Marchés français ouverture 20 min

Le code du Bitcoin mis à l'abri pour un millénaire !

Louis Neveu, Journaliste

Futura a déjà évoqué le Svalbard Global Seed Vault, une arche de Noé végétale rassemblant plus d'un million d'échantillons de semences afin de les préserver. L’ensemble est enfoui sous une montagne en Arctique, près de Longyearbyen, le chef-lieu de l'archipel norvégien du Svalbard. Ce qui est valable pour les graines, l’est aussi pour le code informatique. Ainsi, Microsoft vient de lancer le programme GitHub Arctic Vault. C’est, à proximité, à 250 mètres sous la surface de la terre dans une ancienne mine de charbon, que la firme compte préserver le code source de nombreux programmes Open Source afin qu’ils traversent les siècles sans altération.

Parmi les codes sources hébergés, il y a celui du fameux BitCoin et aussi, celui de l’ancêtre de Windows, MS-DOS ou encore de la plateforme de publication Wordpress. Cela fait plus d’une dizaine d’année que Microsoft s’investit dans le domaine de l’Open Source. Le géant de l'informatique avait fait l’acquisition de GitHub fin 2008, la plus grande plateforme d’hébergement, de partage et de contrôle du code de nombreux logiciels du domaine de l’Open Source.

Dans cette vidéo, GitHub fait visiter le bunker souterrain sur lequel le code source du BitCoin et de nombreux autres programmes en OpenSource seront préservés pour au moins 1.000 ans. © GitHub

Du code source stocké 1.000 ans 

Le programme est une belle opération de communication. Elle pourrait éventuellement réconcilier avec GitHub de nombreux développeurs ayant fui la plateforme lorsque Microsoft en a fait l’acquisition. C’est aussi une véritable mission de préservation de ces codes qui sont désormais à la base de tous les logiciels qui animent nos appareils électroniques. Il faut dire que les supports de stockage ne sont pas aussi durables que prévus.

C’est le cas des disques optiques, dont l’espérance de vie est très limitée. Les disques durs sont également fragiles et sensibles aux perturbations électromagnétiques et même les SSD ne garantissent pas un stockage...

> Lire la suite sur Futura