La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,77 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 845,10
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    27 879,51
    +383,27 (+1,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,35
    +0,46 (+0,42 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2495
    +0,0020 (+0,16 %)
     

Co-création de produits: pourquoi les marques y (re)viennent

Le collaboratif est dans l'air du temps. Jusque dans la création de produits. Rien de vraiment nouveau à en croire les nombreuses initiatives qui ont fleuri il y a une dizaine d'années, avec des fortunes diverses. Mais des marques engagées comme C'est qui le patron?! ou Asphalte placent la co-création au cœur même de leur modèle. La légitimité par le nombre?

Co-conçu… avec vous. Quoi de plus engageant pour une marque que d'affirmer haut et fort son lien avec ses clients jusqu'au cœur de son activité: la création des produits. Certaines s'en sont même fait une marque de fabrique. Dont –peut-être la plus connue- qui répond à la question de son nom sur son site Internet: les consom'acteurs. Depuis 2016, la brique de lait bleu a conquis les rayons des supermarchés et les réfrigérateurs des consommateurs. Et s'est diversifiée puisque 32 produits ont, depuis, vu le jour grâce à un cahier des charges soumis à l'approbation des consommateurs par le biais d'un questionnaire. (282 millions de litres vendus depuis 2016), un peu moins de 3.000 pour le vin jusqu'à plus de 20.000 pour le jus de pomme ou la pizza surgelée.

Lire aussi

"C'est une approche statistique: on va tirer de la masse une base de légitimité", explique Philippe Moati, cofondateur de L'ObSoCo. En clair, le nombre valide le concept. Une vision de la co-création partagée par qui a lancé sa marque propre et propose à ses adhérents d'intervenir sur le cahier des charges d'un produit à créer. "On détaille les possibilités et les prix correspondants et nous avons rajouté la dimension environnementale", décrit Lucas Lefebvre, cofondateur de La Fourche. De 1.000 à 3.000 personnes selon les questionnaires –sur les 55.000 adhérents de la plateforme– participent à ce brainstorming.

Séance d'essayage du "pull parfait" chez Asphalte © Asphalte

"Nous avons 5.000 à 6.000 réponses à nos questionnaires, indique également Amicie Escudier, responsable de la co-création chez Asphalte. Et nous aimerions parvenir à 15.000 réponses par questionnaire." Pour la marque de vêtement qui se concentre sur les essentiels du placard et fonctionne uniquement en précommande, identifier "le produit qu'attend le consommateur" est primordial. Trois approches similaires: des questionnaires diffusés au plus grand nombre pour établir un cahier des charges précis. Un changement de paradigme dans la co[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles