La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    40 621,12
    +730,88 (+1,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

En colère contre un promoteur immobilier, le maire de Marseille se déplace en personne sur le chantier

·1 min de lecture

Le chantier de la Villa Valmer à Marseille est à l'arrêt. En cause : une démolition d'une partie de la demeure faite sans autorisation, rapportent plusieurs médias locaux dont le site Made in Marseille et France Bleu Provence, mercredi 14 avril. La municipalité ne décolère pas. Le maire de la cité phocéenne Benoît Payan s'est rendu sur place en urgence pour constater lui-même la destruction de deux terrasses situées à l'arrière du bâtiment, datant de 1865.

Une démolition qui ne figurait absolument pas sur le permis de construire délivré par la mairie en 2019. Seul un local technique de 40m² avait reçu l'autorisation d'être supprimé. "En faisant cette démolition, ils ont attaqué un creusement pour la réalisation d’un sous-sol sous un autre bâtiment (qui est aussi un rajout de toute la hauteur de la villa à l’arrière), ils se sont rendus compte que les murs n’avaient pas l’air très solides, ils ont décidé de démolir", explique à Made in Marseille, Mathilde Chaboche, adjointe à l’urbanisme, qui s'est elle aussi rendue sur place pour faire le constat.

>> A lire aussi - Plus d'un million de PV déclarés illégaux à Marseille

Pour sa défense, le promoteur en charge du projet de rénovation, Pierre Mozziconacci, affirme qu'un huissier a constaté la présence de moisissures. "C’est vrai que j’aurai dû prévenir que j’étais confronté à un problème. Les terrassiers, l’architecte m’ont dit que c’était dangereux et qu’il valait mieux démolir", a-t-il confié dans les colonnes de La Marseillaise. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Propriétaires, pourquoi il est désormais indispensable de conserver vos justificatifs de travaux
Forêts, vignes, maisons à la campagne : cette nouvelle plateforme qui identifie les prix autour de chez vous
Loi climat : interdiction de location, audit obligatoire... l'Assemblée s'attaque aux passoires thermiques
Transmission : puis-je donner la nue-propriété de mon logement à mon enfant tout en continuant à lui louer ?
Que faire face à un copropriétaire qui ne paie jamais ses charges ?