La bourse est fermée

CNP Assurances rassure sur sa solidité et s’envole en Bourse

Très malmenée dernièrement, l'action CNP Assurances reprend du poil de la bête ce jeudi. En ces temps de dégradation des perspectives économiques et de stress sur plusieurs segments du marchés financiers, les firmes ont tout intérêt à démontrer aux investisseurs leur solidité financière. C'est le message de confiance que CNP Assurances, qui s'est récemment rapproché de La Banque Postale, a adressé aux investisseurs en confirmant sa proposition d’un dividende de 0,94 euro par action à l’Assemblée générale du 17 avril, qui sera mis en paiement le 27 avril. En Bourse, l'action CNP Assurances gagne 6,56% à 5,77 euros, mais chute de 68% depuis le 1er janvier, les valeurs financières ayant particulièrement souffert.

Le spécialiste de l'assurance de personnes a mis en avant le niveau élevé de son taux de couverture de la solvabilité. Ce dernier s'élevait à 227% en fin d'année dernière. CNP Assurances a accompagné le maintien du dividende par des commentaires visant à rassurer le marché sur solidité financière et sa gestion des risques assurantiels. Le spécialiste de l'assurance de personnes explique que la première résulte d'une politique de gestion des risques très prudente en continuité avec la stratégie de long-terme de l'entreprise : cela a permis de constituer des plus-values latentes importantes, complétées par des couvertures actions, des couvertures du risque de change et des couvertures du risque de taux d'intérêt. Les niveaux de marché au cours de la dernière période ont par ailleurs permis de constituer un important volant de liquidité.

>> A lire aussi - Banques : du crédit pour toutes les entreprises, promet le président de la fédération

La gestion des risques assurantiels a conduit à constituer un portefeuille d'épargne et de retraite avec des taux minimums garantis proches de 0, avec des revalorisations mesurées qui ont permis la constitution d'une provision pour participation aux excédents supérieure à 6% des provisions techniques. Des clauses partenariales de partage

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’Oréal, Guerlain, L’Occitane... les employeurs préférés des salariés des cosmétiques
Française des Jeux (FDJ) sera plombée par le coronavirus en 2020
Casino vend 567 magasins Leader Price à Aldi France
Voiture autonome : un ex-ingénieur de Google a volé des secrets industriels, Uber les a repris
Le CAC40 s'envole, les banques centrales ont-elles gagné leur pari ?