La bourse ferme dans 7 h 51 min
  • CAC 40

    6 372,89
    -12,62 (-0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 023,23
    -11,02 (-0,27 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,26 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    -0,0022 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    1 834,50
    +3,20 (+0,17 %)
     
  • BTC-EUR

    48 410,64
    +281,21 (+0,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 567,73
    +131,95 (+9,19 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,24
    +0,34 (+0,52 %)
     
  • DAX

    15 391,19
    -8,46 (-0,05 %)
     
  • FTSE 100

    7 136,84
    +7,13 (+0,10 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,44 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 518,34
    +160,52 (+0,55 %)
     
  • HANG SENG

    28 533,00
    -77,65 (-0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,4063
    +0,0073 (+0,52 %)
     

Coca-Cola dépasse les attentes au 1er trimestre grâce à l'Asie

·2 min de lecture
COCA-COLA DÉPASSE LES ATTENTES AU 1ER TRIMESTRE GRÂCE À L'ASIE

(Reuters) - Coca-Cola a publié lundi des résultats trimestriels au-dessus des attentes, la réouverture des restaurants et des cinémas en Asie ainsi que l'accélération des campagnes de vaccination incitant les consommateurs à renouer avec leurs habitudes antérieures à la pandémie.

Les volumes, un indicateur clé de la demande, sont revenus en mars aux niveaux de 2019, a souligné le fabricant de sodas.

"Nous sommes encouragés par les améliorations de notre activité, en particulier sur les marchés où la disponibilité des vaccins augmente et où les économies s'ouvrent", a déclaré le directeur général du groupe, James Quincey.

L'action progressait d'un peu moins de 1% juste après l'ouverture de Wall Street.

Les ventes de sodas ont progressé en Chine et en Inde, ce qui a compensé la demande plus faible des États-Unis et de l'Europe occidentale, où le protocole sanitaire est resté très strict avec souvent des bars et restaurants fermés.

Contrairement à son rival PepsiCo Inc, qui commercialise la majeure partie de ses sodas dans les supermarchés et les épiceries, Coca-Cola est très exposé à la vente lors d'événements sportifs ainsi que dans les restaurants et les théâtres.

Le volume des ventes unitaires de caisses, un indicateur clé de la demande, est resté stable au premier trimestre, après avoir reculé pendant toute l'année dernière. En données organiques, c'est-à-dire hors impact des acquisitions et effets de change, il a augmenté de 6%.

Le chiffre d'affaires net du groupe a progressé de 5% environ à 9,02 milliards de dollars (7,49 milliards d'euros) au premier trimestre, un chiffre supérieur au consensus IBES de 8,63 milliards fourni par Refinitiv.

Hors éléments exceptionnels, le résultat net par action s'élève à 52 cents par action, contre 50 cents attendu par le consensus.

(Nivedita Balu à Bangalore; version française Diana Mandiá, édité par Jean-Michel Bélot)