite mais Colette prélève ensuite 15% de commission sur les loyers et demande 38 euros par mois aux étudiants. Malgré la pandémie, Colette a déjà permis de constituer 50 binômes et référence 200 offres de locations. Le concept est d’autant plus pertinent qu’il est encouragé par les pouvoirs publics qui ont créé un régime fiscal très favorable pour les revenus de ces loyers.

Contact : justine@colette.club

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi