La bourse est fermée

Ce que vous coûtera (au minimum) votre taxe abri de jardin cette année

Faire construire un abri dans son jardin sera-t-il bientôt un luxe ? La question n’est pas dénuée de pertinence au regard de l’importance prise ces dernières années par la taxe d’aménagement. Selon Bercy, cette taxe est due “pour toutes les surfaces de plancher des constructions closes et couvertes dont la superficie est supérieure à 5 mètres carrés et d’une hauteur de plafond supérieure ou égale à 1,80 mètre.” Précision importante, l’impôt s’applique à toutes les opérations d’aménagement qui sont soumises à un permis de construire, d’aménager ou une déclaration préalable. C’est par exemple le cas pour la construction d'un garage, d'une piscine ou encore d'un abri de jardin.

Force est de constater que depuis une petite dizaine d’année, la taxe n’a cessé de s’alourdir (+15% depuis 2011)… Et mauvaise nouvelle pour les contribuables, un arrêté paru au Journal officiel du 28 décembre confirme que la hausse se poursuit en 2020 avec une augmentation de 0,7%. Celle-ci peut paraître, à première vue, modeste, mais elle surgit à la suite de deux majorations importantes en 2018 et 2019, respectivement +3% et +3,8%. Impossible toutefois d’incriminer le gouvernement d’Edouard Philippe, la flambée est corrélée à la trajectoire haussière de l’indice du coût de la construction, établi par l’Institut national de la statistique et de études économiques (Insee).

>> À lire aussi - Ces villes (parfois surprenantes) qui abritent les plus riches propriétaires immobiliers

En pratique, la taxe d’aménagement est calculée à partir d’une base forfaitaire, laquelle est fixée par arrêté pour une année. En 2020, cette base s'établit à 860 euros par mètre carré en Île-de-France et 759 euros par mètre carré sur le reste du territoire. Pour obtenir la montant de la taxe à payer, le contribuable doit multiplier cette base forfaitaire par le nombre de mètres carrés construits. Mais le calcul ne s'arrête pas là... Au montant obtenu viennent s'ajouter deux taux, votés par les collectivités locales : l'un qui

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ryanair menace d’attaquer le gouvernement britannique pour ses aides publiques à Flybe
La justice ordonne à Coca-Cola de livrer à nouveau Intermarché !
Une indemnité pour ceux qui habitent près d’une éolienne ? L’Allemagne y songe
Coup de tonnerre : le restaurant Paul Bocuse perdrait sa troisième étoile
Louis Vuitton s’offre le deuxième plus gros diamant au monde et l'expose à Paris