La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 746,47
    +148,55 (+0,44 %)
     
  • Nasdaq

    11 048,94
    +90,38 (+0,82 %)
     
  • Nikkei 225

    27 574,43
    -111,97 (-0,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,0549
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • HANG SENG

    19 450,23
    +635,41 (+3,38 %)
     
  • BTC-EUR

    16 064,91
    +3,45 (+0,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    398,50
    +3,81 (+0,97 %)
     
  • S&P 500

    3 955,32
    +21,40 (+0,54 %)
     

COIL: DES RÉSULTATS SEMESTRIELS 2022 RÉSILIENTS DANS UN CONTEXTE DE CRISE ÉNERGÉTIQUE ET D’INFLATION DES COÛTS

COIL
COIL


DES RÉSULTATS SEMESTRIELS 2022 RÉSILIENTS

DANS UN CONTEXTE DE CRISE ÉNERGÉTIQUE ET D’INFLATION DES COÛTS

  • Chiffre d’affaires : 13,9 M€ en croissance de 12,1 %

  • EBITDA : 2,5 M€, soit 18,1% du chiffre d’affaires

  • Résultat net : 0,85 M€, soit 5,7 % du chiffre d’affaires

  • Endettement financier net : 15,3 % des fonds propres au 30 juin 2022


Bruxelles, le 31 octobre 2022 (17h45) - COIL
, leader mondial de l’anodisation de l’aluminium, annonce ses résultats du premier semestre 2022.

  • Faits marquants du semestre

Sur les six premiers mois de l’année 2022, COIL a enregistré un chiffre d’affaires de 13,9 M€, en croissance de + 12,1 % par rapport à l’année précédente.

Les ventes de services de sous-traitance (84 % du CA semestriel) ont continué à être fortement influencées par la distorsion entre l'offre et la demande causée par la pandémie de COVID-19. Dans un premier temps, les très longs délais de livraison des produits laminés plats sur le marché ont obligé les distributeurs à constituer des stocks afin de répondre à une demande renouvelée. Puis, la chute brutale du prix de l'aluminium à la fin du premier trimestre a conduit à une forte décélération des commandes par la distribution et à un retour rapide à des délais de livraison plus normaux par les laminoirs sur le marché. En règle générale, ce ralentissement de la demande des distributeurs prend plusieurs mois pour se répercuter sur les ventes de la Société. Dans ce contexte, les ventes de sous-traitance sont restées soutenues jusqu'à la fin de la période et affiche sur l’ensemble du semestre une croissance de + 18,5 %.

Les ventes packagées incluant le métal (16 % du CA semestriel), ont diminué de - 12,5 %, malgré la progression des ventes en Europe. Elles ont été impactées par i) la fermeture du marché russe compte tenu du conflit en Ukraine et ii) l’atonie des marchés asiatiques du fait des coûts élevés et des longs délais de livraison.

Au cours du semestre, l’environnement macro-économique a été fortement marqué par le retour de l’inflation, qui s’est accélérée à la suite de l’entrée en guerre de l’Ukraine et de la Russie et de ses conséquences sur l’environnement économique mondial. La société s’est montrée réactive en augmentant ses prix ; néanmoins, la croissance de ses charges opérationnelles, avec notamment une augmentation importante de ses coûts d’énergie et de matières premières, a pesé sur les résultats du semestre.

Malgré des résultats en retrait par rapport à une base de comparaison élevée en 2021, la Société est tout de même parvenue à maintenir une rentabilité élevée, tout en affichant au 30 juin 2022 un bilan sain et solide.

  • Résultats

Les effets positifs de la croissance du chiffre d’affaires et de l’évolution du mix-produit vers la sous-traitance ont été fortement obérés par l’augmentation des coûts de production (énergie et matières premières), qui impacte la marge brute du semestre, en progression de seulement + 2,9 % par rapport à l’année précédente.

La hausse des charges de personnel (+ 5,1 %) et des autres charges opérationnelles (+ 24 %) ont également affecté la rentabilité opérationnelle de la Société. L’EBITDA diminue ainsi de - 0,5 M€ par rapport à l’année précédente et ressort à 2,5 M€ pour représenter 18,1% du chiffre d’affaires, contre 24,4% du chiffre d’affaires au premier semestre 2021.

Après des amortissements en baisse de - 0,4 M€ à 1,5 M€, le résultat opérationnel s’établit à 1,0 M€, soit 7,2 % du chiffre d’affaires, contre 1,1 M€ au premier semestre 2021 et une perte de (1,9) M€ au premier semestre 2020.

Le résultat net du premier semestre 2022 est bénéficiaire de 0,85 M€, contre 0,95 M€ au premier semestre 2021 et une perte de (2,1) M€ au premier semestre 2020.

  • Compte de résultat simplifié

(en millions d'euros)

S1 2022

S1 2021

Chiffre d’affaires

13,95

12,45

CA sous-traitance

11,68

9,86

CA packagés1

2,27

2,59

EBITDA

2,52

3,04

en % CA

18,1%

24,4%

Résultat d’exploitation

1,01

1,13

en % CA

7,2%

9,1%

Résultat avant impôts

0,85

0,95

Résultat net

0,80

0,95

en % CA

5,7%

7,6%


  • Bilan

Compte tenu des résultats du semestre, les capitaux propres au 30 juin 2022 s’établissent à 30,0 M€ et augmentent de 0,8 M€ par rapport au 31 décembre 2021. La trésorerie au 30 juin 2022 est en amélioration et atteint 3,4 M€, contre 2,2 M€ au 31 décembre 2021 et 0,5 M€ au 30 juin 2021. L’endettement financier net au 30 juin 2022 s’élève à 4,6 M€, en augmentation de 0,7 M€ par rapport à l’année précédente, et représente 15,3 % des fonds propres, contre 13,4 % au 31 décembre 2021 et 25,2 % au 30 juin 2021.

  • Chiffre d’affaires du troisième trimestre 2022

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2022 s’établit à 6,7 M€, en progression de 5,3 % par rapport à l’année précédente. Les ventes de sous-traitance décélèrent (- 3,1 %) tandis que les offres packagées sont en forte progression (+ 38,5 %). En conséquence, le chiffre d’affaires des 9 premiers mois de l’exercice 2022 s’élève à 20,7 M€, en croissance de + 9,8 % par rapport à la même période de l’année précédente.

  • Perspectives

Dans une conjoncture de plus en plus incertaine, la Société reste prudente et anticipe la poursuite du ralentissement de la demande de sous-traitance sur la fin de l’exercice, alors que les distributeurs continuent de réduire une partie de leurs stocks.

Pour faire face aux hausses significatives des coûts de l’énergie en Europe, la Société concentre ses opérations à court terme sur son site de Landen en Belgique, où les prix de l’énergie sont actuellement plus faibles, et s’appuie en appoint sur sa ligne 6 à haut rendement en Allemagne.

Parallèlement, la société accélère ses projets d’investissements en matière d’efficience énergétique à travers un plan d’actions visant à utiliser durablement des sources d'énergies renouvelables à des coûts attractifs. Un parc d’énergie solaire, développé en partenariat avec des opérateurs locaux de la filière en Allemagne, a été mis en service en octobre 2022 et permettra de diminuer sensiblement une partie des coûts de l’électricité à moyen terme sur le site de Bernburg.

De manière générale, la Société s’organise pour limiter l’impact d’un ralentissement économique sur ses résultats, en s’appuyant notamment sur la flexibilité de son outil industriel et la poursuite de l’optimisation de sa base de coûts.

La Société est confiante dans ses perspectives de développement à plus long terme et capitalise sur son large portefeuille de produits premiums, durables et à moindre empreinte carbone pour accroître le potentiel de ses activités.

  • Informations complémentaires

Les états financiers ont été arrêtés le 28 octobre 2022 par le Conseil d’Administration. Ils sont repris dans le rapport financier semestriel 2022 disponible sur le site financier de la société (http://investors.coil.be).

  • Agenda

Le chiffre d’affaires annuel 2022 sera publié le 26 janvier 2023 après bourse.


À propos de COIL

COIL est le plus grand anodiseur au monde pour les secteurs du bâtiment et de l’industrie, et est commercialisé sous la marque ALOXIDE®.

L’anodisation est un procédé électrochimique (électrolyse) qui développe à la surface de l’aluminium une couche d’oxyde naturelle, protectrice et présentant la faculté de pouvoir être colorée dans des gammes de finitions résistantes aux UV. Elle octroie au métal une excellente résistance à la corrosion et/ou renforce ses qualités fonctionnelles. L’anodisation préserve toutes les propriétés naturelles et écologiques de l'aluminium ; il conserve sa forte rigidité et son excellent rapport force/poids, ses propriétés non-magnétiques, sa résistance exceptionnelle à la corrosion. Le métal reste totalement et à plusieurs reprises recyclable par simple refusion. L’aluminium anodisé est utilisé à travers un nombre varié d’applications : architecture, design, industries ou automobile.

COIL déploie un modèle industriel créateur de valeur en s’appuyant sur son savoir-faire unique, son excellence opérationnelle, la qualité de ses investissements et l’expertise de ses équipes. COIL, qui compte environ 110 collaborateurs en Belgique et en Allemagne, a réalisé en 2021 un chiffre d’affaires de 25 M€.
Cotée sur Euronext Growth Paris | Isin : BE0160342011 | Reuters : ALCOI.PA | Bloomberg : ALCOI:FP
Pour plus d’information, rendez-vous sur www.aloxide.com

Contacts

COIL
Tim Hutton | Administrateur délégué
tim.hutton@coil.be | Tél. : +32 (0)11 88 01 88

CALYPTUS
Cyril Combe
cyril.combe@calyptus.net | Tél. : +33 (0)1 53 65 68 68


1 Anodisation et métal inclus

Pièce jointe