Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 404,60
    +254,27 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    17 566,70
    -122,66 (-0,69 %)
     
  • Nikkei 225

    38 804,65
    +208,18 (+0,54 %)
     
  • EUR/USD

    1,0727
    +0,0030 (+0,28 %)
     
  • HANG SENG

    18 027,71
    -0,81 (-0,00 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 121,15
    -3 654,10 (-6,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 242,14
    -67,58 (-5,16 %)
     
  • S&P 500

    5 463,93
    -0,69 (-0,01 %)
     

La cocréatrice de Friends raconte sa dernière conversation avec Matthew Perry deux semaines avant sa mort

La cocréatrice de Friends raconte sa dernière conversation avec Matthew Perry deux semaines avant sa mort

La cocréatrice de Friends, Marta Kauffman, a révélé que Matthew Perry était « en très bonne forme » lorsqu'elle lui a parlé deux semaines avant sa mort, samedi (28 oct. 23), à l'âge de 54 ans.

« Il semblait aller mieux que je ne l'avais vu depuis longtemps. J'ai été ravie de le voir. Il était émotionnellement bien. Il avait l'air en bonne forme. Il avait arrêté de fumer... », a-t-elle indiqué dans l'émission Today mercredi, aux côtés de celui avec qui elle a créé la série, David Crane.

Lorsqu'on lui a demandé directement si l'acteur s'était vraiment sorti de ses addictions à ce moment-là, Marta Kauffman a répondu : « Il était sobre ».

Matthew Perry a été retrouvé mort dans le jacuzzi de sa maison de Los Angeles le 28 octobre. Lorsqu'elle a appris la nouvelle, Marta Kauffman a déclaré qu'elle était « en état de choc ».

PUBLICITÉ

« Mon premier réflexe a été de lui envoyer un texto, honnêtement », a-t-elle poursuivi. « C'est difficile à comprendre : une minute il est là, et il est heureux, et puis pouf. Il faisait du bien au monde, vraiment du bien ».

L'animatrice Hoda Kotb a rappelé que l'acteur de Coup de foudre et Conséquences avait dit un jour que les gens seraient choqués, mais pas surpris, par son décès, compte tenu de son passé de dépendance à l'alcool et aux analgésiques. « Je dirais que c'est probablement vrai, compte tenu du parcours qu'il a suivi, et nous en étions tous conscients. Une partie d'entre nous s'attendait à quelque chose comme ça. C'est encore difficile à croire, parce que c'était une personne tellement vivante qu'il est difficile de croire qu'il n'est pas là », a répondu David Crane.

Alors qu'aucune drogue illicite n'a été retrouvée au domicile de l'acteur et qu'il n'y avait ni fentanyl ni méthamphétamine dans son organisme, le médecin légiste attend des résultats plus approfondis des analyses toxicologiques avant de se prononcer sur la cause du décès de Matthew Perry.