La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 669,21
    +501,12 (+1,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 673,42
    +131,30 (+0,97 %)
     
  • Nikkei 225

    26 170,30
    -841,03 (-3,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1154
    -0,0090 (-0,80 %)
     
  • HANG SENG

    23 807,00
    -482,90 (-1,99 %)
     
  • BTC-EUR

    32 883,32
    -1 595,76 (-4,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    840,13
    +20,62 (+2,52 %)
     
  • S&P 500

    4 406,65
    +56,72 (+1,30 %)
     

Le coût exorbitant de la fraude à la TVA pour l'Union européenne

·1 min de lecture
© AFP

134 milliards d'euros, c'est le montant perdu par l'Union Européenne en 2019 sur les recettes liées à la TVA. Une somme qui représente 4.000 euros par seconde selon un rapport publié hier par la Commission européenne. C'est bien plus que le PIB du Maroc (environ 104 Mds d'euros). Un manque à gagner qui s'explique notamment par la fraude, l'évasion et l'optimisation fiscale.

>> LIRE AUSSI - La France va continuer à protéger ses entreprises stratégiques

Bruxelles va resserrer la vis

Si l'on décide de voir le verre à moitié plein, la tendance est à la baisse. Ce sont tout de même 7 milliards d'euros de moins qu'en 2018. La France s'en tire plutôt bien. Elle représente un peu plus de 7% du montant total quand la Belgique est à 12%, l'Italie à 21% et la Grèce à 25%. C'est en Roumanie que la situation est la plus grave. Parmi les fraudes recensées, notamment : se faire rembourser d'une taxe qui n'a jamais été acquittée ou en réduire le montant. En revanche, si on décide de voir le verre à moitié vide, on peut s'interroger sur les mesures prises par Bruxelles. Des règles avaient été mises en place pour améliorer la coopération et le partage d'informations entre les États membres.

La Commission européenne compte resserrer la vis l'an prochain pour moderniser le système de TVA. Elle va, notamment, mettre le paquet sur les achats en ligne, qui constitue un véritable trou dans la raquette. Mais Bruxelles ne peut pas tout faire, dit-on à la Commission. Il faut que les entreprises e...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles