La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,26 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2167
    +0,0098 (+0,82 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +0,70 (+0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    47 384,13
    -1 743,08 (-3,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,29 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    -0,08 (-0,12 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,95 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,44 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,42 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,85 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0098 (+0,70 %)
     

En colère contre la Russie, la Tchéquie écarte le vaccin Spoutnik V et Rosatom !

·1 min de lecture

Le torchon brûle entre la République tchèque et la Russie. Alors que les relations diplomatiques entre Prague et Moscou sont à la peine, la Tchéquie a écarté Rosatom d'un appel d'offres pour une centrale nucléaire et fait une croix sur le vaccin russe Spoutnik V contre le Covid-19, après des expulsions réciproques de diplomates des deux pays. Et ce, alors que Prague avait accusé les services secrets russes d'avoir orchestré une explosion mortelle sur le territoire tchèque en 2014.

"Il ne sera pas demandé à Rosatom de fournir des documents pour l'évaluation de la sécurité", a déclaré à des journalistes le ministre tchèque de l'Industrie et du Commerce, Karel Havlicek. Après cette décision d'exclusion, restent en lice le français EDF, le sud-coréen KHNP et l'américain Westinghouse pour empocher le contrat de construction d'une nouvelle unité dans la centrale nucléaire de Dukovany, située dans le sud de la République tchèque, d'ici à 2036.

>> A lire aussi - Pas d’alcool pendant 2 mois si l’on prend le vaccin Sputnik ! Mauvaise nouvelle pour les Russes

De son côté, le ministre tchèque des Affaires étrangères, Jan Hamacek, a annoncé que son pays n'envisageait plus d'acheter le Spoutnik V, le vaccin contre le Covid-19 mis au point en Russie. "La seule voie maintenant est de s'en remettre aux vaccins qui ont été approuvés par l'Agence européenne des médicaments", l'EMA, a-t-il ajouté. Le recours ou non au Spoutnik V est à l'origine de remous sur la scène politique tchèque. Ainsi, il y (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les gares de la SNCF dans "une impasse financière”, la Cour des Comptes tire la sonnette d’alarme
Vaccin Johnson & Johnson anti - Covid-19 : 15 millions de doses à la poubelle ?
Atos se renforce dans le big data, la cybersécurité et le digital avec 3 acquisitions
M6 dégage une rentabilité record, la part d’audience augmente
Danone plombé par la chute de la livre turque, du dollar et du rouble