La bourse est fermée

Combien coûte votre enfant à la collectivité ?

Allocations familiales, prestation d’accueil du jeune enfant (Paje), allocation de rentrée scolaire… la liste des dépenses publiques pour les enfants est longue. D’après la Drees, organisme de statistiques rattaché au ministère de la Santé, toutes cumulées, ces dépenses sont évaluées, entre 63 et 107 milliards d’euros en 2017. Ce qui revient à dire que les aides apportées par l’État représentent en moyenne entre 3.700 et 5.000 euros par an par enfant de moins de 21 ans.

L’étude distingue deux types de dépenses en faveur des enfants. La première, qu’elle nomme de "coeur", regroupe tout ce qui est lié à l’entretien de l’enfant (allocations familiales, Paje…) aux prestations d’accueil et de scolarité (crédit d’impôt pour frais de garde d’enfants de moins de 6 ans, allocation de rentrée scolaire, bourses d’études…) ainsi que tout ce qui concerne les indemnités journalières pour maternité et les prestations d’action sociale. En résumé, il s’agit de toutes les prestations dont vous ne pourriez pas profiter si vous n’aviez pas eu d’enfants. Elles sont prises en charge majoritairement par la Caisse nationale d’allocations familiales.

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Santé

Au total, ces dépenses représentent en moyenne 3.690 euros par enfant et par an. Attention, il s’agit bien d’une moyenne qui "ne reflète pas les montants individuels de prestations par bénéficiaire, qui peuvent largement varier selon les prestations, la situation familiale, le niveau de revenu, le taux de recours, etc", précise l’étude. Ce chiffre a faiblement évolué depuis 2012 (+ 0,9%). Une stagnation qui s’explique notamment par un ciblage "des aides publiques au profit des familles les plus exposées à la pauvreté et notamment les familles monoparentales et les familles nombreuses", pointe l’étude. Donc même si certaines d’entre elles ont été revues à la hausse comme la Paje, cette augmentation a concerné un nombre limité de familles.

La Drees détaille ensuite

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dieselgate : Volkswagen a fini par trouver un accord avec ses clients allemands
Bus, train… le Luxembourg lance la gratuité des transports publics !
APL : les règles d’attribution pour les étudiants (encore) mises en cause
Réformes des retraites : ces amendements du gouvernement qui concernent votre carrière
Pesticides : les vrais dangers... et les fausses peurs !