Marchés français ouverture 5 h 32 min
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,92 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • Nikkei 225

    28 632,43
    -172,42 (-0,60 %)
     
  • EUR/USD

    1,1646
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,43 (+0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    53 119,40
    +313,84 (+0,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,70 (-3,31 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     

Le coût des gouvernements Macron dérape

·2 min de lecture

EXCLUSIF - Selon les calculs fournis par l’ancien député René Dosière, le "coût" du gouvernement Castex, qui emploie davantage de ministres et de conseillers, est 26,6% plus élevé que celui d'Edouard Philippe.

C’est un document attendu avec impatience chaque année par l’ancien député René Dosière, fondateur de l’observatoire de l’éthique publique. Un "jaune" budgétaire, annexé au projet de loi de finances, détaille les effectifs affectés aux cabinets ministériels et leurs rémunérations. Comme Challenges l’avait raconté, le "jaune" de 2020, publié juste après la formation du gouvernement de Jean Castex, était lacunaire puisqu’il n’incluait pas les secrétaires d’Etat. Le document de 2021, publié le 11 octobre, est, cette fois, complet et il n’est clairement pas à l’avantage de l’exécutif. Selon les calculs de Dosière, le coût du gouvernement Castex (en personnel) a grimpé de 26,6% par rapport à celui d’Edouard Philippe en 2019, pour atteindre 159,4 millions d’euros. Bien loin des promesses de modération faites par le candidat Emmanuel Macron. 

A l’époque, il s’était engagé à former une équipe limitée à 15 ministres et des cabinets de taille resserrée. Le premier "jaune", publié à l’automne 2017, montrait ainsi une amélioration par rapport à l’ère Hollande. Si le nombre de membres du gouvernement Philippe restait élevé (30 après 38 sous Manuel Valls), les cabinets respectaient strictement les objectifs fixés par l’Elysée: pas plus de dix conseillers par ministre et cinq par secrétaire d’Etat; seul Matignon faisait exception avec 59 collaborateurs. Du coup, le nombre de conseillers ministériels chutait pour tomber à seulement 300, contre 563 du temps de Valls. Au gré des remaniements, le gouvernement s’est quelque peu épaissi pour atteindre 34 membres à l’été 2019. Mais les effectifs des cabinets sont restés contenus à 324 personnes. Selon nos calculs, les rémunérations brutes versées s’élevaient alors à 36,8 millions. 

Légère baisse de la rémunération moyenne

Tout a changé avec l’arrivée de Jean Castex à Matignon. Le nombre de membres du gouvernement est passé à 41 tandis que l’Elysée est revenu sur sa règle de plafonnement des effectifs des cabinets, jugée trop contraignante en pleine crise sanitaire. Désormais, les[...]

Lire la suite sur challenges.fr

VIDÉO - A sept mois de la présidentielle, Bercy défend la "sincérité totale" de son budget pour 2022 :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles